Authors Posts by African Manager

African Manager

1166 POSTS 0 COMMENTAIRES

par -

Le journal italien Corriere della Serra a rapporté que le neveu du Président tunisien Béji Caïed Essebsi, Mohamed Sadreddine, a été condamné à deux années de prison ferme dans deux affaires d’escroquerie.

Le journal, cité par Mosaique fm, précise que Mohamed Sadreddine Caïed Essebsi avait loué une limousine pour la somme de 17.000 euros en 2009 et un yacht pour la somme de 29.000 euros en 2014, avant de disparaître sans payer les frais de location.

par -

Selon le Washington Post, la Maison Blanche utilise une application de messagerie sécurisée du nom de Confide. Un choix qui empêche son personnel d’être « accusé de parler aux médias » via les applications plus répandues.

Sur le site Web de Confide, on apprend que la messagerie chiffrée repose sur trois piliers : d’abord, un chiffrement de niveau militaire qui implique une sécurité très importante. Ensuite, des messages qui s’effacent sitôt qu’ils sont lus. Enfin, l’impossibilité de faire une capture d’écran des communications.

« Si l’information selon laquelle les gens de la Maison Blanche utilisent Confide est vraie, nous pensons que ce choix est juste, et ce, quelque soit leur bord politique », a commenté Jon Brod, le cofondateur et président de l’application, à Mashable. « Confide est très utile pour les personnes qui communiquent des informations sensibles », a-t-il ajouté.

Il est évident que le chiffrement de bout en bout devrait être généralisé à toutes les instances de pouvoir et qu’il est essentiel à la confidentialité. En revanche, aucun moyen de vérifier soi-même les propos de Confide puisque le code source de l’application n’est pas disponible au public.

À l’inverse, « Signal et WhatsApp sont deux applications reconnues par les experts en cybersécurité parce qu’elles ont pu être analysées et contrôlées, et dans l’ensemble, il apparaît qu’elles sont plutôt sécurisées », analyse David Wagner. Selon cet informaticien à l’université de Californie, à Berkeley, la conformité de Confide reste encore à prouver.

Et si Confide souffrait du même défaut que Snapchat ? On sait que les snaps que l’on envoie disparaissent quelques secondes après avoir été vus par un utilisateur, mais cela n’a pas empêché à Snap Inc. de les conserver. Or, une information non suppriméee est une information que l’on peut toujours récupérer.

Pour l’heure, la Maison Blanche n’a fait aucun commentaire et va vraisemblablement continuer à utiliser Confide.

par -

François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle, a affirmé qu’il ne renoncerait pas en cas de mise en examen pour les emplois présumés fictifs de son épouse et qu’il irait « jusqu’à la victoire », dans une interview publiée vendredi sur le site du Figaro.

« Plus on s’approche de la date de l’élection présidentielle, plus il serait scandaleux de priver la droite et le centre d’un candidat. Je m’en remets désormais au suffrage universel. Ma décision est claire: je suis candidat et j’irai jusqu’à la victoire », affirme Fillon, dans cette interview également publiée samedi dans Le Figaro.

Les conditions de sa campagne sont « difficiles », reconnaît-il. « Je dois tout affronter: les mensonges, les attaques, le calendrier, les opérations ciblées pour perturber mes déplacements? Cela ne m’intimide pas et c’est en train de renforcer la volonté des électeurs de la droite et du centre », affirme l’ex-Premier ministre, évoquant « une opération de déstabilisation lancée contre » lui.

Par qui ? « Je ne sais pas mais je regarde à qui ça profite », dit-il, c’est-à-dire « à une gauche qui est dans une situation inextricable avec un président discrédité, une majorité éclatée, un candidat illusionniste? Le seul obstacle à leur opération de survie, c’est moi ».

par -

Des bancs locaux de brume et de brouillard sont prévus samedi laissant ensuite la place à des passages nuageux qui seront progressivement abondants en fin de journée avec quelques pluies isolées sur les régions ouest du nord et de centre.

Vent de secteur Nord sur le nord et le centre, de secteur Sud puis tournant au secteur Ouest sur le sud assez fort de 30 à 40 km/h sur la zone de Chebba et le golfe de Gabes et faible à modéré de 15 à 25 km/h ailleurs.

Températures maximales comprises entre 14 et 19°C sur le nord et le centre, entre 19 et 24°C sur le sud.

par -

La Tunisie a depuis juin 2015 refusé d’accueillir les réfugiés sur son sol. C’était lors du Sommet du G7, auquel le Président Béji Caïd Essebsi a pris part  » a tenu à rappeler Mohsen Marzouk, secrétaire général du mouvement Machrou Tounes.

Il estime qu’il est insensé de soulever à nouveau cette question au cours de la récente visite du chef du gouvernement Youssef Chahed en Allemagne ce qui, selon lui relève de la surenchère politique avec pour objectif « d’attribuer des exploits exceptionnels au gouvernement ».

Dans une déclaration vendredi à l’agence TAP, le SG de Machrou Tounes estime que la coalition au pouvoir n’a pas réussi à réaliser les objectifs du « Document de Carthage » et a fait preuve d’incohérence au niveau de l’action entre ses différentes composantes « .

Selon lui,  » faire perdurer la situation actuelle, compromettra les chances de sortie de la crise politique, sociale et économique « .

S’agissant de l’avenir du Front politique entre Machrou Tounes et autres partis à l’instar du parti socialiste et l’Union patriotique libre (UPL), Marzouk a affirmé que  » les objectifs de cette alliance ne sont toujours pas fixés, et qu’une réunion sera tenue la semaine prochaine pour s’accorder sur l’identité de ce Front « .

par -

Une enveloppe de 131 millions de dinars a été consacrée pour la réalisation des projets d’assainissement dans le gouvernorat d’Ariana, dans le cadre du plan de développement 2016-2020, a indiqué Habib Omrane, président Directeur Général de l’Office National de l’Assainissement (ONAS).

Ces projets concernent des travaux d’extension des réseaux d’assainissement (67 millions de dinars), des travaux de rénovation (37 millions de dinars), en plus des travaux de rénovation des stations de pompage (11 millions de dinars) et de l’assainissement en milieu rural (2,5 millions de dinars), a précisé la même source lors d’une séance de travail tenue vendredi au siège du gouvernorat de l’Ariana axée sur les problèmes d’assainissement dans la région.

Les efforts sont déployés afin de résoudre le problème d’assainissement dans la localité de Raoued mettant en relief à ce propos, le projet de la dépollution de la plage de Raoued, dont le taux de réalisation des travaux est de l’ordre de 40pc et qui seront achevés en 2018, moyennant un investissement de 127 millions de dinars, a-t-il ajouté.

Habib Omrane a appelé les autorités régionales à demander le raccordement de la région de Sidi Thabet au réseau de l’ONAS, rappelant à cette occasion le projet de raccordement du réseau d’assainissement à la station de Jedaida (gouvernorat de la Manouba) qui prendra fin en 2018 moyennant un coût de 8 millions de dinars.

par -

Les 5 pays Maghrébins ont convenu de libérer le quart du capital de la banque Maghrébine d’investissement et de commerce extérieur (BMICE), moyennant une enveloppe de 150 millions de dollars, a affirmé le DG de la BMICE, Noureddine Zekri.

S’exprimant en marge d’une conférence organisée sous le thème « Implantation des sociétés tunisiennes en Algérie : le partenariat et la complémentarité économique « , il a affirmé que la Tunisie a été choisie pour abriter le siège social de la banque. La première succursale sera ouverte en Mauritanie à la fin 2017, a souligné le responsable, ajoutant que la banque est en train de recruter des cadres de tous les pays maghrébins.

par -

La commission parlementaire des droits, des libertés et des relations extérieures, réunie vendredi, a décidé de soumettre le projet de loi sur la protection des dénonciateurs de la corruption, à la plénière de mardi prochain, selon le député Mongi Rahoui (Front populaire).

Dans une déclaration à la TAP, à l’issue d’une réunion préliminaire, Rahoui a indiqué que les propositions d’amendement de ce projet de loi seront examinées lors de la plénière qui se tiendra mardi et mercredi prochains.

Le président de la commission Imed Khémir, a précisé que la réunion qui s’est déroulée en présence des membres du bureau de la commission des droits et des libertés et des représentants de groupes parlementaires, en plus du ministre de la fonction publique et de la gouvernance Abid Briki, n’a pas examiné les propositions d’amendement avancées par les députés, ni celles du gouvernement.

par -

Le projet Gaz du sud entrera en exploitation en mai 2019, avec une capacité de production quotidienne avoisinant les 600 mille m3 de gaz naturel, a déclaré l’Entreprise tunisienne d’activités pétrolières (ETAP).

L’ETAP a expliqué, lors d’une séance de travail tenue, vendredi à Tataouine, qu’elle est en train de préparer les appels d’offres relatifs aux différentes composantes de ce projet, dont la mise en place de 94 km de conduites spécifiques, la construction d’une usine de traitement de gaz et d’une unité de mise en bouteille pour le GPL, d’un cout global estimé à 330 millions de dinars.

Cette séance de travail présidée par Hela Cheikhrouhou, ministre de l’Energie, des Mines et des Energies Renouvelables, a été essentiellement consacrée au projet Gaz du Sud et à la contribution des sociétés pétrolières dans l’amélioration des conditions de vie des habitants, à travers la création de postes d’emploi et la lutte contre le chômage.

Les participants ont exprimé leur mécontentement quant au retard enregistré dans a réalisation de ce projet, appelant à mettre en œuvre les différents accords signés ente le gouvernorat de Tataouine et le ministère de l’Energie et des mines ainsi que les entreprises y relevant dans plusieurs domaines, dont la participation des entreprises de la région dans la réalisation des projets réalisés au Sahara , notamment le projet de gaz du Sud, dont le cout est estimé à 3500 millions de dinars.

Ils ont appelé les ministères de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique ainsi que celui de l’Energie, des mines et des énergies renouvelables, d’accélérer la réalisation de l’Institut supérieur de l’énergie, d’instaurer une stratégie claire de développement dans ces zones concernées par la discrimination positive pour qu’elles soient au même niveau des autres gouvernements.

S’agissant du programme de la responsabilité sociétale, trois sociétés de production , outre l’ETAP ont investi environ 11,6 millions de dinars, répartis sur 4 ans (2015-2018).

La ministre de l’Energie, des mines et des énergies renouvelables Hela Cheikhrouhou a promis d’accélérer la réalisation des projets programmés et de développer le programme de la responsabilité sociétale ainsi que l’étude relative à l’institut de l’énergie, programmé à Tataouine.

par -

Le quota d’importation des voitures populaires serait relevé pour atteindre 8000 véhicules en 2017, soit le double des unités écoulées sur le marché l’année dernière, selon l’hebdomadaire Al-Anwar, citant des sources informées.

Cette mesure vise à faciliter l’obtention de cette catégorie de voitures par les ménages de la classe moyennes et désencombrer les listes d’attente.

De même, le gouvernement assouplirait les conditions d’obtention de la voiture populaire en élargissant la base des bénéficiaires et en relevant le plafond du revenu annuel.

Il s’agit de tempérer les effets de la dépréciation du dinar tunisien sur les prix auquel sont vendues les voitures populaires.

par -

La tendance boursière a été mitigée cette semaine. L’indice a évolué en dents de scie avant de terminer sur une reprise de 0,47% à 5 526,78 points.

Le marché connaît un début d’année difficile avec une performance à peine dans le vert (une progression de 0,7% contre un bond de 6% pour la même période de l’année passée). En absence de transactions de bloc, les capitaux échangés ont été faibles avec un flux moyen journalier de 3,3MDt.

Analyse des valeurs

  • Le titre SOTETEL s’est offert la meilleure performance de la semaine. L’action a bondi de 18% à 3,530Dt, en mobilisant des échanges de 0,3MDt. Le spécialiste des réseaux Télécoms a réalisé, depuis le début de l’année, un rallye boursier hissant sa capitalisation à 16MDt.
  • L’embellie se poursuit pour le titre PGH. Dans un flux de 0,8MDt, l’action s’est envolée de 15% à 7,550Dt. Le marché semble saluer les bonnes réalisations du groupe en 2016: une croissance des ventes de 8% à 1,8 milliard de dinars et un repli de l’endettement bancaire de 10% à 442 millions de dinars.
  • Dans le rouge, le titre Ciments de Bizerte a figuré parmi les plus fortes baisses de la semaine. Dans un volume de 0.1MDt, le cimentier public a vu sa capitalisation chuter de 8,5% à 114MDt.
  • L’UIB a été la valeur la plus transigée sur la semaine. L’action a gagné du terrain (+2.7% à 18,900Dt), en brassant des capitaux de 1,8 million de dinars.

Les nouvelles du marché

Société Atelier du Meuble Intérieurs: Visa du CMF

La société Atelier du Meuble Intérieurs, acteur clé sur le marché du meuble de bureau a obtenu le visa du CMF pour une introduction sur le marché principal de la Bourse. L’opération se fera à travers la mise sur le marché de 1 521 023 actions d’une valeur nominale 1Dt chacune, représentant un pourcentage d’ouverture de 36%. L’introduction en Bourse se fera à une capitalisation de 22MDt au moyen de:

Une Offre à Prix Ferme de 304 205 actions, représentant 20% de l’Offre Globale et 7% du capital social.

Un Placement Global de 964 017 actions auprès d’institutionnels représentant 63% de l’Offre Globale et 23% du capital social.

Un Placement Privé de 252 801 actions représentant 17% de l’Offre et 6% du capital social.

Le prix de l’offre a été fixé à 5.200Dt et la période de souscription s’étalera du 20 février au 7 mars 2017.

SERVICOM: Réalisation de l’augmentation de capital

La société SERVICOM porte à la connaissance du public que l’augmentation de son capital, décidée par l’Assemblée Générale Extraordinaire du 14 Décembre 2016, a été réalisée par l’émission de 2 400 000 actions en numéraire, au prix de 7,500 dinars l’action (soit 1,000 dinar de nominal et 6,500 dinars de prime d’émission).

SOTETEL: Indicateurs d’activité au 31 décembre 2016

La société SOTETEL a publié ses indicateurs d’activité au 31 décembre 2016. Ces derniers font état d’une croissance des ventes de 22% à 48MDt. Grâce à la maîtrise des charges de personnel et de la facture des approvisionnements, le spécialiste des réseaux de télécommunication a pu améliorer sa rentabilité d’exploitation (une marge d’EBITDA passant de -2,5MDt à 5MDt).

par -

Les forces gouvernementales au Yémen ont repris vendredi 10 février le contrôle total de la ville portuaire de Mokha, marquant des points dans leur vaste offensive contre les rebelles lancée il y a un mois pour reconquérir des régions sur la mer Rouge. Après des semaines de combats contre les rebelles chiites houthis qui ont fait plus de 400 morts, le porte-parole militaire Mohammed al-Naqib a affirmé que les insurgés avaient été forcés de fuir Mokha.

Soutenues par l’aviation et la marine de la coalition arabe, sous commandement saoudien, les forces gouvernementales yéménites avaient lancé le 7 janvier dernier une offensive pour reprendre aux rebelles les zones longeant la mer Rouge sur 450 km.

Des dizaines de milliers de civils avaient été pris au piège à Mokha et l’ONU avait exprimé son inquiétude sur leur sort. « Les frappes aériennes, les bombardements et les attaques des tireurs d’élite dans et autour de Mokha ont tué et blessé des dizaines de civils », avait dit le coordinateur humanitaire de l’ONU, Jamie McGoldrick.

par -

Le président américain Donald Trump a affirmé vendredi qu’il envisageait plusieurs options pour relancer son décret anti-immigration, actuellement bloqué par la justice, dont la présentation d’un « nouveau » texte.

« L’aspect malheureux c’est que ça prend du temps statutairement (de saisir à nouveau la justice, ndlr), mais nous gagnerons cette bataille. Nous avons aussi beaucoup d’autres options, y compris présenter simplement un tout nouveau décret », a déclaré le président aux journalistes qui l’accompagnaient à bord de l’avion présidentiel Air Force One.

Toutefois, selon des responsables américains, l’option de saisir à nouveau la justice, y compris la Cour suprême, plus haute instance judiciaire du pays, n’est pas abandonnée. « Nous gardons la porte ouverte à toutes les options », ont-ils déclaré.

Donald Trump a précisé dans l’avion qui l’emmenait en Floride, où il va jouer au golf ce week-end avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe, qu’il n’y aurait pas de nouvelle mesure avant la semaine prochaine, « peut-être lundi ou mardi ». Interrogé pour savoir s’il allait publier un nouveau décret, il a répondu: « Ca pourrait vraiment être le cas. Nous devons aller vite pour des raisons de sécurité, donc ça pourrait tout à fait être le cas ».

Il est resté cependant flou sur ce qu’il prévoit d’amender dans l’actuel décret: « Nous allons aller très fort sur la sécurité », a-t-il dit.

par -

Un projet de construction d’une centrale électrique éolienne d’une capacité de 230MW sera réalisé, au cours de 2017, dans la localité de Lahouach de la délégation de Thala (gouvernorat de Kasserine).

Une société française spécialisée sera chargée de la réalisation du projet, dont le coût s’élève à 84,89 millions de dinars, en coordination avec la Société Tunisienne de l »Electricité et du Gaz (STEG) et les ministères concernés. Les études techniques et les procédures de changement de vocation du terrain sur lequel sera érigé le projet sont en cours d’élaboration.

 » Le site choisi à Thala est connu pour ses vents forts  » a fait savoir le délégué, Jaouher Chaâbani, ajoutant qu’il contribuera à plus d’employabilité dans la région.

par -

Un Tunisien en situation irrégulière en Libye a été remis, vendredi, aux autorités tunisiennes, a indiqué à la TAP une source sécuritaire à Ben Guerdane.

Le Tunisien semble souffrir de troubles mentaux. Il s’était infiltré clandestinement depuis deux mois sur le sol libyen, apprend-on de même source.

Originaire de Médenine, l’individu a été remis par la société civile libyenne aux unités de sécurité déployées à la frontière tuniso-libyenne.

par -

Le ministre des Technologies de la communication et de l’économie numérique Anouar Maarouf, a affirmé que l’Etat a affecté 50 Millions de dinars pour couvrir les pertes des fournisseurs d’Internet chargés de la couverture des zones blanches situées dans 80 Imadas frontalières en service Internet.

Il a souligné, lors d’une séance d’audience tenue, vendredi, par la commission de l’Industrie de l’énergie, des ressources naturelles et de l’infrastructure relevant de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), que la création d’une structure chargée de la réalisation des projets numériques, est la seule solution pour booster le rythme d’avancement des projets bloqués.

Le ministre a mis l’accent sur l’impératif de doter cette structure de la légitimité et de la capacité à financer les projets rapidement, outre à attirer les compétences.

Il a précisé que la stratégie du ministère dans ce domaine s’appuie sur quatre piliers ; à savoir le développement de l’infrastructure numérique, la mise en place du système « Smart Tunisia  » ainsi que de la direction électronique.

Le ministère œuvre à réviser le code des télécommunications, en coopération avec les ministères de la formation professionnelle et de l’emploi, de l’enseignement de base et de la justice, en vue d’élaborer un code de l’économie numérique, dont le principal objectif est de lutter contre le crime cybernétique.

Il a souligné que son département est en train d’examiner un projet de loi visant à créer et à développer des petites entreprises.

Pour Maarouf, la garantie d’un cadre légal pour ce genre de projet permettra d’attirer les entreprises internationales productrices d’équipements électroniques.

Pour sa part le secrétaire d’Etat chargé de l’économie numérique

Habib Dabbabi, a souligné que  » l’instance nationale des communications signera un contrat avec ce qu’il appelle  » les promoteurs internet  » afin de mettre en place l’infrastructure de fibre optique dans la région, ce qui permettra de créer des emplois dans les régions intérieures.

Répondant aux questions des députés, il a souligné que son département œuvre avec le ministère de l’environnement et des affaires locales, à mettre en place au cours de deux prochaines années, un système d’information spécialisé pour les municipalités en vue de les lier entre elles et avec les autorités de tutelle.

Il a ajouté que les tribunaux dans les différentes régions du pays accéderont à ce système.

par -

Les médecins, médecins dentistes et pharmaciens hospitalo-universitaires reprendront leur activité sanitaire et universitaire suite à un accord convenu, vendredi, entre le ministère de la Santé et les représentants du syndicat général des médecins, médecins dentistes et pharmaciens hospitalo-universitaires ainsi que de celui des médecins, pharmaciens et médecins dentistes de la santé publique concernant l’élaboration d’un projet de loi sur la responsabilité médicale et les droits des malades.

Selon un communiqué du ministère de la Santé, l’autorité de tutelle s’engage à accélérer l’élaboration de ce projet de loi dans un délai ne dépassant pas les deux mois.

L’accord a été conclu lors d’une séance de travail tenue, vendredi, sous la présidence de la ministre de la santé, Samira Merai Friaa en présence du secrétaire général adjoint de l’union générale tunisienne du travail (UGTT) chargé de la fonction publique, Monaam Amira ainsi que des représentants du syndicat général des médecins, médecins dentistes et pharmaciens hospitalo-universitaires et du syndicat des médecins, pharmaciens et médecins dentistes de la santé publique.

Une autre séance de travail avait réuni, dans la matinée, la ministre de la Santé avec les représentants du conseil national de l’ordre des médecins, du conseil national de l’ordre des médecins dentistes, du syndicat de l’union des médecins spécialistes libéraux, du syndicat des médecins dentistes de libre pratique et du syndicat tunisien des médecins du secteur privé.

Il a été convenu, au cours de cette séance, de soumettre le projet de loi sur la responsabilité médicale et les droits des malades à la présidence du gouvernement et au conseil des ministres dans un délai ne dépassant pas les deux mois.

Le syndicat général des médecins, médecins dentistes et pharmaciens hospitalo-universitaires avait entamé le 6 février 2017 une grève ouverte pour revendiquer l’élaboration d’un projet de loi sur la responsabilité médicale et les droits des malades.

par -

Le chef du gouvernement Youssef Chahed s’est entretenu, vendredi à Dar Edhiafa à Carthage, avec le directeur général de la douane tunisienne Adel Ben Hassen, précise un communiqué de la présidence du gouvernement.

A l’issue de l’entretien, le responsable de la douane a affirmé que le chef du gouvernement a loué l’opération menée par l’unité marine de la douane à Sfax qui a saisi, vendredi 10 février 2017, 15 conteneurs contenant 16 mille et 271 cartons remplis de cigarettes de contrebande destinés à la Libye. La valeur globale des cigarettes est estimée à plus de 40 millions de dinars.

Chahed a loué les efforts déployés par la douane tunisienne, l’appelant à poursuivre le travail en matière de lutte conte la contrebande et à protéger l’économie nationale.

par -

Le temps samedi est brumeux le matin puis ciel partiellement voilé sur la plupart des régions. Vent de secteur Sud fort de 40 à 50 km/h près des côtes nord et faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs puis se renforçant en fin de journée près des côtes Est. Mer agitée à forte dans le nord et peu agitée à agitée dans les côtes Est. Températures maximales comprises entre 16 et 21°C et voisines de 14°C sur les hauteurs.

Pour dimanche, temps partiellement voilé sur l’ensemble du pays. Vent de Sud Est fort de 40 à 60 km/h près des côtes nord et faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs. Mer très agitée dans le nord et agitée ailleurs. Températures maximales comprises entre 14 et 19°C dans le nord et les hauteurs et entre 19 et 23°C dans le reste du pays.

par -

Le jeune Tunisien Mohamed Bouchenafa se bat pour empêcher les médecins de mettre fin aux soins qui maintiennent en vie Marwa, une petite fille d’un an, rapporte Le Point.

Victime d’un virus foudroyant qui lui a causé de sévères troubles neurologiques et la défaillance de plusieurs organes dont son cœur, la petite Niçoise est hospitalisée depuis le 25 septembre 2016 à Marseille où elle a été placée en coma artificiel.

Le 4 novembre, une réunion éthique du service hospitalier a proposé à l’unanimité de cesser les soins autres que de confort, et de débrancher l’appareil respiratoire qui la maintient en vie.

A noter que le tribunal administratif de Marseille s’est prononcé mercredi pour la poursuite des soins de Marwa, depuis le 25 septembre dernier. Une décision que conteste l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) qui a saisi le Conseil d’État.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Achraf Ayadi, expert financier résident en France a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points. il a parlé de...

AFRIQUE

La chancelière allemande Angela Merkel est attendue demain, lundi 20 février 2017, à Alger pour une visite officielle de deux jours, deuxième du genre...

SPORT