Tags Posts tagged with "Abdelkarim Harouni"

Abdelkarim Harouni

par -
0

Abdelkarim Harouni, président du Conseil de la Choura du mouvement Ennahdha, a déclaré aujourd’hui lundi 18 juillet 2016 qu’après les élections, le Conseil se penchera sur le gouvernement d’unité nationale, rapporte Mosaïque fm.

Le Conseil évoquera notamment la composition du prochain gouvernement d’unité nationale, le statut du chef du gouvernement, les attentes par rapport à ce gouvernement. Il a ajouté que le Conseil fixera bientôt la politique générale du chef du parti ainsi que celle du bureau exécutif.

par -
0
Rencontré en marge du conseil national de la fiscalité qui a eu lieu

Abdelkarim Harouni, dirigeant d’Ennahdha et président du conseil de la Choura, a indiqué lors de son passage ce vendredi 17 juin 2016 sur Express Fm, que les déclarations d’Abdelaziz Kotti portant sur la décision des partis au pouvoir de retirer son soutien politique au gouvernement Essid sont fausses. “Aucun communiqué au nom de la coalition n’a été formulé à ce sujet,” a-t-il martelé.

Il a ajouté que les propos de Kotti n’engagent que lui et son parti, et n’engagent nullement la coalition au pouvoir. « Aucune décision n’a été prise concernant le Chef du gouvernement. Les partis au pouvoir ont seulement traité, lors de la réunion de la veille, la poursuite du dialogue et des négociations. »a-t-il dit.

par -
0
Le prochain gouvernement sera entre de bonnes mains étant donné qu’il est le fruit d’un consensus

Le prochain gouvernement sera entre de bonnes mains étant donné qu’il est le fruit d’un consensus, a estimé le ministre du transport, Abdelkarim Harouni .Il a indiqué que les participants au dialogue national ont cherché une personnalité indépendante pour la présidence du gouvernement et ne l’ont trouvé qu’au sein du gouvernement actuel.

Partant de ce constat, Abdelkarim Harouni a considéré qu’il serait donc préférable de faire de même concernant le choix des ministres.

par -
0
Le ministre du Transport Abdelkarim Harouni a confirmé dans sa page officielle Facebook

Le ministre du Transport Abdelkarim Harouni a confirmé dans sa page officielle Facebook, que les vols intérieurs vers Gafsa et Gabès reprendront à partir du mois de décembre de cette année.

Le ministre a précisé, en outre, que Tunisair-express avait pris certaines mesures afin de permettre plus de rentabilité à ces vols .

par -
0
Le ministre du Transport

Le ministre du Transport, Abdelkarim Harouni, a annoncé l’augmentation des prix du ticket du métro et du bus. Il souligne que le projet qui est en phase d’étude devrait passer à l’ANC , pour approbation , lors des discussions du projet de la loi pour l’année 2014, rapporte le journal « Achourouk » dans son édition de mardi, 8 octobre 2013. Cette augmentation ne va concerner ni les élèves ni les étudiants, selon le ministre.

Et de préciser que cette augmentation est nécessaire pour que la société puisse couvrir ses dépenses et charges, soulignant que le ministère du Transport étudie actuellement la possibilité de renforcer le réseau en important des bus.

Rappelons que le ministre du Transport a effectué, lundi, une visite à certaines stations de métro, où il s’est entretenu avec les passagers concernant leurs problèmes et leurs soucis.

par -
0
Après avoir assuré il y a quelques jours que les tarifs du transport public ne subiront aucun changement

Après avoir assuré il y a quelques jours que les tarifs du transport public ne subiront aucun changement, le même ministre du Transport, Abdelkarim Harouni a annoncé, ce lundi, lors d’une session de travail sur la formation et le recyclage dans le secteur du transport, que l’aggravation des problèmes financiers auxquels fait face la Société des Transports de Tunis (SNT) pourrait amener son département à augmenter ces tarifs .

Il a ajouté cependant, selon Mosaïque fm, que cette hausse serait « négligeable et serait limitée aux bus et métros. »

par -
0
La réussite de l’ouverture du ciel tunisien reste tributaire de la restructuration de la compagnie nationale. C’est ce qu’a assure Abdelkarim Harouni

La réussite de l’ouverture du ciel tunisien reste tributaire de la restructuration de la compagnie nationale. C’est ce qu’a assure Abdelkarim Harouni, ministre du transport.

Lors d’une réunion tenue ce mercredi 26 juin au siège du ministère, le ministre a fait savoir qu’un plan de réforme a été mis en place pour relever ce défi affirmant que la Tunisie est prête aujourd’hui à entamer les négociations relatives à cette question, considérée comme un levier stratégique pour promouvoir le développement économique en Tunisie.

par -
0
La stratégie du transport tel est le thème d’une réunion qui se tient actuellement au sein du ministère du transport entre Abdelkarim Harouni 

La stratégie du transport tel est le thème d’une réunion qui se tient actuellement au sein du ministère du transport entre Abdelkarim Harouni et une délégation européenne.

Sur un autre plan, il est important de noter que l’open sky sera l’objet du premier round qui sera organisé cet après-midi au siège du ministère entre des experts tunisiens et ladite délégation.

Nous y reviendrons.

par -
0
Le ministre du transport et membre du conseil de la choura du mouvement Ennahdha

Le ministre du transport et membre du conseil de la choura du mouvement Ennahdha, Abdelkarim Harouni a déclaré, ce dimanche, lors d’un meeting populaire à Douz que certaines parties complotent contre le gouvernement et contre le mouvement Ennahdha. Il a appelé à « l’union dans cette période délicate » selon « ShemsFM »

par -
0
Le gouverneur de la région de Kairouan vient d’obtenir du ministre du Transport

Le gouverneur de la région de Kairouan vient d’obtenir du ministre du Transport, Abdelkarim Harouni, 120 autorisations au bénéfice des exploitants des véhicules louages (transport interurbain), lesquelles seront remises à leurs bénéficiaires, au cours de la semaine prochaine. L’information a été publié sur la page « facebook », du gouvernement.

Il y a lieu de signaler, dans ce cadre, qu’un groupe de 120 conducteurs de véhicules ont observé déjà un sit-in devant le gouvernorat de la région de Kairouan.

par -
0
A l’occasion de la célébration

A l’occasion de la célébration, ce lundi 11 décembre, du 40ème anniversaire de l’exploitation de l’Aéroport de Tunis Carthage, Abdelkarim Harouni, ministre du Transport a indiqué qu’une étude prévoyant la construction d’un nouvel aéroport à Tunis, selon les normes internationales, est en train d’être menée.

Cette annonce vient, cependant alors que le trafic passagers n’a pas dépassé les 9.3 millions ,fin octobre 2012, en progression , il est vrai, de 34.37%, et que la capacité des aéroports est de l’ordre de 19.05 millions de voyagistes.

On peut donc se demander si un second aéroport à Tunis est vraiment opportun et nécessaire surtout que nos aéroports sont encore capables d’accueillir plus de 10 millions de voyagistes. Pis encore, le site choisi est la capitale Tunis, qui fait face à un problème de saturation.

Pour plusieurs experts, la construction d’un deuxième aéroport engendrait de nombreuse gêne et une nuisance sonore pour les riverains, résidant à la périphérie de la capitale

Ajoutons à cela, le montant énorme qui coûtera ce projet. Pour rappel, l’aéroport d’Ennfidha a à lui seul, coûté l’équivalent de mille millions de dinars. Quid alors d’un autre aéroport à Tunis ?

Nouvelle stratégie basée sur la restructuration du secteur

Pour Abdelkarim Harouni, cette démarche s’inscrit dans le cadre de la restructuration de secteur du transport qui demeure une obligation pour combler les lacunes et gagner les paris.

L’objectif est d’améliorer la qualité des prestations du secteur du transport, particulièrement d’autres aéroports à l’instar de Tabarka ou Monastir. « Des efforts significatifs ont été déployés certes, mais les résultats des ces aéroports restent en déca de nos objectifs. C’est le temps donc de réviser notre politique », a fait remarquer le ministre.

De son côté, Salah Ghahrsallah, président directeur général de l’Office de l’Aviation Civile et des Aéroports (OACA) a indiqué que l’office est engagé dans une stratégie tous azimuts pour faire face à la concurrence acharnée que connait le secteur aérien surtout avec l’ouverture du ciel.

Cette stratégie sera basée sur plusieurs axes. On cite le renouvellement foncier, l’instauration de systèmes technologiques développés ainsi que l’amélioration de qualité de prestation. Salah Gahrsallah a précisé que « l’objectif est de promouvoir le secteur aérien pour assurer le meilleur positionnement et rehausser l’image de l’aéroport, contribuant ainsi à l’attractivité d’un territoire tant pour le tourisme que pour les affaires »

Prochaine extension de l’Aéroport Tunis Carthage

Une évolution remarquable a été enregistrée au niveau de l’activité dudit aéroport, et ce malgré la conjoncture assez difficile qui prévaut la Tunisie.

Jusqu’au fin novembre dernier, le nombre des voyageurs ainsi que le mouvement des appareils ont progressé respectivement de 13.2% et 6.33%, en comparaison avec la même période de 2010, année de référence.

« Avec cette évolution, l’aéroport de Tunis Carthage a besoin aujourd’hui d’une opération d’extension surtout que sa capacité en termes de passagers dépassera, d’ici fin de l’année, le cap de 5 millions », a affirmé Salah Ghahrsallah. Et d’ajouter : « Nos efforts se multiplient pour que ces études soient achevées, en juin prochain, et que les appels d’offres lancés, début 2014 ».

La grève de l’UGTT perturbera le trafic aérien

Evoquant la grève générale décrétée par l’UGTT, le Pdg de l’OACA reste quand même confiant quant à la poursuite des négociations entre le gouvernement et la centrale ouvrière.

Cependant, il s’est inquiété pour cette initiative qui risque de perturber le trafic aérien. « Dans ce climat tendu, la priorité doit être donnée à l’intérêt national. Avec les négociations entre les deux parties, j’ai l’espoir de voir la crise se résoudre pour que le secteur ne soit pas perturbé encore plus », a-t-il dit.

Wiem Thebti

par -
0
D’après le ministre du Transport Abdelkarim Harouni

D’après le ministre du Transport Abdelkarim Harouni, un retard d’une heure à 3 heures est prévu dans les vols retour des pèlerins des lieux saints en raison de l’encombrement et de la saturation des aéroports saoudiens.

3 vols sont prévus chaque jour afin de faciliter le retour des pèlerins dans un délai de deux semaines. Pour rappel, Tunisair a mis un numéro vert à la disposition des familles des pèlerins afin d’apporter toutes les précisions sur les horaires du vol et d’écourter le temps d’attente. Il s’agit du 80 100 108.

par -
0
Les sociétés de transport (terrestre

Les sociétés de transport (terrestre, maritime et aérien), sont créditrices du RCD, dissous, à hauteur 31,880 MD, a annoncé le ministre du transport, Abdelkarim Harouni , lors d’une séance de débat avec le gouvernement à l’Assemblée Nationale Constituante (ANC) au Bardo.

Les sommes dues sont réparties entre les sociétés nationales et régionales de transport ( 15,798 MD), Tunisair (938 mille dinars) et la SNCFT ( trois millions de dinars). En outre, 10, 517 MD ont été octroyés sous forme de subventions et de dons au RCD.

En plus, les sommes exigibles pour la CTN (Compagnie Tunisienne de Navigation) à ce parti dissous, ont atteint 2,421 MD, entre 1998 et 2010 alors qu’elles se sont élevées pour l’OACA (Office de l’Aviation Civile et des aéroports), à près de 516 mille dinars sur la période 2009-2010.

Pour Tunisair handling, les sommes exigibles sont estimées à 383 mille dinars sur la période 2007-2010.

Les sommes que doit le RCD au ministère du transport a fait savoir M.Harouni, lequels se sont montée à 120 MD, représentent le quart des sommes dûes à ce parti.

Il a relevé que le gouvernement a décidé de créer une commission sous la présidence du ministère des domaines de l’Etat et des affaires foncières, pour régler le problème des avoirs financiers du RCD et rembourser les sommes dues à son ministère.

Une enquête a été ouverte au niveau de toutes les sociétés de transport, a-t-il rappelé, et tous les dossiers de corruption ( 42 dossiers) ont été transférés à la Cour de Discipline financière. Le ministère est dans l’attente des jugements.

Dans son intervention le ministre de l’Equipement, Mohamed Selmane a affirmé que  » pour le moment, rien n’est encore décidé définitivement, en ce qui concerne la méthode à adopter dans la construction des logements sociaux, en attendant la date de la présentation des appels d’offres le 20 novembre 2012″. Il a ajouté qu’un comité technique spécial se chargera de l’évaluation de ces appels d’offres et du choix de la méthode appropriée pour réduire le coût de réalisation de ce projet, étant donné que l’appel d’offres lancé par le ministère n’a pas déterminé les solutions techniques pour la construction des logements.

« Le ministère œuvre à réaliser ce programme conformément à la loi de finances complémentaire de 2012, qui prévoit que ce dernier soit exécuté par les promoteurs publics (Société nationale immobilière de Tunisie et la société de promotion des logements sociaux) et le secteur privé » .

Répondant à l’interrogation d’un député, le ministre du Tourisme, Elyes Fakhfakh, a précisé que la mise en place d’un site touristique écologique dans la région de Zouaraa (gouvernorat de Béja) est conditionnée par la disponibilité des investisseurs dotés d’une expérience dans le domaine du tourisme environnemental, surtout que plusieurs investisseurs, notamment parmi les étrangers, ont exprimé leur intérêt pour ce projet.

Il a rappelé que la société des études et du développement touristique, implantée à Zouaraa, a élaboré des études environnementales pour le lancement de ce projet, mais elle n’a pas eu l’approbation du ministère de l’Environnement, ni celui de l’Agriculture, lesquels ont fixé la superficie du projet à 100 ha et la capacité d’accueil à 2000 lits.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
La Commission Economique pour l’Afrique (Bureau pour l’Afrique du Nord) et le Secrétariat général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) ont tenu hier mardi...

SPORT