Tags Posts tagged with "Abid Briki, UGTT"

Abid Briki, UGTT

par -
0
Le secrétaire général-adjoint sortant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) et porte-parole officiel du 22<sup>ème</sup>  congrès

Le secrétaire général-adjoint sortant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) et porte-parole officiel du 22ème congrès ordinaire de la centrale syndicale, Abid Briki, a affirmé que la direction sortante est quasiment unanime sur la nécessité de reconnaître les insuffisances qui ont entaché son action, durant la période écoulée et d’avouer fauté en appelant à la candidature du président déchu aux élections de 2004 et de 2009.

Lors d’une conférence de presse, tenue mercredi, il a a passé en revue les questions discutées par les congressistes et les réponses des membres du bureau exécutif, et qui ont abouti à cette unanimité. Il a considéré que l’adoption de cette orientation était due à la nature de la situation régnante à ce moment-là avec tous les pouvoirs entre les mains d’une seule personne.

Cité par l’agence TAP, il a affirmé que «c’était une simple position qui n’avait pas été accompagnée de manifestations festives».

Le porte-parole officiel du congrès a indiqué que l’accent mis par les congressistes sur la participation de la femme au sein des structures de l’UGTT repose sur une position de principe choisie par la centrale syndicale en signe de fidélité au militantisme de nombreuses femmes tout au long de l’Histoire de l’Organisation.

Il a déclaré, dans ce sens, que le prochain conseil national examinera la possibilité de l’adoption d’une représentation féminine d’au moins deux femmes, ayant obtenu le plus grand nombre de voix, lors de l’élection du bureau exécutif.

En outre, Abid Briki a évoqué les dettes de la Tunisie, dettes qui ont été exploitées par les exécutants de l’ancien régime, précisant que les créanciers se doivent d’apporter leur assistance à la Tunisie dans la révision de ses dettes ou, du moins, éliminer les taux d’intérêts.

Il a, d’autre part, annoncé que le congrès a adressé un message au président de l’Assemblée nationale constituante dans lequel il insiste sur l’impératif d’une présence d’observateurs de l’UGTT au sein de la Constituante, afin d’émettre des remarques et d’enrichir le débat.

Ce message contient, aussi, une mise en garde contre les risques d’exploitation des espaces de l’Assemblée pour dénigrer la centrale syndicale, en référence «aux déclarations répétées de Tahar Hmila, membre du parti du congrès pour la République et élu au sein de la constituante, concernant l’UGTT.»

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
La Commission Economique pour l’Afrique (Bureau pour l’Afrique du Nord) et le Secrétariat général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) ont tenu hier mardi...

SPORT