Tags Posts tagged with "accords bilatéraux"

accords bilatéraux

par -
0

La croissance est prévue en termes de commerce, d’investissement et d’affaires entre Singapour et l’Afrique, car International Enterprise (IE) Singapore a annoncé la création de son troisième centre d’outre-mer en Afrique lors du Forum des Affaires Afrique-Singapour (FAAS) 2016 aujourd’hui. Ce centre, dont l’ouverture  aura lieu à Nairobi, Kenya en 2017, donnera aux entreprises singapouriennes un accès à l’Afrique de l’Est, qui connaît une croissance rapide. FAAS a aussi vu la conclusion historique de l’Accord en vue d’éviter la Double Taxation (ADT) avec l’Éthiopie, un traité bilatéral d’investissement (TBI) avec le Mozambique et un Accord de Services Aériens (ASA) avec le Nigeria. Ces accords bilatéraux devraient clarifier les droits d’imposition des pays signataires sur toutes les formes de flux de revenus provenant des activités commerciales transfrontalières, créer une plus grande confiance chez les investisseurs, et faciliter le flux entre personnes.

Le Vice-Premier ministre de Singapour et le ministre coordonnateur des politiques économiques et sociales, M. Tharman Shanmugaratnam, était l’invité d’honneur et un panéliste principal à cet événement, qui a attiré environ 450 délégués de l’Afrique et de Singapour.

Puiser dans la Croissance Rapide de l’Afrique

Les étapes ci-dessus signalent l’intérêt croissant pour le commerce en Afrique. Malgré quelques obstacles récents, l’Afrique devrait voir une croissance de 4,3% entre 2016 et 2020 [1]. Depuis 2005, le commerce bilatéral Singapour-Afrique a augmenté à un taux de croissance annuel de 5,2%, atteignant S$11,5 milliards en 2015 [2]. À la fin de 2014, les investissements directs cumulés de Singapour en Afrique ont atteint les S$22.1 milliards [3]. Il y a actuellement 60 entreprises singapouriennes ayant des activités dans plus de 50 pays africains.

L’urbanisation rapide de l’Afrique, couplée avec sa riche base de ressources naturelles, la disponibilité de sa main-d’œuvre, fait d’elle un lieu d’investissement attrayant pour les entreprises de Singapour.

Selon M. Lee Ark Boon, le PDG de l’IE Singapore, “Les perspectives de croissance à long terme en Afrique sont fortes. Les entreprises singapouriennes cherchant à se diversifier loin des marchés traditionnels devraient considérer les options en Afrique. Nous sommes encouragés de voir nos entreprises développer une vision plus nuancée de l’Afrique en tenant compte de ses caractéristiques sous-régionales. Notre nouveau bureau à Nairobi aidera les entreprises singapouriennes à identifier et à saisir les opportunités commerciales, cultiver des partenaires locaux et renforcer la marque de Singapour dans la région de l’Afrique du Sud à croissance rapide. Avec trois bureaux régionaux en Afrique subsaharienne, à Accra (Afrique de l’Ouest), Johannesburg (Afrique du Sud) and Nairobi (Afrique de l’Est), IE Singapore possédera un réseau dans le marché global pour aider les entreprises singapouriennes à travers le continent.”

Les partenariats économiques Singapour-Afrique qui gagnent de la vitesse

Le troisième centre d’outre-mer d’IE Singapore en Afrique

Le nouveau centre d’outre-mer d’IE Singapore à Nairobi, Kenya,  servira de rampe de lancement pour les entreprises singapourienne s’aventurant  en Afrique de l’Est, une région qui abrite les économies les plus dynamiques du continent telles que l’Éthiopie, le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie et l’Uganda. En 2015, le PIB de l’Afrique de l’Est a atteint US$299 milliards, représentant 19% du PIB total de l’Afrique subsaharienne [4]. Parmi les secteurs de croissance clé, il y ceux de l’infrastructure urbaine, le transport et la logistique, l’hôtellerie, l’immobilier et la technologie de l’information et de la communication.

Accords bilatéraux

IE Singapore travaille en étroite collaboration avec les autorités gouvernementales compétentes pour améliorer la connectivité et faciliter le commerce et les investissement bilatéraux entre Singapour et l’Afrique. Les accords signés aujourd’hui avec l’Éthiopie, le Mozambique et le Nigeria sont les derniers dans une série d’accords bilatéraux signé entre Singapour et des pays africains depuis 2014, y compris les Traités bilatéraux d’investissement (TBI) avec la Côte d’ivoire et le Burkina Faso, et des ADT avec le Rwanda et les Seychelles.

Il a également été annoncé que l’entreprise de transport maritime basée à Singapour, Pacific International Lines (PIL) et le gouvernement fédéral du Nigeria ont signé un protocole d’entente pour établir une co-entreprise de compagnie maritime au Nigeria avec des investisseurs nigériens locaux. La co-entreprise sera gérée par PIL et développera des activités dans le transport de cargaisons en vrac et conteneurisées, et de pétrole pour les segments internationaux et de cabotages côtiers.

Le Forum des Affaires Afrique-Singapour (FAAS) 2016

Conçu et lancé en 2010 par IE Singapore, FAAS 2016 est la quatrième édition de ce forum, qui est reconnu comme une plateforme importante pour la promotion de l’investissement, du commerce et de leadership éclairé entre l’Asie et l’Afrique. À ce jour, le FAAS a rassemblé plus de 2,000 chefs d’entreprise de haut niveau et des représentants gouvernementaux depuis 30 pays. (Voir l’Annexe 2 pour la liste d’intervenants au FAAS 2016)

Au fil des années, le FAAS est aussi devenu le point focal pour les initiatives centrées sur l’Afrique. Cette année, plusieurs événements co-localisés, y compris une réunion de haut niveau pour les ministres d’affaires étrangères d’Afrique, ainsi que des séminaires concernant le capital privé et la technologie en Afrique, auront lieu.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
Les autorités égyptiennes ont démantelé, hier mardi 06 décembre, un réseau international soupçonné d'avoir organisé un trafic d'organes humains prélevés sur des Égyptiens vivant...

SPORT

0
L'ex-entraineur de l’Espérance Sportive de Tunis, Nabil Maâloul a renoncé officiellement à la plainte qu’il a déposée il y a trois ans à l’encontre...