Tags Posts tagged with "Acide phosphorique"

Acide phosphorique

par -
0
Le transport de phosphates a repris

-Le stock de phosphate dans l’usine d’acide phosphorique relevant du groupe chimique Tunisien à Gabès (GCT) a atteint son plus bas niveau soit 3 mille tonnes a indiqué Tawfik Jmal, directeur de l’usine. Ce responsable prévoit l’arrêt total de la production à partir de samedi 3 septembre courant.
Il a ajouté que le groupe chimique travaille depuis plus de 2 mois avec une faible production qui ne dépasse pas les 30 pc de sa capacité, précisant que l’arrêt de la production pourrait causer des difficultés dont notamment l’incapacité de la société à satisfaire la demande des clients en acide phosphorique.
Les activités du groupe chimique tunisien ont connu au cours de ces derniers mois une nette amélioration et des quantités d’acide phosphorique ont été fournies aux clients.

par -
0
Le transport de phosphates a repris

Le stock de phosphate dans l’Usine d’acide phosphorique relevant du Groupe chimique tunisien à Gabès a baissé à 16 mille tonnes, atteignant son plus bas niveau depuis un an, a indiqué, lundi, à l’agence TAP, le directeur de l’usine, Taoufik Jemal. Cette quantité ne suffit pas pour deux jours de production à un rthyme normal, a-t-il précisé.
Le responsable attribue cette baisse à la situation qui prévaut dans les unités de productions et de transformation.
L’usine, a-t-il dit, commençait, pourtant, à retrouver progressivement son rythme de production pour atteindre 60% de sa capacité, ce qui lui avait permis d’honorer ses engagements vis-à-vis de ses clients dans la zone industrielle de Gabès et d’effectuer des opérations d’exportation. L’actuelle baisse du stock de phosphate risque de provoquer l’arrêt total de la production avec ce que cela implique comme pertes financières pour l’usine, pour le groupe chimique et pour toutes les entreprises qui ont besoin d’acide phosphorique dans leur production.

par -
0
Le transport de phosphates a repris

La production des unités de l’usine d’acide phosphorique du Groupe chimique tunisien (GCT) a chuté durant les deux derniers jours de 30%, a indiqué Taoufik Jemal, directeur de l’usine, au correspondant de l’Agence TAP.

Il a exprimé ses craintes quant à une suspension totale de la production durant les prochains jours à cause de la rupture de stock de phosphate, qui ne dépasse pas actuellement les 25 mille tonnes, a-t-il dit.

La rupture du stock de phosphate à l’usine d’acide phosphorique, qui consomme chaque jour 6 milles tonnes, est causée par des problèmes au niveau des centres de production et de transport de cette matière.

A noter que l’usine d’acide phosphorique a retrouvé sa vitesse de croisière durant les derniers mois. La capacité de production a atteint 60%. Cela a permis de répondre aux besoins des sociétés installées dans la zone industrielle de Gabès, en plus d’une reprise de l’exportation de ce produit.

par -
0

Au cours du premier trimestre 2016, la Société cotée en bourse Al Kimia, a enregistré une baisse notable de son activité dans un marché mondial concurrentiel caractérisé par une baisse générale des prix et une abondance de l’offre. En effet, la production a enregistré une baisse de 4% par rapport à la même période de 2015 et ne représente que 50% de la capacité nominale de l’usine. Les ventes sont ainsi passées de 17 .774 tonnes au 31 décembre 2015 à 11.412 tonnes au 31 mars 2016 soit une baisse de 36%. Conséquence, le chiffre d’affaires a enregistré une importante baisse compte tenu de la baisse du volume des ventes. Des évènements qui interviennent sur un marché international où la féroce concurrence a fait chuter les prix des matières premières. L’acide phosphorique et le carbonate de sodium, ont ainsi enregistré une baisse au début de cette année.  Indicateur inquiétant, l’endettement court terme d’Al Kimia a presque doublé en 3 mois. Il était de 10,642 MDT à la fin de l’exercice 2015, il est de 20,331 MDT à la fin du premier trimestre 2016. Seul la dette moyen terme n’a presque pas bougé.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Le Maroc s'est hissé à la troisième place des fournisseurs de textile de l'Union européenne. D'après La Vie Eco, l'Association marocaine des industries du...