Tags Posts tagged with "Abdellatif Mekki"

Abdellatif Mekki

par -
0

Le président de la Commission parlementaire de la sécurité et de la défense, Abdellatif Mekki, a annoncé, lundi, l’intention de la Commission de mettre en place un programme annuel bien structuré de l’appareil militaire et sécuritaire.
 » Toutes les circonstances sont favorables pour le développement d’un tel programme, surtout que nos soldats ont gagné la guerre contre le terrorisme « , a-t-il déclaré à l’agence TAP à l’issue de la mise en place du bureau de la Commission ad-hoc de la sécurité et de la défense.
Une fois élaboré, ce programme sera ensuite transféré à la Commission de l’organisation de l’administration et des forces armées qui se chargera de l’élaboration des projets de loi y afférents, a-t-il expliqué.
Les nouveaux membres de la Commission ad-hoc de la sécurité et de la défense se sont réunis, ce matin, pour la première fois, après leur désignation.

par -
0

Selon des sources bien informées citées par l’hebdomadaire « Al Moussawar » dans son édition du lundi 15 août 2016, le leader du  mouvement d’Ennadha Rached Ghanouchi a informé le nouveau chef du gouvernent Youssef Chahed, que son parti veut placer Abdelatif Maki ou bien Souad Abdelrahim, ancienne députée du mouvement islamiste Ennahdha, à la tête du ministère de la Santé.

 

par -
0

Ali Larayedh a été élu président du 10ème Congrès du Mouvement Ennahdha avec 678 voix.

Ali Larayedh, secrétaire général du mouvement Ennahdha, a été élu ce vendredi 20 mai 2016 président du 10e congrès du Mouvement Ennahdha avec 678 voix contre 414 voix pour Noureddine Bhiri.

Fathi Ayadi et Lassaad Jaouhari se sont retirés de la course à la présidence du congrès. Farida Laabidi, Abdellatif Mekki, Noureddine Bhiri et Abdelkrim Harouni en lice pour ce poste.

Le président du congrès sera chargé de l’organisation de cet événement qui  poursuit ses travaux les 21 et 22 mai à Hammamet.

par -
0
Abdellatif Mekki

Abdellatif Mekki, dirigeant d’Ennahdha, a indiqué lors d’une déclaration à l’Agence TAP , que son parti détient des preuves sur l’implication de Rcédistes et des partisans du Front Populaire(FP) dans l’agression contre l’élu d’Ennahdha à l’ANC, Walid Bennani, mercredi 28 mai 2014, à Kasserine devant le domicile de l’intérieur, Lotfi Ben Jeddou.

par -
0
Réagissant à la publication par un groupe de médecins de photos illustrant l’état d’insalubrité dans nombre d’hôpitaux en Tunisie

Réagissant à la publication par un groupe de médecins de photos illustrant l’état d’insalubrité dans nombre d’hôpitaux en Tunisie, le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki, a reconnu l’existence de « dysfonctionnements structurels ».

Ces dysfonctionnements, a-t-il précisé, sont le résultats d’une distorsion entre l’offre et la demande , qui se répercute forcément sur la qualité des prestations médicales en ce qui concerne notamment l’accueil de patients, leur hospitalisation et leur alimentation.

Le ministre a souligné l’impérative nécessité de doubler le nombre des médecins et des lits dans les établissements hospitaliers.

par -
0
Le ministre de la Santé

Le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki, a affirmé, mercredi, que le nombre des médecins en Tunisie devra passer du simple au quintuple, car on ne dénombre dans le pays que 1.29 médecins pour 1000 habitants alors que les moyennes internationales sont de 2.5.

De même, le nombre des médecins, pharmaciens et dentistes doit être multiplié par cinq dans le secteur public, et celui des lits par deux, d’autant qu’il y a en Tunisie 1.9 lits pour 1000 habitant alors que ce rapport est de 4.5 dans le monde en moyenne.

par -
0
Abdellatif Mekki

Abdellatif Mekki, dirigeant au sein d’Ennahdha et ministre de la Santé publique, a indiqué que « Nidaa Tounes » n’avait proposé aucun deal, de manière officielle, au mouvement Nidaa Tounes n’a pas proposé de deal à Ennahdha (Abdellatif Mekki) »Ennahdha ».

Dans une interview, parue vendredi au journal « Le Maghreb », Mekki précise que des parties proches de Nidaa Tounes ont proposé ce genre de tractations en marge des entretiens entre Ghannouchi et Caïd Essebsi.

Il affirme que le mouvement Ennahdha demeure attaché au Dialogue national et à l’initiative du quartet qu’il considère comme la seule solution pouvant aboutir au consensus.

Ces précisions interviennent à la suite d’une déclaration, mardi dernier, du secrétaire d’Etat à l’émigration Houcine Jaziri, à une chaîne de télévision arabe dans laquelle il indiquait que Nidaa Tounes cherchait à conclure un deal avec le mouvement Ennahdha.

par -
0
Abdellatif Mekki

Abdellatif Mekki, ministre de la Santé et dirigeant au mouvement Ennahdha, a affirmé que Rached Ghannouchi et Béji Caid Essebsi n’ont jamais convenu, lors de leur rencontre à Paris, d’un changement du président de la République, ajoutant que cette rencontre n’a pas abouti à grand-chose soulignant encore que « nous sommes engagés par nos accords au sein de la troïka ».

D’autre part, il a mis en relief le « statut important » de Ghannouchi dans le pays et sa « capacité à donner à la Tunisie plus que son action politique, concluant son dithyrambe en affirmant que « Ghannouchi a un patrimoine intellectuel riche dont la Tunisie et le monde arabe ont besoin ».

par -
0
Abdellatif Mekki

Abdellatif Mekki, dirigeant d’Ennahdha et ministre de la Santé, a indiqué, lundi, que « ce qui est gênant dans le dialogue avec l’opposition c’est qu’elle refuse la tenue d’élections dans quatre à six mois ».

Dans une déclaration à l’Agence TAP, en marge de sa participation, à Hammamet, au colloque sur les médicaments en Afrique, Abdellatif Mekki a appelé à faire prévaloir la sagesse et à éviter les calculs partisans étriqués.

Il a, par ailleurs, indiqué que les partis de l’opposition suggèrent, implicitement, la tenue des élections dans un délai d’au moins une année, sans pour autant mettre ouvertement cette proposition sur la table des négociations.

par -
0
Le ministre de la Santé

Le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki a menacé l’opposition de poursuites judicaires en cas d’entraver les travaux du gouvernement.

Intervenu sur les ondes de Mosaïque Fm, Abdellatif Mekki a accusé, en outre, le mouvement d’Al Jabha d’avoir adopté une politique d’escalade futile, soulignant, cependant, que les négociations se poursuivent avec le Front du salut.

par -
0
Interrogé par nos soins sur l’information circulant ces derniers temps selon laquelle Ennahdha 

Interrogé par nos soins sur l’information circulant ces derniers temps selon laquelle Ennahdha propose Abdellatif Mekki à la tête de la présidence du gouvernement, Ahmed Seddik, membre dirigeant au Front populaire, s’est étonné de ce choix, précisant que ce dernier est une figure « extrémiste » dans le mouvement islamiste. « Ce dirigeant est vraiment un extrémiste qui refuse tout type de dialogue ou de consensus. D’ailleurs, ces déclarations le confirment », nous a dit Ahmed Seddik avant d’ajouter : « je ne pense pas qu’Ennahdha propose ce nom ».

par -
0
Le gouvernement ne peut pas démissionner en l’état actuel des choses

Le gouvernement ne peut pas démissionner en l’état actuel des choses, car cela créera un vide dans le pays, a affirmé Abdellatif Mekki, dirigeant du mouvement Ennahdha, qui était aux cotés de Rached Ghannouchi, lors de sa rencontre, jeudi, avec le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abassi.

Dans une interview au quotidien Assarih, il a ajouté qu’il est irraisonnable que le gouvernement se saborde avant la clôture du Dialogue national et alors que les consultations se poursuivent entre la centrale syndicale et les partis politiques, imputant la responsabilité de toute entrave du dialogue aux partis de l’opposition.

par -
0
Abdellatif Mekki

Abdellatif Mekki, membre du conseil de la Choura d’Ennahdha, qui a participé à la rencontre , ce matin , entre Houcine Abassi et Rached Ghannouchi, a précisé que le mouvement a informé la centrale que sitôt le Dialogue national débouche sur une nouvelle conception du gouvernement, celui-ci démissionnera pour donner lieu à la formation d’un autre gouvernement.

Dans une déclaration à Assabah News, il a affirmé que son parti préconise la formation d’un gouvernement d’union nationale présidé par Ali Laarayedh, ajoutant que cette question fera l’objet du Dialogue national sous l’égide de l’UGTT.

Concernant l’assemblée nationale constituante, il a été convenu qu’elle poursuivra ses travaux en s’astreignant à un calendrier qui fera l’objet d’un accord, lors du Dialogue national, et adopté par l’ANC.

Enfin, il a souligné que la question de la dissolution des ligues de protection de la révolution n’a pas été abordée, rappelant que le mouvement Ennahdha soutient que la justice tranche ce genre de questions.

par -
0
Dans une interview accordée au journal

Dans une interview accordée au journal « El Fejr » le ministre de la santé Abdellatif Mekki a assuré que le mouvement Ennahdha était en position de force politiquement et moralement et sur le plan de la popularité .

Il a estimé que la démocratie en Tunisie est entre deux feux, celui de l’extrémisme de droite qui combat l’Etat avec le terrorisme et celui de l’extrémisme de gauche qui appelle à la haine et combat l’Etat , avec un autre terrorisme idéologique et politique.

par -
0
Le ministre de la santé Abdelatif Mekki a dénoncé mercredi les tentatives pour écarter le directeur général (DG)

Le ministre de la santé Abdelatif Mekki a dénoncé mercredi les tentatives pour écarter le directeur général (DG)de la société des industries pharmaceutiques de Tunisie « SIPHAT » accusant des éléments de l’ancien régime d’être derrière ces perturbations et les appels au départ du responsable . « Ces tentatives pour écarter le responsable de la société SIPHAT sont illégales. Derrière ces actions se trouvent des éléments de l’ancien parti au pouvoir, dont le gendre d’un ancien ministre connu pour son appartenance au RCD dissous », a accusé M.Mekki lors d’un point de presse consacré à cette affaire .

Une commission avait été mise en place pour examiner la situation au sein de cette entreprise, mais cette initiative « a essuyé un refus », a dit le ministre qui a aussi démenti tout projet de privatisation de cette entreprise publique.

par -
0
Interrogé sur la liste des noms qui formeront le prochain gouvernement

Interrogé sur la liste des noms qui formeront le prochain gouvernement, dévoilée dimanche dernier par la chaîne Al Moutawasat, le ministre de la santé publique, Abdelatif Mekki a déclaré qu’entre 30 et 40% des noms cités par cette chaîne sont faux.

Il a ajouté, selon Mosaïque fm, qu’il n’est pas contre la nomination de Mohamed Ben Salem et que le retour de Mohamed Abbou au gouvernement est possible.

Voici la liste du gouvernement telle que publiée par Al Moutawassat :

par -
0
Lors de l’émission « Attasiaa Mass »

Lors de l’émission « Attasiaa Mass », jeudi soir, sur Ettounsia tv, le ministre de la Santé et membre dirigeant d’Ennahdha, Abdellatif Mekki, semblait avoir bien du mal à réprimer sa colère, en regardant une séquence des « Guignols » parodiant les dirigeants de son mouvement, plus particulièrement son leader, Rached Ghannouchi.

Ila indiqué que cette vidéo a plus d’impact que le discours politique prônant le boycottage de son parti.

Loading the player …

par -
0
Le bureau exécutif du mouvement Ennahdha soumettra

Le bureau exécutif du mouvement Ennahdha soumettra, ce lundi, une proposition écrite à Hamadi Jebali lui signifiant son rejet de l’initiative de gouvernement de technocrates.

Selon de sources proches du mouvement citées par Assabah Ousbouii, dans le cas où le chef du gouvernement persisterait à s’en tenir à son initiative, Ennahdha le révoquera, d’autant qu’elle détientt la majorité à l’assemblé nationale constituante et que, de ce fait, elle a le droit de proposer un autre candidat.

Cet autre candidat sera, selon les mêmes sources, l’actuel ministre de la Santé, Abdellatif Mekki.

par -
0
Abdellatif Mekki

Abdellatif Mekki, ministre de la Santé et membre du conseil de la Choura du mouvement Ennahdha, a affirmé, lundi matin, qu’il n’existe nullement l’intention de révoquer le ministre des Affaires étrangères, Rafik Abdessalem, ou de la changer.

Cependant, il a fait état d’un « changement mineur » qui touchera les ministères de souveraineté, ajoutant que les consultations se poursuivent avec le parti Al Joumhouri qui a réclamé que Nida Tounes soit concerné dans le cadre de ce remaniement.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE

SPORT