Tags Posts tagged with "Abdeljalil Badoui"

Abdeljalil Badoui

par -
0

Une mission du Fonds monétaire mondial (FMI) effectuera, le 18 février 2016, une visite en Tunisie, pour discuter d’un deuxième programme de coopération entre la Tunisie d’une part et le fonds et la Banque mondiale (BM) d’autre part, a déclaré mardi, le ministre des finances Slim Chaker.
Le nouveau programme de coopération avec la Tunisie, qui couvrira la période 2016/2019, sera axé sur la relance de la croissance économique, a précisé le ministre, dans une déclaration au médias, en marge d’une
rencontre-débat sur la loi des finances 2016 Sur un autre plan, Chaker a indiqué que son département se penchera sur l’élaboration d’un important programme de réformes associant d’autres bailleurs de fonds notamment, la Banque africaine de développement (BAD).
Ces programmes seront inscrits dans le cadre d’une seule matrice de réformes qui constituera (matrice) un outil de travail avec tous les bailleurs de fonds du pays, a-t-il encore précisé. L’application de ces réformes devrait être lancée au début du mois de mai 2016,a-t-il dit. La Tunisie et le Fmi ont signé un accord de confirmation de deux ans, d’un montant de 1,61 milliard de dollars (3,26 milliards de dinars) et 400% de la quote-part de la Tunisie.
Approuvé par le Conseil d’administration du Fonds, le 7 juin 2013, l’accord est arrivé à expiration le 31 décembre 2015. Les autorités tunisiennes ont exprimé leur intérêt pour la conclusion d’un autre accord.

TAP

par -
0
« Le voyage du Mahdi Jomaa

« Le voyage du Mahdi Jomaa, chef du gouvernement aux pays de Golfe vise à chercher la facilité d’octroi des sources financières fraiches ». C’est ce que nous a indiqué Abdeljalil Badoui, Abdeljelil Bedoui, universitaire, expert économique et syndicaliste.

Rencontré lors d’un séminaire organisé ce mardi sur « le mouvement révolutionnaire et les défis économiques », Bedoui aurait préféré un engagement clair du successeur d’Ali Laareydh pour mobiliser les ressources intérieures par le biais d’un emprunt national, et d’autres ressources fiscales et non fiscales.

« Je pense que la mise en place de ce genre des mesures demeure plus que jamais une nécessité. L’objectif étant de dynamiser le rôle de l’Etat, qui est la seule partie capable actuellement d’aider au redressement de la situation économique face à un comportement frileux du secteur privé, en attente de plus en plus de sécurité, de stabilité et de visibilité dans l’avenir », a tenu à préciser Badoui.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
West African Gas Pipeline (WAGP) va à terme être la plus importante infrastructure gazière en Afrique de l'Ouest et fera la jonction entre le...

SPORT

0
Lors d'une réunion tenue mardi après-midi a Tunis à l'occasion de la célébration du 20e anniversaire de l'association tunisienne de boxe française (Savate) en...