Algérie

par -

Selon l’Union algérienne des assureurs et des réassureurs  (UAR), le secteur des assurances a réalisé une  croissance de 2% en 2016, tirée par une forte évolution des assurances de  personnes alors que les assurances de dommages ont affiché une relative stagnation (+0,6%), rapporte APS.

Le chiffre d’affaires du secteur a atteint 133,9 milliards de dinars (mds  DA) à la fin 2016, y compris les acceptations internationales (la  réassurance de la CCR consacrée aux affaires internationales), contre un  chiffre d’affaires de 131,17 mds DA en 2015.

Pour les assurances de dommages, avec une part de marché de 89,2%, leur  chiffre d’affaires a été de 119,4 mds DA en 2016 contre 118,7 mds DA en  2015, soit une hausse de 0,6%, a détaillé la même source.

par -

Le ministère algérien de l’Industrie et des Mines a annoncé qu’un excédent de production de ciment sera  enregistré d’ici la fin de l’année en cours.

Selon les données rapportées par APS, la production du ciment « atteindra 30 millions de tonnes à la fin de  l’année en cours » à la faveur de multiples investissements entrés en  exploitation, a indiqué le ministre, soulignant que « l’Algérie enregistre aujourd’hui une autosuffisance en matière de production de ciment ».

Les perturbations signalées dans le marché du  ciment « étaient dues à la spéculation ».

L’Etat est déterminé à sévir contre tous ceux qui portent atteinte à l’économie nationale, nous apprend la même source.

par -

Le Produit intérieur brut (PIB) de l’Algérie a connu une croissance de 4% au quatrième trimestre 2016 contre une croissance de 4,8% durant le même trimestre de 2015, a appris mercredi l`APS auprès de l`Office national des statistiques (ONS).

Cette croissance, qui reste « appréciable », a été essentiellement tirée par le secteur des hydrocarbures qui a connu une performance soutenue de 13,3%au 4ème trimestre 2016 contre 5,3% au 4ème trimestre 2015, précise la même source.

Cependant, le secteur de l’agriculture a enregistré un fléchissement de son activité de l’ordre de 4,1% par rapport au même trimestre 2015.

Ces évolutions couplées aux performances des autres secteurs d’activité conduisent à une croissance modérée du PIB hors hydrocarbures de 1,7% au 4ème trimestre 2016 contre 4,5% durant la même période de 2015, indique l’ONS.

En valeurs courantes, le PIB du dernier trimestre 2016 a connu une croissance « importante » de 7,1% contre une baisse de 1% pour la même période de l’année 2015.

Le déflateur du PIB au 4ème trimestre 2016 a connu une variation positive de 3,1% contre une baisse de 5,5% au 4ème trimestre 2015, note l’ONS.

par -

La Direction d’Air Algérie a annoncé ce mercredi 19 avril 2017, que l’aéroport de Hassi Messaoud a été fermé au trafic aérien après un incident impliquant un petit avion opérant de Tassili Airlines, rapporte TSA.

Suite à cet incident, un vol Alger-Hassi Messaoud de la compagnie d’Air Algérie a dû revenir sur Alger pour causse de fermeture de l’aéroport de Hassi Messaoud.

Un vol Hassi Messaoud-Constantine de cette même compagnie nationale a été bloqué, a encore précisé la même source.

par -

Une plateforme d’exportation de produits  algériens vers le Sénégal sera installée prochainement à Dakar afin de  promouvoir les exportations algériennes hors hydrocarbures vers ce pays  d’Afrique de l’Ouest, nous apprend APS.

Baptisée « comptoir commercial algérien au Sénégal », cette plateforme vise  à développer les relations économiques notamment commerciales entre les  deux pays en se basant sur le partenariat entre les entreprises algériennes  et sénégalaises.

A travers ce comptoir, les entreprises algériennes, qui veulent exporter  et investir au Sénégal, recevront toutes les informations liées au marché  sénégalais dans tous les secteurs ainsi que des conseils et des aides pour  pouvoir financer leurs projets dans ce pays, a encore ajouté la même source

par -

L’Algérie abritera du 14 au 16 mai prochain le Forum pharmaceutique africain. Cette manifestation qui regroupera quelque 3.000 participants venant de 32 pays, sera une occasion « pour évoquer la coopération pharmaceutique entre l’Algérie et l’Afrique et pour faire ainsi le point sur les nouveautés dans le domaine de la production pharmaceutique », rapporte APS.

Ce forum réunira les ordres de pharmaciens, les spécialistes ainsi que tous les acteurs activant dans le domaine de la santé et particulièrement la pharmacie.

Près de 60 laboratoires pharmaceutiques nationaux, internationaux et africains prendront part à cet évènement qui abordera aussi des thématiques sur la gouvernance et le développement de la  production pharmaceutique en Algérie et en Afrique.

S’appuyant sur sa forte activité au sein de la région, et comptant désormais 15 projets d’hôtels en Algérie, en Égypte, au Maroc et en Tunisie, Hilton a désigné l’Afrique du Nord comme la zone privilégiée de sa future croissance. Son siège est installé à Casablanca, ville où l’entreprise a annoncé il y a quelques mois la construction d’un premier hôtel : le Hilton Garden Inn Casablanca Sidi Maarouf.

Carlos Khneisser, Vice-président du développement pour la région MENA, a déclaré : « Il est important pour nous d’avoir une forte présence sur le marché, afin de soutenir notre croissance. Nous sommes fiers de forger des relations solides avec les propriétaires et notre présence sur le terrain est le meilleur moyen d’y parvenir. Nous avons près de 5000 chambres encore en construction en Afrique du Nord, notamment en Égypte. Une grande opportunité d’accroître notre présence dans l’ensemble de la région s’offre donc à nous. »

Après avoir travaillé au sein de l’équipe de développement de Hilton à Dubaï, Feras Hasbini s’est vu confier la tâche de mener la croissance de Hilton en Afrique du Nord depuis ses bureaux de Casablanca. Il a indiqué : « Je suis très enthousiaste à l’idée de me concentrer sur l’Afrique du Nord car nous commençons à réaliser de très nets progrès quant à notre positionnement sur le marché. Nous apportons à la région un portefeuille de marques de renommée mondiale et proposons de nouvelles offres dans tous les secteurs du marché. De notre milieu de gamme Hilton Garden Inn à notre marque haut de gamme supérieur Curio, notre offre variée de marques convient parfaitement à l’Afrique du Nord et les propriétaires bénéficient d’encore plus d’opportunités de partenariat. »

par -

Selon une enquête sur l’internet et les réseaux sociaux en Algérie effectuée durant le mois de février 2017 par la société spécialisée IMMAR Research & Consultancy et citée par Radioalgérie, plus de 13 millions d’Algériens surfent chaque jour sur internet.

Au total, 13,10 millions d’Algériens âgés de 15 ans et plus surfent chaque jour sur internet, soit 46% de cette frange de la population, et environ 10,82 millions d’Algériens de cette catégorie d’âge fréquentent quotidiennement les réseaux sociaux, soit 38% de la population, a précisé la même source.

A noter que l’enquête a été réalisée entre le 2 février et le 1er mars sur un échantillon de 3.000 individus représentant une population de plus de 28,44 millions d’hommes et de femmes âgés de 15 ans et plus, résidant dans les milieux urbain et rural et répartis sur tout le territoire national.

par -

Le roi du Maroc, Mohammed VI, qui vient de passer des vacances de rêve à Cuba – une semaine – est actuellement du côté de la Floride, aux Etats-Unis… pour des vacances. Il a débarqué à Miami le jeudi avril 2017, rapporte jeuneafrique.com. Mais il n’y a pas que le farniente au menu du périple du souverain marocain, il va également bosser. Des sources proches du Palais royal ont confié au magazine qu’il va rencontrer le président américain, Donald Trump, ce week-end.
Il est indiqué que Mohammed VI sera invité à déjeuner Trump ce dimanche 16 avril.

Après le président égyptien, Abdefettah Al-Sissi, le roi du Maroc sera ainsi le deuxième dirigeant africain à s’entretenir avec le nouveau locataire de la Maison Blanche, même s’il n’y réside pas vraiment…

A noter que Mohammed VI a quitté Cuba à bord d’un avion du roi Salman d’Arabie Saoudite. A la Havane également il n’a pas chômé, il y a rencontré des dirigeants cubains, de quoi entrevoir un dégel des relations entre les deux pays, mises à mal pendant 37 ans par l’appui affiché de Cuba à la cause du Polisario.

Le déplacement aux USA est d’importance car ce mois d’avril, comme tous les ans, le dossier du Sahara revient sur la table du Conseil de sécurité. Mohammed VI mettra sûrement à profit son entretien avec Trump pour tenter de le faire basculer dans son camp, lui qui n’a encore pris aucune position sur la question…

par -

Sur les traces du Maroc, six banques d’État algériennes envisagent de lancer des services financiers islamiques d’ici la fin de 2018 sous la supervision d’un conseil national de la charia, a appris l’agence de presse anglaise Reuters. Selon la même source, «les experts s’attendent à ce que les banques islamiques attirent de l’argent des régions conservatrices de la population algérienne opérant dans l’économie informelle qui représente 90 milliards de dollars».

Reuters indique aussi que l’Algérie aurait entamé récemment un mouvement de privatisation de ses banques, en ajoutant que «l’Algérie est en retard sur les voisins du Maroc et de la Tunisie qui ont déjà élaboré une législation pour la finance islamique et les liens Sukuk, supervisée par un conseil religieux central».
Cette nouvelle démarche algérienne s’expliquerait, toujours selon Reuters, par «la chute du prix du pétrole et sa volonté d’offrir des services bancaires pour répondre à des investisseurs plus religieusement conservateurs et que les banques islamiques attirent des fonds provenant d’un énorme nombre de liquidités détenues hors du système bancaire formel afin de compenser les prix du pétrole et ses revenus énergétiques».

 

par -

La croissance du PIB algérien a atteint 4% en 2016 contre 3,8% en 2015, avec une évolution soutenue du PIB des hydrocarbures, nous apprend l’agence APS.

A la fin 2016, l’économie algérienne a réalisé une croissance de 4% avec une croissance hors hydrocarbures de 3,7% (contre 5% en 2015) et une croissance de 5,6% du secteur des hydrocarbures (contre 0,4% en 2015).

Toujours selon APS, le secteur des hydrocarbures, qui affichait une croissance négative de -0,6% en 2014, a enregistré une forte croissance en 2016 de l’ordre de 5,2 points par rapport à 2015, tandis que les secteurs hors hydrocarbures ont affiché un recul de 1,3 point entre 2015 et 2016.

Le nouveau secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a rendu sa copie sur le Sahara occidental. Ce qui saute aux yeux, c’est qu’il s’est échiné à éviter les écueils du parti pris et a pondu un rapport qui fourmille de propositions pour mettre un terme à un conflit qui rend la région instable depuis 41 ans. Guterres a présenté le lundi 10 avril 2017 son document aux membres du Conseil de sécurité de l’ONU, rapporte jeuneafrique.com. Retour à la table des négociations, les problèmes à Guergarate, les droits de l’Homme… Toutes les solutions ont été consignées. Encore faut-il que les belligérants acceptent d’écouter la voix de la raison…

Premier point : Le nouveau SG de l’ONU suggère que la Minurso reste sur place un an de plus, mettant en avant son projet « de relancer le processus de négociation avec une nouvelle dynamique ». Il a indiqué dans son rapport que «le conflit du Sahara doit se terminer pour permettre à la région de relever les défis sécuritaires, économiques et humains qui la guettent». Il appelle les parties en conflit à s’accorder sur « une solution politique mutuellement acceptable». Mais ça son prédécesseur, Ban K-moon, l’avait dit, sans obtenir les résultats escomptés. On verra si Guterres aura plus de succès…

Par ailleurs il a invité les pays voisins, notamment l’Algérie et la Mauritanie, qui attisent par moments le feu, à s’impliquer dans le règlement pacifique du conflit…

Guterres a également demandé au Polisario d’y mettre du sien pour apaiser les tensions. Il constate que ses troupes occupent toujours Guergarate, ce qui est en contradiction avec l’accord de cessez-le feu. Le secrétaire général de l’ONU demande au Conseil de sécurité de faire pression sur le Polisario pour qu’il se retire « entièrement » et « sans conditions » de cette zone tampon.

A signaler que le Maroc avait obtempéré en février dernier en retirant ses ouvrier qui avaient entamé le goudronnage de la route servant de frontière entre le mur de défense du royaume et la Mauritanie. Guterres a exprimé sa gratitude à Rabat, dans son rapport, pour « sa réponse positive ».

Enfin s’agissant des droits de l’Homme, la tradition a été respectée. Le secrétaire général de l’ONU propose un travail d’observation « indépendant, impartial et exhaustif » pour garantir l’intégrité physique des habitants du Sahara occidental. Rien sur de nouveaux dispositifs de surveillance, et encore moins le renouvellement du mandat de la
la Minurso. Guterres a décidé de changer de braquet en pariant sur la bonne volonté et la bonne foi des belligérants. Toutefois rien, à ce jour, ne permet de dire qu’il a tort ou raison. L’avenir nous le dira…

par -

Le premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a annoncé jeudi 6 avril que le projet de réalisation d’une usine de Peugeot  PSA en Algérie est presque finalisé, et devrait être concrétisé durant  l’année en cours.

Selon les informations rapportées par radioalgérie, Sellal a ajouté que l’usine Renault d’Oran, entrée en  production fin 2014, est actuellement arrivée à une production de 60.000  unités.

par -

Le ministère de la défense nationale  populaire a annoncé mercredi que durant le premier trimestre de l’année en cours, les forces de l’armée ont éliminé 35 terroristes, ont arrété18 autres et neutralisé 59 éléments de soutien.

La même source a souligné que dans le cadre de la lutte antiterroriste, 272 pièces d’armes de différents types et calibres, 15897 types de munitions, 242 véhicules et camions de différents types » ont été  également récupérés.

par -

L’Agence algérienne des déchets (AND) a enregistré prés de 23 millions de tonnes de déchets au niveau national en 2016 dont 11,5 millions de tonnes de déchets ménagers, rapporte l’agence APS.

Les services           de l’AND avaient procédé au cours de l’année 2016 à la  collecte de 22,94 millions de tonnes de déchets, tous types confondus, au niveau national dont 11,5 millions de tonnes de déchets ménagers, 11 millions de tonnes de déchets inertes, 0,4 million de tonnes de déchets spéciaux et 2% de produits dangereux.

Par individu, le volume quotidien des déchets est estimé à 0,7 kg-0,9  kg dans les zones urbaines et à 0,5-0,6 kg en dehors des zones urbaines, ajoutant que chaque individu générait 310 kg de déchets annuellement dont 95kg en matières recyclables et 196 kg en matières organiques.

Toujours selon l’APS, plus de 400 hectares de terres au niveau du littoral ont été affectés aux opérations d’enfouissement technique des déchets, sans compter les autres superficies affectées dans le reste des wilayas.

par -

Les services des douanes du port commercial d’Alger ont saisi au cours du mois de mars 4 conteneurs contenant diverses marchandises importées par 4 importateurs, a annoncé l’APS.

La marchandise saisie est constituée de 10 460 téléphones portables dont 6 160 non déclarés, et le reste (4 300) sans autorisation, outre 139 056 couteaux, dont 23 256 crans d’arrêt non déclarés et prohibés, 430 matraques  munies de système d’éclairage, 51 000 porte-clés laser, 70 832 déodorants et 140 rasoirs électriques.

En outre, 73 320 paires de chaussettes de différentes marques contrefaites, 15 balances médicales, deux motocycles et d’autres  marchandises ont été saisis, a encore précisé la même source.

Des dossiers contentieux relatifs à ces infractions ont été établis et transmis à la juridiction compétente, a ajouté la même source qui a indiqué que la taxe fiscale imposée sur la totalité de la saisie est estimée à plus de 5 milliards de centimes

Les éléments de la brigade des voyageurs des services des douanes, au niveau du port d’Alger, ont également saisi des pièces de rechange usagées, dont 33 moteurs de véhicules, ainsi que 340 cartouches de cigarettes locales de marque Marlboro destinées à l’exportation, 4 jumelles de terrain, en plus d’autres marchandises, a  conclu la même source.

par -
Une secousse tellurique d'une magnitude de 3

Le Centre de Recherche en Astronomie Astrophysique et Géophysique (CRAAG) a annoncé d’une secousse tellurique d’une magnitude de 3,8 sur l’échelle ouverte de Richter a eu lieu jeudi à 00h17 dans la wilaya d’Alger, rapporte APS.

L’épicentre du tremblement de terre a été localisé à 6 km au Nord-Ouest de Bordj el Bahri (Wilaya d’Alger), précise  la même source.

Le CRAAG a ajouté qu’une secousse tellurique d’une magnitude de 3,3  sur l’échelle ouverte de Richter a eu lieu jeudi à 02h41 dans la wilaya de Bejaia.

L’épicentre du tremblement de terre a été localisé à 5 km au Nord-Est de Kherrata (Wilaya de Bejaia), précise la même source.

par -

Près de 50,5 millions d’abonnés aux réseaux de la téléphonie fixe et mobile (GSM, 3G et 4G) ont été enregistrés en 2016,  contre 46,6 millions en 2015, soit une augmentation de 3,7 millions d’abonnés.

Selon les données publiées sur Radioalgérie, la télédensité aux réseaux fixe et mobile s’établit pour sa part à 121,56%  en 2016, contre 115,49% en 2015.

Les abonnés au réseau filaire représentent, quant à eux, 3.174.759  abonnés, soit 93% du parc global fixe, le reste constitue le parc du réseau  WLL (229.950 abonnés) soit 7%.

par -

L’Algérie et la République du Congo ont signé,  mardi 28 mars 2017 à Alger 15 accords et mémorandums de coopération dans différents domaines, conclus à l’occasion de la 7ème session de la grande commission mixte algéro-congolaise qui s’est tenue à Alger les 25 et 26 mars.

Selon les données annoncées par APS, la cérémonie de signature a été présidée par le premier ministre algérien , Abdelmalek Sellal, et le président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, qui effectue une visite d’Etat de quatre jours en Algérie, à l’invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Treize accords ont été paraphés par le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, et son homologue congolais, Jean Claude Gakasso.

Il s’agit d’un protocole de coopération relatif à la formation dans le domaine maritime, d’un mémorandum d’entente dans le domaine de la formation des diplomates entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays, d’un mémorandum d’entente sur la coopération dans le domaine de la poste et des technologies de l’information et de la communication, d’un accord de coopération culturelle et d’un mémorandum d’entente dans le domaine de la formation et de l’enseignement professionnels.

par -

L’Office national des statistiques algérien a annoncé que l’évolution des prix à la consommation en rythme annuel s’est située à 7% jusqu’à fin février 2017, a-t-on appris de l`APS.

L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel à février 2017 est le taux d’inflation moyen annuel calculé en tenant compte des douze (12) mois allant de mars 2016 à février 2017 par rapport à la période allant de mars 2015 à février 2016.

Quant à la variation mensuelle des prix à la consommation, c’est-à-dire l’évolution de l’indice du mois de février 2017 par rapport à celui du mois de janvier 2017, elle a été de -0,6%, soit une baisse un peu plus importante que celle observée le même mois de l’année écoulée (-0,2% en février 2016 par rapport à janvier 2016), nous apprend la même source.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Ministre conseiller auprès du chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed, chargé des réformes majeures, Taoufik Rajhi est à Washington dans le cadre d’une mission...

AFRIQUE

SPORT