Une usine algéro-chinoise pour la fabrication d’équipements pétroliers

Une usine algéro-chinoise pour la fabrication d’équipements pétroliers

par -

La société nationale Poval , filiale du groupe mécanique public AGM, a signé mardi à Alger avec l’entreprise chinoise Shandong Kerui Well Control Equipement, un mémorandum d’accord portant création d’une société mixte pour la production et la commercialisation d’équipements pétroliers.

Selon APS, créée selon la règle 51/49% du capital qui régit les investissements étrangers en Algérie, cette nouvelle société fabriquera essentiellement des outillages pétroliers appelés têtes de puits, l’un des équipements les plus importants dans l’industrie pétrolière.

Sa production sera destinée au groupe Sonatrach qui importe annuellement pour 200 à 400 millions de dollars de têtes de puits, d’après les chiffres avancés par Bouchouareb qui a expliqué que la mise en place de cette société s’inscrivait dans le cadre la politique de substitution aux importations.

L’usine sera installée courant 2017 au niveau du site industriel de Poval à Berrouaghia (Médéa), sur une superficie de 47 hectares et devra entamer sa production en 2018, a précisé APS.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire