Tags Posts tagged with "8 milliards $"

8 milliards $

par -
0

Les  autorités tunisiennes et les services du Fonds monétaire international viennent de conclure un accord de principe pour un programme sur 48 mois au titre du Mécanisme Elargi de Crédit pour un montant de 375 pour cent de la quote-part de la Tunisie (soit environ 2,8 milliards de dollars), et ce à l’appui du vaste programme de réformes économiques du gouvernement. L’annonce en a été faite vendredi en fin d’après-midi par  Amine Mati, chef de mission pour la Tunisie au FMI, qui a précisé que cet accord sera soumis à l’approbation du Conseil d’administration du Fonds qui devrait examiner la demande de la Tunisie le mois prochain.

«L’accord au titre du Mécanisme Élargi de Crédit appuie la vision économique et les réformes prioritaires des autorités détaillées dans le plan de développement quinquennal à venir », a-t-il ajouté, indiquant que le programme économique du gouvernement reconnaît qu’il importe pour la Tunisie d’accélérer le rythme des réformes économiques pour réduire la vulnérabilité macroéconomique, doper la croissance et favoriser la création durable d’emplois.

Il est essentiel, a-t-il dit,  de préserver la stabilité macroéconomique, de moderniser les institutions publiques, de stimuler l’activité du secteur privé, ainsi que de renforcer la stabilité et l’efficience du secteur financier pour une croissance plus forte et inclusive et faire reculer sensiblement le chômage, en particulier celui des jeunes.

«A cet effet, le programme appuyé par le FMI vise à accélérer l’investissement public, rendre le système fiscal plus équitable et juste, et améliorer l’accès au crédit pour les petites et moyennes entreprises. S’appuyant sur les acquis du précédent programme, le programme a pour objectif la réorientation des dépenses vers les dépenses prioritaires et l’amélioration de la prestation des services publics à travers une reforme globale de la fonction publique qui, par ailleurs, maitrise la masse salariale », a souligné Amine Mati.

Evoquant les  priorités à court terme, il a cité l’approbation des projets de lois sur le renforcement de l’indépendance de la Banque centrale et la stabilité du secteur bancaire, l’achèvement de la restructuration des trois banques du secteur public qui leur permettra de fonctionner sur des bases viables, et l’adoption d’une stratégie fiscale qui renforce l’équité.

«Avec la mise en œuvre de ces politiques, la Tunisie sera en meilleure position pour s’attaquer aux défis économiques, et pour atténuer les risques qui pourraient résulter d’une détérioration de l’environnement économique international ou d’une montée des tensions sécuritaires régionales. Globalement, l’accord au titre du Mécanisme Élargi de Crédit aidera les autorités tunisiennes à atteindre leurs objectifs, à savoir générer une croissance plus rapide et plus inclusive, réduire les inégalités régionales et accroitre le niveau de vie de tous les Tunisiens », a conclu le  chef de mission pour la Tunisie au FMI.

Déjà hier jeudi, Christine Lagarde, directrice générale du Fonds Monétaire International s’était déclarée confiante que son institution et la Tunisie parviendront à un accord sur un nouveau programme avec la Tunisie, d’ici la fin de la semaine.

« Nous avons un programme efficace avec la Tunisie », a lancé Lagarde, qui s’adressait aux journalistes, lors d’une conférence de presse, tenue, jeudi au siège du FMI à Washington (USA), à la veille des réunions du printemps du groupe de la Banque Mondiale (BM) et du FMI (15-16-17 avril 2016).

« La Tunisie fait face à la menace terroriste avec courage (…) et nous serons toujours à ses cotés pour la soutenir dans la réalisation de la sécurité et pour garantir les conditions favorables à la croissance », a ajouté Lagarde.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Tunis (CCI Tunis), Mounir Mouakhar, a souligné la nécessité de créer un électrochoc pour...

AFRIQUE

SPORT