Brahim sort de ses gonds et quitte en direct « Wataniya Moubasher »! (Vidéo)

Brahim sort de ses gonds et quitte en direct « Wataniya Moubasher »! (Vidéo)

par -

Coup de sang et coup de théâtre à Al Wataniya 1 le lundi 03 avril 2017, dan la soirée. Yassine Brahim, le président d’Afek Tounes, fraichement réélu, est sorti de ses gonds et a quitté tout bonnement le plateau de l’émission « Wataniya Moubasher ». Il n’a pas du tout apprécié la petite surprise de la journaliste Faten Oueslati, qui a cherché à faire monter la tension en confrontant l’ancien ministre du Développement à un activiste de la société civile, Moez Haj Mansour. Le bonhomme aurait, selon ses déclarations, un dossier explosif mettant en cause Brahim, dans une sombre affaire de corruption. Bref, la journaliste voulait faire le buzz, elle l’a eu son buzz, mais certainement pas de la manière qu’elle l’avait imaginé…

Dès que Brahim a flairé le coup, il s’est braqué et a fermé la porte à tout échange avec l’invité. « Je n’accepte pas cette façon de faire ! Vous me mettez face à un détective pour évoquer un dossier de corruption impliquant le ministère que je gérais. Je m’oppose à cette démarche, par principe, et vous n’êtes pas un Tribunal Madame ! C’est ce genre de pratique qui a ruiné le pays», a asséné le leader d’Afek Tounes, avant de déserter le plateau…

Afek Tounes ne va pas en rester là et a fait savoir, sur sa page Facebook, qu’il va envoyer des lettres officielles de protestation à la Télévision nationale et à la HAICA (Haute autorité indépendante pour la communication audiovisuelle) pour dénoncer les « basses méthodes » de la journaliste. Le parti parle de tentative « d’attaque contre Afek, de tromper et d’égarer les citoyens par le mensonge et la falsification »…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire