CAN-2010- Tunisie : Une présence régulière, trois finales et une consécration

CAN-2010- Tunisie : Une présence régulière, trois finales et une consécration

par -
0

L’historique des participations du onze national à la coupe d’Afrique des Nations démontre une présence régulière en phase finale avec 18 qualifications, dont 13 d’affilée depuis 1994 et trois finales disputées en 1965 à Tunis, 1996 en Afrique du Sud et 2004, seule consécration des Aigles de Carthage lors de cette édition organisée en Tunisie.
L’année 1962 a constitué le début de la Tunisie en coupe d’Afrique, en Ethiopie, où elle a concédé une défaite face au pays organisateur (2-4) avant de s’imposer face à l’Ouganda (3- 0). L’année suivante, au Ghana, la Tunisie a concédé un match nul face au pays organisateur (1/1) et une défaite face à l’Ethiopie ( 2/4) dans le cadre du groupe ‘A’ qui ne lui ont pas permis d’aller plus loin que le premier tour. En 1965 en Tunisie, alors pays organisateur, la sélection tunisienne parvenait en finale face au Ghana, avec des joueurs ambitieux et talentueux, à l’image de Mohsen Abacha, Abdelmajid Chatali, Sadok Sassi  » Attouga  » et Mohamed Salah Jedidi. Les Aigles de Carthage butaient à l’ultime obstacle sur des Blacks Stars qui étaient au summum de leur art qui surprenaient les Tunisiens au terme d’un chassé-croisé palpitant (2/3). Absente lors des éditions de 1968, 1970, 1972, 1974 et 1976, la Tunisie retrouvera la phase finale de la CAN en 1978 avec une équipe magique menée par une pleaide de joueurs en pleine éclosion à l’instar de Tarek Dhiab, ballon d’or en 1976, Hammadi Agrebi, Mohamed Ali Akid, Najib Gommidh et Tamim Hazami, celle qui allait offrir à l’Afrique sa première victoire au Mondial de la même année et contribuer à lui accorder une deuxième place à la coupe du monde dès 1982. Conduite par leur entraîneur Abdelmajid Chetali, la formation tunisienne atteindra alors les demi-finales d’une CAN dont le niveau fut assez relevé avec notamment le Ghana, pays organisateur, le Nigeria et le Maroc. Après l’épopée du Mondial-1978, la sélection tunisienne manquera l’édition de 1980 de la CAN au Nigeria et prendra part à celle de 1982 en Libye. Une participation qui ne restera pas dans les annales puisque les Tunisiens, après deux défaites (Libye 0/2 et Ghana 0/1) et un match nul face au Cameroun (1/1), ne parvenaient pas à passer le cap du premier tour.
De nouveau absente en 1984, 86, 88, 90 et 92, la Tunisie, prendra part à la CAN en 1994 en tant que pays organisateur, mais avec une participation décevante puisque les « Aigles de Carthage », à la surprise générale, n’atteignaient pas le second tour après avoir été battus par le Mali (0-2) et fait match avec le Zaire (1-1). Les Tunisiens allaient toutefois réagir de belle manière à ce passage à vide de dix ans, en parvenant en finale de l’édition d’après en Afrique du sud en 1996. Une finale perdue devant les Sud-africains (0/2) mais au terme d’un parcours très honorable. Une nouvelle génération de footballeurs est née et augurait d’un nouveau cycle pour le football tunisien qui ne manquera plus aucune phase finale de la CAN depuis. En 1998, l’édition au Burkina Faso verra les Tunisiens s’arrêter au stade des quarts de finale après une défaite devant le pays organisateur aux tirs au but (7-8) après un résultat nul (1-1). Auparavant les coéquipiers de Zoubeir Baya ont concédé la défaite au premier tour devant le Ghana (0-2) avant de redresser la barre devant la RD Congo (2-1) et le Togo (3-1). La Tunisie revenait pour l’édition de 2000 organisée conjointement par le Ghana et le Nigeria avec les meilleures intentions. Elle terminait le premier tour à la 2e place après une défaite face au Nigeria (2-4), un nul face au Maorc (0-0) et une courte victoire devant la RD Congo (1-0). En quarts de finale, elle éliminait l’Egypte, tenante du titre (1-0), mais elle allait cependant essuyer une sévère défaite au stade des demi-finales face à la grande équipe du Cameroun, renforcée par Rogobert Song, Patrick Mboma et Marc Vivien Foe, qui remportaient le titre du reste.
En match de classement, la Tunisie était battue par l’Afrique du Sud aux tirs au but, après un match nul (2-2). En 2002, le Mali accueillait la 23ème édition qui n’avait pas réussi à une équipe tunisienne qui évoluait dans un groupe relevé avec le Sénégal, l’Egypte et la Zambie, sous la conduite du technicien français Henry Michel. Elle est éliminée au premier tour après deux nuls face au Sénégal et la Zambie (0-0) et une defaite devant l’Egypte (0-1) En 2004, les ‘Aigles de Carthage’ qui accueillaient la CAN chez eux faisaient un point d’honneur de la remporter et obtenir finalement ce sacre tant convoité et qui manquait paradoxalement à la Tunisie malgré son appartenance à l’élite africaine. Le onze national a facilement franchi le premier tour en battant le Rwanda (2-1) et la RD Congo (3-0) et faisant match nul avec la Guinée (1-1).
Les Aigles de Carthage s’imposent devant le Sénégal en quart de finale (1-0), avant d’écarter en demi-finale le Nigeria aux tirs au but (1-1 au terme du temps réglementaire et des prolongations 1-1).
En finale, le onze national a battu le Maroc (2-1) au terme d’un passionnant derby maghrébin offrant à la Tunisie son premier titre africain.
L’avant-dernière participation en 2006 en terre égyptienne, a été marquée par un début en force de la Tunisie en battant largement la Zambie (4-1) et l’Afrique du Sud (2-0), mais la Tunisie a terminé à la 2e place de son groupe en s’inclinant devant la Guinée (0-3). En quarts de finale, le onze national s’incline devant le Nigeria aux tirs au but. Lors de l’édition de 2008 au Ghana qui a permis à l’Egypte de conserver son titre, le parcours de la Tunisie s’est arrêté également au stade des quarts de finale en concédant la défaite devant le Cameroun (2-3). Au premier tour, elle a battu l’Afrique du sud (3-1) et fait match nul devant le Sénégal (2-2) et l’Angola (0-0).
Lors de la CAN 2010, organisée par l’Angola, la participation de la Tunisie a été décevante en se faisant éliminer au premier tour après un nul face à la Zambie (1-1), le Gabon (0-0) et le Togo (1-1).
Au cours de la CAN 2012 au Gabon, le onze national a atteint des quarts de finale qu’il a perdus devant le Ghana (1-2) . Au premier tour, il a battu le Maroc (2-1) et le Niger (2-1) et a été battu par le Gabon (0-1).
La dernière participation en 2013 en Guinée Equatoriale n’a pas dérogé à la précédente avec un ultime stade des quarts de finale où la Tunisie a été battue par le pays organisateur après prolongations (1-2). Au 1er tour, l’équipe nationale entraînée par George Leekens a fait match avec le Cap Vert (1-1) et la RD Congo (1-1) et s’est imposée devant la Zambie.
Lors de la CAN 2017, les Aigles de Carthage tenteront de nouveau d’aller le plus loin possible.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire