Tags Posts tagged with "Abdelmajid Zar"

Abdelmajid Zar

par -

Abdelmagid ZAR, président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) et vice -président de l’Union maghrébine et de l’Afrique du nord des agriculteurs (UMNAGRI), a été élu président de l’Organisation panafricaine des agriculteurs (PAFO).
Zar a été élu lors du 3ème congrès de l’Organisation panafricaine des agriculteurs (PAFO) tenu, les 18 et 19 février 2017 dans la capitale éthiopienne, Addis-Ababa.
A rappeler que la PAFO, créée en octobre 2010, réunie l’UMNAGRI, l’Union des agriculteurs de l’est de l’Afrique, le Réseau des organisations paysannes et de producteurs de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA), le réseau des organisations agricoles de l’Afrique du sud (SACAU) et le réseau des agriculteurs de l’Afrique centrale (PROPAC).

par -
Le ministère du Commerce a indiqué

Le président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), Abdelmajid Zar a affirmé ce mercredi 11 janvier 2017, que la hausse des prix des légumes était prévisible.

Lors de son passage, ce mercredi 11 janvier 2017, sur les ondes de Jawhara Fm, il a expliqué que l’UTAP a mis en garde contre la hausse des prix des légumes depuis le mois de juin dernier, donnant à titre d’exemple le prix du poivron qui a atteint les 4 dinars le kilo, selon ses dires.

La vraie victime ici n’est autre que l’agriculteur, a-t-il ajouté, soulignant l’existence de réels problèmes au niveau de la distribution et des opérations de contrôle, ce qui contribue considérablement à la hausse des prix.

par -

Le président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), Abdelmajid Zar, a fait savoir lors d’un entretien avec la Radio nationale ce lundi 29 février que la crise du secteur laitier a atteint un pic et que 200.000 litres sont détruits quotidiennement.

Toutefois il a reconnu que certains responsables au sein du ministère de l’Agriculture ont réellement envie de solutionner les problèmes, mais les pistes qu’ils proposent ne sont pas les bonnes, d’après lui. « Nous avons une surproduction alors qu’en contre partie les usines ne sont pas capables d’absorber ces quantités. Donc, il faut trouver une autre alternative », a ajouté M. Zar.

Il maintient que la transformation du lait et surtout son exportation sont la meilleure façon de régler définitivement cette affaire.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Étrangères Didier Reynders a rencontré ce 23/3 le Président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO)...

SPORT