RDC : Des miliciens attaquent la prison de Kinshasa

RDC : Des miliciens attaquent la prison de Kinshasa

par -

Le gouvernement congolais a annoncé que la prison centrale de Makala à Kinshasa a été attaquée mercredi par des miliciens d’un groupe sécessionniste politico-religieux, qui sont parvenus à faire évader leur chef Nsemi et une cinquantaine de personnes, selon l’AFP.

Député, Ne Muanda Nsemi est le chef d’un mouvement politico-religieux prônant une scission du Kongo-Central et accusé d’avoir mené une série d’attaques meurtrières contre des symboles de l’État depuis la fin de l’année 2016.

Il a été arrêté début mars après deux semaines de siège de sa résidence à Kinshasa, a précisé la même source.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire