Publireportage

L’UIB, version 2016, prépare l’avenir et met les moyens pour construire le meilleur. Au regard de son parcours, de ses performances, de ses initiatives récentes et de ses ambitions, l’UIB sait prévoir et construire l’avenir. Elle est, de surcroît, confiante en ses moyens humains et en sa capacité à maîtriser son devenir. D’où l’intérêt de dresser le tableau de ses initiatives et de ses projets tel qu’il est, et laisser parler sa cohérence et son ambition.

Une grande ambition pour la Tunisie

format-tunisie2020

L’Union Internationale de Banques (UIB) est depuis, plus de 50 ans, un partenaire privilégié des acteurs engagés dans le développement de l’économie tunisienne. Son modèle diversifié à destination des entreprises et des institutionnels couvre, outre l’activité de financement, les métiers du conseil et de l’accompagnement à l’international, de la gestion d’actifs, de l’intermédiation boursière et du custody.

Filiale du Groupe Société Générale, leader mondial dans le domaine des financements structurés (financements export, financements de projets dans les domaines des infrastructures, de l’énergie, des transports…), l’UIB met au service de ses clients locaux et internationaux toutes les expertises du groupe, ses offres innovantes et ses capacités uniques en matière de conseil, d’arrangement, de structuration et de syndication de mégaprojets.

Fidèles à leur engagement durable en faveur de l’économie tunisienne et confiants dans ses perspectives de développement à long terme, l’UIB et le Groupe Société Générale ambitionnent de jouer un rôle de premier plan dans la réussite des projets stratégiques présentés à l’occasion de la Conférence Internationale pour l’Investissement Tunisia 2020.

Dans le cadre de la préparation de cet évènement majeur, l’UIB a multiplié les initiatives dans le sens de la promotion des investissements dans le pays. Dernière initiative en date, une réunion de haut niveau tenue le 16 novembre 2016, entre la Direction Générale de l’UIB accompagnée des premiers responsables des activités Financement Export de la Société Générale, d’une part, et les principaux responsables du Ministère du Transport et des entreprises publiques du secteur, d’autre part. Les travaux dirigés par le Secrétaire d’Etat au Transport , M. Hichem Ben Ahmed, ont permis d’échanger sur les solutions innovantes proposées par le groupe SG dans le domaine des Financements Export et de passer en revue les possibilités de leur mise en œuvre eu bénéfice des projets d’investissement du secteur du Transport en Tunisie.

Afin de mobiliser au profit des grands projets du secteur du Transport toutes les expertises du Groupe Société Générale et de l’UIB, un projet de convention-cadre de financement, outil innovant et flexible permettant d’inscrire ce partenariat avec le ministère du transport dans la durée, est aujourd’hui à l’étude.

Une orientation Corporate confirmée

L’action de l’UIB, au bénéfice des entreprises locales et internationales, prend de plus en plus d’ampleur. Sa stratégie corporate 2016-2018 est conçue comme l’un des moteurs de son développement. Dans ce cadre, la banque ne cesse d’œuvrer au renforcement de son dispositif d’accompagnement des entreprises. En témoigne, l’ouverture, en octobre 2016, d’un nouveau centre d’affaires à Sfax qui allie écoute et proximité des clients. Parallèlement au développement de son réseau de points de vente dédiés à l’entreprise, l’UIB continue d’enrichir son offre corporate avec des solutions de banque à distance adaptées aux besoins spécifiques des entreprises en termes de fonctionnalités et de sécurité, intégrant automatisation, numérisation et partage d’informations propre à mieux prévoir les risques.

Aujourd’hui, l’UIB, forte de son expertise et de son excellence commerciale et opérationnelle, est engagée dans une dynamique structurée, responsable et compatible avec les objectifs du programme national des réformes majeures au bénéfice de l’économie et de ses acteurs.

Société Générale Africa Business network

sg-africa-business-network-photo-groupe

L’Union Internationale de Banques a initié la première édition des rencontres business to business
« Société Générale Africa Business Network ».

Cette manifestation de grande envergure a enregistré la participation de plus de 200 opérateurs économiques et institutionnels et l’organisation de près de 70 rencontres B to B entre les chefs d’entreprise et les dix sept responsables des filiales africaines du groupe Société Générale.

A l’ouverture du séminaire, Kamel NEJI, Directeur général de l’UIB, s’est réjoui d’accueillir les convives autour d’un moment privilégié d’échange et de réseautage à même d’impulser un nouveau souffle aux projets de développement des opérateurs tunisiens sur le marché africain.

Il a souligné, lors de son intervention, l’ambition grandissante de la banque en termes d’accompagnement des grands clients sur le continent ; ambition nourrie d’une part, par l’expertise et le savoir faire de l’UIB, et d’autre part, par son adossement au groupe Société Générale, acteur majeur du paysage bancaire Africain.

Le Directeur général a, par ailleurs, réitéré son engagement et celui de ses équipes à être constamment à l’écoute des clients pour continuer à apporter les réponses optimales à leurs attentes.

Etaient également au programme de cette édition, les perspectives économiques régionales présentées par Olivier de BOYSSON – Economiste en Chef Pays Emergents au sein du groupe Société Générale – qui a mis l’accent sur la résilience dont témoignent les pays africains face à l’adversité de l’économie mondiale.

Alexandre MAYMAT – Directeur Délégué Banque et Services Financiers Internationaux et Président du Conseil d’Administration de l’UIB – a, quant à lui, présenté la stratégie panafricaine du groupe Société Générale dont les filiales s’égrènent, aujourd’hui, de la Tunisie à Madagascar.

Avec cet évènement, l’Union Internationale de Banque entend s’imposer en tant que partenaire clé des opérateurs tunisiens.

Cette initiative vise à accompagner les entreprises tunisiennes dans leur recherche de nouvelles opportunités de business en Afrique dans un esprit de partenariat sud-sud fructueux et équitable et de les faire bénéficier des outils nécessaires pour la promotion de leurs exportations et/ou la réalisation de leurs projets de développement sur le continent.

Le choix stratégique de l’UIB de densifier sa présence auprès des opérateurs économiques tournés vers l’Afrique procède de sa volonté de mettre davantage en valeur le gisement exceptionnel de croissance que recèle ce continent et d’être un véritable partenaire de l’internationalisation de ses clients d’aujourd’hui et de demain.

Un acteur de référence dans la conservation de titres en Tunisie

L’UIB-SGSS Tunisie vient d’être désignée, pour la deuxième année consécutive, par le magazine spécialisé de renommée mondiale «Global Custodian», comme le meilleur dépositaire en Tunisie. La démonstration de l’expertise de l’UIB, dans ce domaine, est irréfutable. La banque a su relever le défi et se transformer, aussi souvent que nécessaire, pour obtenir, cette troisième distinction successive de meilleur fournisseur de service de sous-dépositaire en Tunisie en 2016, après celles décernées par «Global Investor» et «Global Finance » en 2015.

Ces cinq prix internationaux consacrent, de fait, la qualité de la collaboration avec SGSS, la ligne métier Titres mondiale du Groupe Société Générale, d’une part, et les résultats exceptionnels de l’UIB obtenus à travers plusieurs mandats conclus avec des investisseurs institutionnels internationaux de premier plan, d’autre part.

A la faveur de son expertise en matière d’offre de services de conservation, de compensation et de règlement pour toute classe d’actifs de titres et grâce à sa plateforme de conservation qui répond aux standards internationaux, l’UIB contribue à accroître l’attractivité de la place de Tunis à travers l’accompagnement des clients internationaux sur le marché tunisien et ambitionne d’être le premier acteur international de l’industrie des titres à fournir des services de conservation en Tunisie à une clientèle internationale d’investisseurs institutionnels.

L’UIB est, donc, en train de faire de ce métier un axe fort de ses actions, dans l’intérêt du pays et de son insertion la plus réussie possible dans l’économie mondiale.

Un pas de plus vers le digital et la bancassurance

Pour être plus proche de sa clientèle, l’UIB poursuit l’extension de son réseau avec l’ouverture prévue, avant fin 2016, de deux nouvelles agences à El Menzah 5 et Ain Zaghouan. La banque portera, ainsi , son réseau à 137 points de vente totalement rénovés de manière à porter la relation Banque-Client à son plus haut niveau. Dans ce cadre, l’UIB ne cesse de mobiliser, aussi, son expertise et de hisser son capital humain au meilleur niveau de manière à continuer à offrir à sa clientèle une qualité de service irréprochable.

L’UIB, qui continue à développer son offre à l’adresse de sa clientèle, investit désormais le terrain de la banque privée s’appuyant en cela sur ses atouts et ses compétences multiples. Elle propose à sa clientèle patrimoniale une approche personnalisée, met à sa disposition une offre évolutive en architecture ouverte et construit, chaque jour avec elle, une relation sous le sceau de la confidentialité. L’UIB accueille, à cet effet, sa clientèle patrimoniale dans des espaces dédiés et met à son service des conseillers qui mobilisent l’ensemble des métiers spécialisés de la banque et de l’assurance.

L’UIB, qui avait lancé en 2012, une ligne de produits de bancassurance, entend approfondir ses avantages dans ce domaine en lançant sa propre filiale d’assurance. Elle peut, en cela, compter sur l’expertise du groupe Société Générale et de sa filiale spécialisée SOGECAP. Cette offre, à destination des clients de l’UIB, particuliers, professionnels et entreprises, confirme l’ambition de la banque d’être un acteur innovant à même de contribuer au développement du marché de l’assurance vie en Tunisie.

Sur un autre plan, l’UIB poursuit son plan de transformation pour être en phase avec la mue comportementale observée chez les usagers des services bancaires. Dans le cadre de cette orientation, la banque met à la disposition de ses clients une multitude de canaux d’accès (téléphone, Internet, GABs…) et leur assure, ainsi, choix et souplesse en matière d’usage des nouvelles formes d’interactivité offertes par les nouvelles technologies.

Toujours dans la même dynamique, l’UIB lance, dès janvier 2017, une application mobile disponible sur les plateformes IOS, Android et Windows phone, à même de répondre aux besoins de sa clientèle en termes de mobilité et de disponibilité. Cette nouvelle expérience, porteuse d’autonomie et de liberté dans la relation banque – client, offrira aux usagers un panel de services allant de la gestion à distance des comptes, en temps réel, à la gestion des moyens de paiement.

Cette offre traduit la capacité de l’UIB de donner la voix à chacun des clients, de prévoir les enjeux de long terme et de diffuser équitablement le progrès technique dans le respect de la protection des données à caractère personnel.

Une banque conforme aux exigences de bonne gouvernance financière

Près d’une année après l’obtention de la certification MSI 20000 en 2015, et après un audit qui vient d’être achevé en octobre 2016, l’Organisme de Certification et Agence de Notation Maghreb Corporate, assure que l’UIB est toujours en conformité avec les exigences de la certification octroyée. Conformément au cahier des charges et à la réglementation du référentiel MSI 20000®, l’UIB a été évaluée sur la base de dix thèmes d’étude, analysés par sous-thèmes, à travers une sélection d’instruments et de modèles financiers. A chaque sous-thème et instrument utilisé, est affecté un coefficient, attribué selon le degré d’importance du thème analysé ; l’ensemble étant régi par un système de scoring dédié.

Le rapport d’audit 2016 dudit organisme 2016 conclut que : « Globalement et sur la base des modèles d’analyse et du protocole d’évaluation de l’organisation MSI® sur le référentiel MSI 20000®, la qualité financière de l’Union Internationale de Banques (UIB) est jugée, sur son secteur d’activité, conforme aux exigences de bonne gouvernance financière ».

Cette certification, qui a nécessité plusieurs mois de travail, constitue une belle référence et permettra à l’UIB de bénéficier d’une confiance accrue de ses clients et de gagner davantage en visibilité sur la place de Tunis.

Une approche dynamique sur le marché obligataire

La complexité des marchés financiers conduit, bien souvent, les grands acteurs de la place à accélérer la transformation de leurs modèles de refinancement et de gestion de liquidité ; ceci dans un contexte de réallocation de portefeuilles, de volatilité des capitaux et de hausse des coûts des ressources intermediées. Dans un tel environnement et pour asseoir son modèle sur des bases pérennes, l’UIB a étroitement articulé sa stratégie avec les orientations prises par les marchés de capitaux.
Lors de ses différentes sorties sur le marché obligataire, l’UIB a bénéficié de la confiance renouvelée du Conseil du Marché Financier. A ce titre, l’UIB vient d’obtenir le visa du CMF pour son emprunt obligataire subordonné « UIB Subordonné 2016», émis pour un montant de 60 millions de dinars susceptible d’être porté à 75 millions de dinars ; les souscriptions et les versements seront reçus à partir du 08/12/2016.
L’attractivité de l’UIB sur le marché est bien réelle. Elle est, aujourd’hui, forte de la confiance des souscripteurs qui lui ont toujours donné les moyens pour agir de façon responsable et engagée au bénéfice de l’économie tunisienne.

Des résultats bien orientés

L’UIB continue à afficher des résultats bien orientés. Le Produit Net Bancaire s’élève à 182 MTND au 30 septembre 2016 vs 159,4 MTND au 30 septembre 2015, correspondant à une croissance de 14,2%. De plus, le Résultat Brut d’Exploitation (RBE) s’inscrit en hausse de 19,3% par rapport à la même période 2015 pour atteindre 93,7 MTND au 30 septembre 2016.

L’évolution soutenue de ses principaux indicateurs financiers permet à l’UIB d’occuper, aujourd’hui, la 4ème place dans le palmarès des banques privées de la place en termes de PNB, la 2ème place en termes de marge d’intérêt et la première place en termes de ROE.

Ce tableau traduit la résilience et les bienfaits de la transformation en profondeur du modèle de l’UIB et de sa stratégie de croissance durable, saine, conforme et rentable au bénéfice de ses clients et de l’économie.

Capital humain : une approche collaborative avec l’Institut Tunis Dauphine

uib-tunis-dauphine-rencontre

L’UIB vient de sceller un partenariat en matière de formation et de développement des compétences avec l’Institut Tunis Dauphine, institution de référence dans le monde des Business Schools. Pour renforcer le niveau d’excellence de formation de ses collaborateurs, développer davantage la qualité des prestations offertes aux clients et soutenir la croissance de ses activités, l’UIB s’appuie désormais sur l’expertise du pôle régional de l’Université Paris-Dauphine.
L’accord, conclu le 22 novembre 2016, marque la volonté renouvelée de l’UIB de se positionner en tant que leader bancaire en Tunisie, reconnu pour la qualité de ses expertises et l’engagement de ses équipes, en phase avec les attentes de ses clients et les exigences du monde d’aujourd’hui et de demain.
Il s’agit d’un bel exemple de synergies entre l’UIB et l’Institut Tunis Dauphine qui coïncide avec l’installation imminente de l’Académie de formation de la banque dans ses nouveaux locaux ; deux évènements qui marquent l’ambition de l’UIB de créer une vraie dynamique de formation d’excellence pour ses collaborateurs, avec, pour prochaine étape, l’ouverture de son académie aux équipes des filiales africaines du groupe Société Générale, et ce en s’appuyant sur l’expertise de l’Institut Tunis Dauphine.

Vers un avenir assuré

Le présent de l’UIB augure d’un avenir assuré. La robustesse de son socle financier, son modèle conforme aux standards internationaux, sa capacité à se projeter dans la modernité, ses multiples développements technologiques et commerciaux sans compter la qualité de ses collaborateurs et de ses expertises, laissent entrevoir de grandes promesses.

Son statut de Banque, prospère et responsable, son ancrage fort dans son environnement et la vision de progrès qui fonde sa propre expérience lui permettent de jouer, aujourd’hui, un rôle majeur dans la réponse aux défis sociaux et culturels, en créant ses propres programmes dans le cadre de ses deux fondations, Solidarité & Innovation by UIB et Arts & Culture by UIB.

par -

Le « Citizen Commitment Time » organisé par l’UIB au profit de l’Association GAÏA, hébergée à Ferme Thérapeutique pour handicapés à Sidi Thabet, était l’occasion pour traduire l’engagement solidaire de plus d’une centaine de collaborateurs de l’UIB.

 « Organiser une telle action solidaire permet de conférer à l’association GAIA davantage de moyens pour qu’elle puisse développer encore plus  des thérapies alternatives au bénéfice des jeunes en difficultés », précise le premier responsable de l’UIB, Kamel Néji dans une déclaration à Africanmanager.

Et d’ajouter : « Cette action est un signal fort dans la mesure où nos collaborateurs ont mis leur énergie, mais aussi  celle de leurs poches pour donner à cet évènement toute sa dimension solidaire. Et nous espérons avoir introduit aujourd’hui un rayon de soleil dans l’association Gaïa, qui gagne à être plus soutenue dans ses actions envers des jeunes en situation difficile. Cette association est digne de considération de par ses spécificités et de par son engagement à développer des thérapies alternatives à même de faciliter l’insertion des jeunes en situation différente.».

uib12

Pour le Directeur Général, la démarche de l’UIB  a l’ambition, en tant qu’acteur économique,  d’aider à l’autonomie qui figure dans le socle de ses valeurs d’aujourd’hui et de demain. «  À travers l’organisation de l’événement de ce jour, notre ambition est d’aider l’association GAIA à franchir un nouveau cap et de lui fournir  les moyens de développer d’autres thérapies alternatives et ce, à travers la construction de son propre centre culturel qui aura pour vocation de sceller le rapprochement entre les jeunes de la région de Sidi Thabet et ceux de l’association. L’UIB ne peut rester debout sans le déploiement de ses actions solidaires que nous espérons voir se développer avec nos deux fondations en cours de création, la fondation UIB Arts & culture et la Fondation UIB Innovation et solidarité ».

uib11

[youtube= »https://www.youtube.com/watch?v=gjIcz0-3tQ4″]

L’UIB s’investit dans l’action solidaire

Un défi qui a tout pour devoir être relevé, d’autant  que  10 équipes de jeunes banquiers de l’UIB ont été chargées de collecter des fonds au profit de cette ferme.

Tout est possible pour les collaborateurs de l’UIB,  convaincus que leur entreprise a un rôle majeur à jouer au sein de la société grâce à son engagement solidaire.

Un geste certes symbolique mais valorisant pour une pareille ferme qui a réussi à décrocher un don de l’ordre de 13 mille dinars comme contribution au lancement prochain du centre culturel de l’association.

uib15

« C’est une excellente initiative surtout pour notre ferme qui prend en charge gratuitement les personnes en difficultés a encore besoin  de soutien financier et d’appui surtout qu’elle fonctionne, actuellement, avec un budget réduit », a, de son côté, indiqué la présidente de la firme, Leila Guesmi.

Pour les collaborateurs de l’UIB, samedi 14 mai était une journée exceptionnelle surtout avec un  accueil qui a été à la hauteur de l’évènement : direction de cette ferme, formateurs et  handicapés  se sont mobilisés pour présenter aux collaborateurs de l’UIB un riche programme : visite des ateliers de formation, exposition des produits fabriqués par les jeunes, ….

uib13

A l’issue d’une demi-journée intense, le tout dans une ambiance conviviale, les 10 équipes,  en présence des membres du comité directeur de l’UIB et avec la participation des jeunes en situation difficile ont participé ensemble à des jeux divers.

Ces jeux ont été suivis d’un délicieux déjeuner, soigneusement préparé par l’équipe de la ferme thérapeutique qui a pu recréer la même ambiance.

Développons ensemble l’esprit d’équipe

Outre les efforts des collaborateurs pour contribuer à l’élan de solidarité, considéré comme l’une des valeurs principales de l’UIB,  la journée était aussi l’occasion de se lancer un autre défi : « The voice by UIB ».  Il s’agissait pour les 10 équipes d’entrer en compétition pour une interprétation de medley en groupe. Ce team building artistique, favorise le développement de l’esprit d’équipe entre les collaborateurs de l’UIB et complète les actions artistiques lancées à l’initiative de la Banque à savoir la Chorale UIB, lancée en septembre 2015.

C’est, donc,  à B’Chira Art Center, situé aussi à Sidi Thabet que « The Voice by UIB » a démarré, samedi en début d’après-midi, où les collaborateurs sont montés sur scène en offrant une riche demi-journée en performances et  chargée d’une émotion exceptionnelle.

Les collaborateurs se sont divisés en 10 équipes et ont réussi pendant trois heures à mettre en valeur notre patrimoine musical à travers des chansons puisées dans le répertoire traditionnel.

Les chansons généreusement interprétées par ces talents merveilleusement habillés, ont permis de conclure la journée dans une joyeuse ambiance avec la remise de trophées aux trois équipes ayant réalisé la meilleure performance.

Une journée exceptionnelle pour une banque qui croit fortement dans le potentiel des jeunes et dans leur prédisposition à développer l’esprit d’équipe et  à promouvoir leur engagement solidaire.

 « Une journée réussie » comme l’a si bien constaté le Directeur Général de l’UIB, qui a ajouté que « l’UIB dans sa version 2016 est chaleureuse, joyeuse, solidaire et citoyenne. Dans le regard des participants à cette 3ème édition des Citizen Commitment Time, il y a l’amour de l’humanité, l’amour fraternel et l’attachement profond aux valeurs de l’UIB ».

[youtube= »https://www.youtube.com/watch?v=ZoGU3dTajvE »]

Les conducteurs Ford peuvent emprunter les routes les plus impraticables et les pires qui soient affrontant un climat en dessous de 40 degré Celsius, tout en étant rassurés que leurs véhicules sont capables de faire leurs preuves.

Le test de durabilité est une étape que chaque voiture Ford doit traverser afin de prouver son endurance dans les conditions les plus dures. Que ce soit dans les déserts arides de la brousse australienne ou des mercures en dessous de la barre de zéro dans le Nord de la Chine, les véhicules Ford sont conçus pour faire face avec une facilité étonnante aux diverses situations rencontrées par les conducteurs. Cela dit, toutes ces épreuves prouvent la robustesse de ces voitures.

Chez Ford, le « Durability Test » est un processus intensif. Les véhicules sont sujets à des essais successifs, de différents aspects, de par leur capacité à être performants à haute altitude avec de très faibles niveaux d’oxygène. Son endurance est telle qu’il faut faire subir aux portes maintes épreuves afin de tester leur robustesse, avant de voir apparaître le moindre signe d’usure.

Les véhicules sont testés sur des routes rocailleuses pour voir comment leur peinture résiste au gravier soulevé par les roues. Pour tester la capacité d’un véhicule à résister à la rouille, chaque modèle Ford passe trois mois dans une chambre de corrosion tout en la pulvérisant d’eau salée dans des conditions allant jusqu’à 95 % d’humidité, qui simule 10 ans d’usure dans des conditions normales.

Pour les conducteurs Ford à travers le monde, ces véhicules ouvrent la porte à un monde d’aventure et d’exploration des routes. Ford est engagé à produire des véhicules qui offrent non seulement le confort, mais aussi qui peuvent endurer les conditions de conduite les plus difficiles au monde. Le processus « Durability Test »  prouve l’engagement de Ford envers ses consommateurs.

Source : communiqué

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Le sort des banques publiques, les difficultés auxquelles elles font face et le dernier rapport de Fitch Rating ont été les principales questions soulevés...

AFRIQUE

SPORT