Tags Posts tagged with "Abdessattar Ben Moussa,"

Abdessattar Ben Moussa,

par -
0

Le président de la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’Homme (LTDH), Abdessattar Ben Moussa, a indiqué que les projets d’amendement du règlement intérieur et du statut de la Ligue seront au centre des travaux de du 7e Congrès de la Ligue, prévu les 30 septembre, 1er et 2 octobre.
Le projet d’amendement du règlement intérieur propose de limiter le nombre de mandats successifs du président à un seul mandat au lieu des deux actuellement prévus, a-t-il précisé dans une déclaration à l’agence TAP.
L’ouverture des travaux se déroulera vendredi 30 septembre à partir de 15h00, au Palais des Congrès à Tunis. Ces derniers se poursuivront à huis clos les samedi 1er et dimanche 2 octobre à Hammamet.
L’élection du nouveau comité directeur de la LTDH, issu du 7e Congrès, se déroulera à cette occasion. Le comité directeur, élu pour un mandat de trois ans, sera composé de 25 membres, dont le tiers sera constitué de femmes, a-t-il dit.  » Les jeunes auront aussi leur place au sein de ce comité « .
Evoquant le programme, Abdessattar Ben Moussa a confié qu’un hommage sera rendu au prisonnier palestinien Marouane Barghouthi, qui croupit actuellement dans les geôles israéliennes.  » Son épouse Fadwa Barghouthi sera l’invitée de la Ligue et recevra, à cette occasion, l’hommage de la LTDH « , a-t-il dit.
Un hommage sera, également, rendu au Syndicat des journalistes égyptiens, a-t-il ajouté.
Sont attendus à la séance inaugurale du Congrès, le président de la République, le chef du gouvernement et le président du parlement, les président des organisations nationales, le Quartet parrain du dialogue national, et plusieurs personnalités étrangères, a-t-il dit.
Abdessatar Ben Moussa a, d’autre part, relevé que les projets de motions du congrès et le rapport moral sont fin prêts, en attendant le rapport de l’expert-comptable sur les états financiers, actuellement en cours d’examen.

par -
0
Le journal Sabehnews

Le président sortant de la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’Homme (LTDH), Abdessattar Ben Moussa, a indiqué, jeudi, à l’agence TAP, que plus de 60 dossiers de candidatures préliminaires aux élections du comité directeur de la Ligue, ont été jusqu’ici déposées.
 » On s’attend à ce que le nombre des dossiers augmente, puisque le comptage des dossiers envoyés par poste n’a pas encore été effectué de candidatures devrait normalement dépasser « , a-t-il ajouté.
Le 7e Congrès de la LTDH doit se tenir les 30 septembre, 1er et 2 octobre prochain.
Abdessattar Ben Moussa a, par ailleurs, exprimé sa crainte face à la  » possibilité d’une absence d’entente au sein de la Ligue « , ce qui, selon lui, pourrait  » influer négativement sur le rôle de la LTDH au cours de la prochaine étape « .
Il a appelé à constituer une liste électorale  » consensuelle  » qui garantirait l’intégrité et l’indépendance de la Ligue. La LTDH, Nobel de la Paix 2015, a besoin d’un comité directeur capable de s’acquitter convenablement de sa mission en matière de protection des droits humains en Tunisie, a-t-il estimé.
A la question de savoir s’il envisage de se représenter au comité directeur, Abdessattar Ben Moussa a refusé de répondre, se contentant de déclarer qu’il annoncera sa décision  » à la journée inaugurale du congrès « .

par -
0

Le chef du gouvernement Habib Essid a reçu, lundi, au palais du gouvernement à la Kasbah, le président de la Ligue tunisienne des droits de l’homme Abdessattar Ben Moussa.
Selon un communiqué de la présidence du gouvernement, la rencontre a porté sur la situation sociale dans le pays. Cité dans le communiqué, Ben Moussa a indiqué que l’entretien, qu’il a qualifié de « cordial et franc » » a permis d’aborder la situation sociale dans le pays ainsi que la situation des droits de l’homme, les libertés et le respect de l’Etat de droit. Selon Ben Moussa, la rencontre a été également l’occasion d’évoquer les préparatifs du prochain congrès de la LTDH notamment les aspects matériels et logistiques de cette manifestation.
Le septième congrès de la LTDH, initialement prévu pour décembre 2015, avait été reporté suite à l’attribution, en automne dernier, du Nobel de la Paix au Quartet du dialogue national, dont la LTDH fait partie.

TAP

par -
0
Le président de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH)

Le président de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH), Abdessattar Ben Moussa a avoué, dans une déclaration à Cap Fm, que le comportement de Qatar d’interdire à une délégation tunisienne d’accéder à son territoire pour assister à l’audience du journaliste tunisien, Mahmoud Bouneb est une atteinte à l’Etat tunisien.

Il a précisé, en outre, que ce comportement met à nu les mauvaises intentions du Qatar dans le procès du Mahmoud Bouneb.

Pour rappel une délégation de journalistes et de militants des droits de l’Homme a été empêchée de se rendre au Qatar pour assister à l’audience du prononcé du jugement dans l’affaire du journaliste tunisien, Mahmoud Bouneb, prévue pour aujourd’hui, 26 juin au Qatar.

L’ambassade du Qatar en Tunisie a refusé d’accorder le visa à Abdessattar Ben Moussa, au Président du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) Néji Bghouri et à Saida Garach, membre du comité pour la défense du journaliste Mahmoud Bouneb, ancien directeur d’Al-Jazeera Children.

par -
0
La crise actuelle qui secoue le secteur de la justice ne servira ni  les magistrats ni les avocats. C’est ce qu’a indiqué Abdessattar Ben Moussa

La crise actuelle qui secoue le secteur de la justice ne servira ni les magistrats ni les avocats. C’est ce qu’a indiqué Abdessattar Ben Moussa, Président de la LTDH.

Lors d’un débat télévisé sur la chaine « Nessma », il a signalé qu’il y a des personnes qui veulent porter atteinte aux magistrats, alors que la relation entre les deux piliers de la justice est forte.

par -
0
Le journal Sabehnews

Le journal Sabehnews, a rapporté que Abdessattar Ben Moussa ,président de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme et l’un des membres du Quartet , a déclaré être surpris par l’information annonçant le refus de Mustapha Filali du poste de Chef de gouvernement.

Ben Moussa a souligné qu’il prendra contact avec Houssine Abbasi, le secrétaire général de l’UGTT, pour examiner le sujet.

par -
0
Le secrétaire général de la LTDH

Le secrétaire général de la LTDH, Abdessattar Ben Moussa a démenti, mardi, l’information diffusée par une radio privée selon laquelle il quitterait le Quartet au cas aucun consensus ne serait trouvé, demain mercredi.

Dans une déclaration à l’agence Bina News, il a précisé qu’il n’a jamais évoqué son retrait du Quartet , affirmant qu’il avait déclaré que le Quartet ne renouvellera pas la date de reprise du Dialogue national et que le mercredi sera la date-butoir.

par -
0
Le président de la LTDH

Le président de la LTDH, Abdessattar Ben Moussa, a déclaré à Africanmanager que le Dialogue national « joue actuellement les prolongations », soulignant la nécessité pour les partis politiques de surmonter le désaccord et de trouver un consensus sur le nom du successeur d’Ali Laarayedh à la tête du gouvernement.

Il a ajouté qu’en cas de persistance du désaccord, au cours des prochaines heures, le Quartet demandera aux partis politiques de se dessaisir à son profit de la question du choix du prochain chef du gouvernement , à la condition préalable que sa proposition soit unanimement acceptée.

par -
0
Le président de la LTDH

Le président de la LTDH, Abdessattar Ben Moussa, a indiqué que le Quartet se réunit, ce mercredi après-midi à 16 heures, pour tenter de trouver une solution consensuelle qui satisfasse toutes les parties suite à la suspension du Dialogue national.

Dans une déclaration à Attounsia, il a souligné qu’aucun nom n’est préalablement mis sur la table et que seront examinés ceux proposés par les partis politiques, ajoutant que les parrains du Dialogue national assumeront leurs responsabilités dans le cadre de la mission qui leur a été confiée initialement, se déclarant optimiste sur une issue satisfaisante pour tous les acteurs politiques..

par -
0
Abdessattar Ben Moussa

Abdessattar Ben Moussa, secrétaire général de la Ligue tunisienne de droits de l’homme, a affirmé, au cours d’une conférence de presse tenue, ce samedi matin, que la troika, notamment le mouvement Ennahdha, n’ont fait que tergiverser tout au long des 50 jours des consultations entreprises par le Quartette.

Il a indiqué que le gouvernement aurait dû démissionner depuis longtemps, notamment au lendemain de l’embuscade de Chammbi et de l’assassinat de Mohamed Brahmi.

Le gouvernement a échoué, a-t-il affirmé.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Une collision entre deux trains de voyageurs a fait des dizaines de victimes à Boudouaou, dans le nord de l’Algérie.Une personne a été tuée...

SPORT

0
Résultats et buteurs de la 3e journée du championnat de la Ligue 1 professionnelle de football, disputée samedi et dimanche. Poule A . Samedi A Tatatouine US Tatatouine...