Moez Chakchouk : La Poste s’active pour s’implanter prochainement sur le marché...

Moez Chakchouk : La Poste s’active pour s’implanter prochainement sur le marché du virtuel

par -

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour s’implanter prochainement sur le marché virtuel.

Il a, dans ce contexte, annoncé la préparation d’un cahier de charge permettant la sélection d’un partenaire et le lancement d’un appel de candidatures d’ici l’été prochain.

S’agissant de l’exercice 2016, Chakchouk a dévoilé les principaux indicateurs financiers, signalant que la Poste Tunisienne a réussi à réduire son déficit budgétaire causé par la majoration salariale. Interview :

  1. Est-ce que la Poste Tunisienne va se transformer en banque ?

La Poste ne sera pas transformée en banque car elle n’a pas obtenu l’autorisation de la Banque centrale de Tunisie (BCT). Elle n’a pas pu répondre aux conditions d’éligibilité puisque c’est un établissement public et non une société anonyme.

Par ailleurs elle a signé quatre accords avec Microcred, Enda, Tayssir et Advance Tunisie et ce, dans l’objectif d’instaurer l’intégration financière en offrant de nouveaux services financiers aux catégories sociales qui ne sont pas concernées par les services bancaires traditionnels.

Nous sommes également entrain de fournir des efforts afin d’accéder prochainement au marché virtuel.

Nous préparons ainsi un cahier de charge permettant la sélection d’un partenaire pour la Poste Tunisienne et nous allons lancer un appel de candidatures d’ici l’été prochain.

  1. Avez-vous envisagé d’ouvrir d’autres bureaux de poste?

Bien évidement et c’est prévu au cours de cette année. Nous allons ouvrir trois  bureaux de poste, dont deux à Kairouan et un autre dans le gouvernorat de Jendouba.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la stratégie de notre entreprise qui vise à servir les citoyens dans les meilleures conditions et de faciliter leurs transactions financières dans les plus brefs délais.

Je tiens à signaler qu’il y a 1050 bureaux de postes, ils sont répartis sur tout le territoire de la République et nous employons 10 mille personnes.

Nous avons également décidé d’ouvrir une autre dizaine de bureaux dans plusieurs régions du pays.

  1. Quels sont les principaux indicateurs financiers ?

Le chiffre d’affaires de la Poste Tunisienne pour 2016 a atteint 350 millions de dinars (MD). Le déficit budgétaire a été réduit à 20 MD en 2016 contre 30 MD en 2015.

S’agissant des investissements, nous avons atteint 20 MD en 2016, sachant qu’on a fixé un budget de l’ordre de 28.5 MD.

  1. Vos prévisions pour 2017 ?

Alors, on va essayer de réaliser les mêmes chiffres que l’année précédente, tout en fournissant plus d’efforts afin de mieux réduire le déficit. Nous oeuvrons afin de réduire de 10 MD ce déficit.

Et si on continue à ce même rythme, on va certainement assurer l’équilibre de la Poste à l’horizon 2019/2020.

Traduction : Nadia

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire