INT : Bientôt une plateforme pour mesurer la qualité des services internet

INT : Bientôt une plateforme pour mesurer la qualité des services internet

par -

L’Instance nationale des télécommunications (INT) lancera, prochainement, une plateforme de site WEB qui comportera un guide destiné au consommateur et permettra de mesurer la qualité de service internet mobile et fixe, a affirmé Hichem Besbes, président de l’INT.
En marge d’un Workshop organisé, le jeudi 09 mars 2017, à Tunis, sur  » la neutralité du net  » et s’inscrivant dans le cadre du projet de jumelage  » Appui à l’Instance nationale des télécommunications », le responsable a souligné que ce portail, qui permettra à l’INT de  » se rapprocher davantage du citoyen « , sera prêt à la fin du mois de mars 2017.

La rubrique qui permettra de mesurer la qualité du service internet fixe sera opérationnelle au cours du mois de juillet, a indiqué Bébes, ajoutant qu’un programme est en cours d’élaboration avec le ministère des technologies des télécommunications et de l’économie numérique afin de mesurer la qualité du service Internet de manière continue dans tous les gouvernorats du pays.  » Ce projet créera près de 500 emplois « , a encore fait savoir le responsable « .

Evoquant la question de la neutralité du net, le responsable a rappelé que l’article 26 du code des télécommunications garantie ce principe, précisant que l’objectif de ce Workshop, qui s’inscrit dans le cadre du projet de jumelage  » Appui à l’Instance nationale des télécommunications « , est de réunir tous les intervenants dans le secteur afin de trouver l’équilibre à même de garantir la neutralité et les intérêts de toutes les parties (fournisseurs de services, consommateurs…).

Pour Mongi Marzouk ex-ministre des TICs, la neutralité du Net permet de garantir un flux d’informations continu qui ne peut être ni bloqué, ni dégradé, ni favorisé par les opérateurs de télécommunications. L’objectif final est de permettre aux utilisateurs d’utiliser librement un réseau Internet ouvert, a estimé le responsable.
Et d’ajouter que c’est dans le cadre de cet espace ouvert, qu’il faut garantir la neutralité du réseau afin de répondre à cet objectif d’intégration et d’inclusion de cette population qui doit accéder à Internet « .
« Le Net c’est la plateforme mondiale qui permettra à la Tunisie d’atteindre ses objectifs en matière de croissance économique et pour la création d’emplois « , a estimé Marzouk.

Pour sa part, Habib Debbabi, secrétaire d’Etat à l’économie numérique, a qualifié le concept de Neutralité du net comme  » un serpent de mer qui a plusieurs définitions « .
Si on considère la neutralité comme étant l’accès à l’information, ce principe est garanti par la constitution tunisienne (article 33), a affirmé le responsable.
S’agissant du droit à l’utilisation gratuite des réseaux construits par d’autres opérateurs, Debbabi a rappelé que c’est le marché qui fixe les règles du jeu.
 » Sur le marché tunisien, il y a des géants internationaux qui travaillent sur le créneau networks et nous sommes appelés à nous positionner de manière à protéger nos intérêts économiques et à donner l’occasion à nos startups de travailler dans ce secteur très compétitif « .

Pour rappel, le projet de jumelage  » Appui à l’Instance nationale des télécommunications est financé par l’UE.
Il vise à renforcer les capacités et les compétences de l’INT par la conduite de missions de formation et d’assistance technique qui appréhendent les nouvelles tendances internationales dans le domaine de la régulation des communications électroniques et des communications postales.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire