Tags Posts tagged with "Abderrahmen_Hedhili"

Abderrahmen_Hedhili

par -
0

Abderrahman Hedhili, le président du Forum Tunisien pour les Droits Économiques et Sociaux (FTDES) a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a prévu un retour massif des mouvements sociaux en ce début d’année.
Il a parlé également de la situation économique du pays, la qualifiant de très difficile et critique.
Sur le nouveau remaniement ministériel annoncé récemment par le chef du gouvernement Habib Essid, Abderrahman Hedhili a indiqué qu’il sera de nulle utilité et qu’il n’apportera pas de réponses aux problèmes majeurs du pays. Intervew:

Comment se présente la physionomie des mouvements sociaux en ce début d’année ?
Les mouvements sociaux enregistreront un retour massif durant les deux mois de janvier et de février prochains principalement dans les régions de l’intérieur où les objectifs de la Révolution n’ont pas été atteints et les revendications des habitants ne sont pas encore satisfaites.
Les mouvements seront également de retour massif en ce début d’année à cause de la non application de plusieurs conventions signées auparavant.

Et que peut-on dire du rôle du gouvernement Essid dans l’apaisement des tensions sociales?
Une année s’est écoulée depuis la mise en place de l’équipe gouvernementale de Habib Essid, et le gouvernement n’a pas encore accompli sa mission; il a échoué dans la résolution des problèmes économiques, sociaux et politiques auxquels la Tunisie est en butte.
Le gouvernement de Habib Essid n’a pas non plus réussi à mettre en place une stratégie voire une vision claire en matière de développement régional.

Le Forum a signalé un recul des mouvements sociaux durant le dernier trimestre de l’année écoulée, comment peut-on expliquer cela ?

Oui c’est vrai… Les mouvements sociaux on connu une baisse remarquable durant cette période, et ce suite aux attaques terroristes enregistrées durant la fin de l’année écoulée et l’annonce de l’état d’urgence et le couvre-feu à la suite de l’attaque terroriste contre un bus de la Garde présidentielle en novembre denier.

Qu’est ce que vous pensez de la situation économique actuelle du pays ?
La situation économique du pays est très difficile voire critique, et le gouvernement de Habib Essid, depuis sa mise en place, n’a pas pris les mesures nécessaires pour faire face à la crise qui sévit en Tunisie depuis plusieurs années.

Dans quelle mesure le dernier remaniement ministériel annoncé par Essid peut-il résoudre la crise ?
Le remaniement ministériel ne va pas résoudre la crise et la reprise économique ne sera pas amorcée avec l’annonce d’une nouvelle composition gouvernementale.
Le gouvernement de Habib Essid n’a pas encore mis une stratégie bien déterminée pour résoudre les problèmes urgents du pays et qui sont en suspens depuis plusieurs années, tels que le dossier des ouvriers des chantiers encore non résolu et qui refait encore surface.
Ce dossier important qui touche environ 60 mille ouvriers sera parmi les étincelles de la reprise des mouvements de protestation dans les régions intérieures notamment à Gafsa et Jendouba.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Le bilan des heurts entre les forces de sécurité et des habitants du Kananga, dans le centre de la République démocratique du Congo, jeudi...

SPORT

0
Résultats et buteurs de la 3e journée du championnat de la Ligue 1 professionnelle de football, disputée samedi et dimanche. Poule A . Samedi A Tatatouine US Tatatouine...