Sarsar : Même sans code des collectivités locales, le processus des municipales...

Sarsar : Même sans code des collectivités locales, le processus des municipales avance

par -

Le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Chafik Sarsar, a assuré jeudi que le retard pris dans l’adoption du code des collectivités locales ne peut aucunement être une entrave au processus électoral engagé.
« La loi électorale en vigueur est largement suffisante », a-t-il expliqué, exhortant le parlement à pallier ce retard dans les plus brefs délais.
Chafik Sarsar a, en outre, indiqué que le conseil de l’instance vient d’adopter six décisions à caractère réglementaire relatives au calendrier des élections, aux accréditations, à l’inscription et aux candidatures, en prévision des prochaines élections municipales (décembre 2017).
Ces décisions seront très prochainement publiées dans le Journal Officiel de la République tunisienne (JORT), a-t-il encore précisé dans une déclaration à l’agence TAP, en marge d’une conférence sur « L’expérience électorale tunisienne après la révolution », organisée à l’initiative du centre de la ligue des Etats Arabes.
Interrogé sur les démarches à venir pour l’ISIE, il a fait savoir que l’identité visuelle des élections municipales est déjà définie et que la prochaine étape consiste à élaborer et à lancer les campagnes de sensibilisation au vote et à l’opération d’inscription des électeurs.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire