Berlin : Erdogan a « dépassé une limite »

Berlin : Erdogan a « dépassé une limite »

par -

Le chef de la diplomatie allemande a déclaré avoir dit à son homologue turc que son président, Recep Tayyip Erdogan, avait « dépassé une limite » en accusant Angela Merkel personnellement de « pratiques nazies ». « Nous sommes tolérants mais nous ne sommes pas des imbéciles », a déclaré Sigmar Gabriel au quotidien allemand Passauer Neue Presse à paraître demain, qualifiant les propos du chef de l’Etat turc de « choquants ».

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s’en était pris plus tôt dans la journée à la chancelière allemande Angela Merkel, l’accusant de « pratiques nazies », en référence à l’interdiction de meetings électoraux en Allemagne en faveur du oui à l’extension des pouvoirs présidentiels en Turquie, lors du référendum turc du 16 avril.

La Turquie avait déjà accusé au début du mois l’Allemagne d’user de pratiques « nazies » en empêchant de tels meetings, et en refusant la participation de ministres turcs, provoquant une vive réaction à Berlin, Bruxelles et Paris. Les Pays-Bas, qui ont également empêché la venue de ministres turcs, ont été accusés dans les mêmes termes.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire