Tags Posts tagged with "Adnène Mancer"

Adnène Mancer

par -
0
Le directeur de la campagne présidentielle de Moncef Marzouki

Le secrétaire général du parti Al-Irada, Adnène Mancer a affirmé que la signature par Slim Chiboub de l’accord de réconciliation avec le chef du Contentieux de l’Etat est digne d’hommage, ajoutant que le gendre de l’ex président de la République a accepté de suivre le parcours juridique de la justice transitionnelle dans toutes ses étapes alors que les deux partis majoritaires dirigent le parcours de l’impunité et du blanchiment de la corruption, selon ses dires.

Sur sa page facebook, il a souligné que Slim Chiboub a fait montre d’assez de courage pour refuser d’attendre la loi d’amnistie des crimes de corruption ou la « loi sur la réconciliation » comme il lui aurait été demandé. « La décision de se soumettre au processus de la justice transitionnelle est courageuse ; ce sont les lâches qui attendent les cadeaux du président de la République et qui n’ont pas l’intention de reconnaître les crimes commis aux dépens de l’argent public », a-t-il estimé.

«  Que l’on soit à la fois corrompu et lâche, cela pulvérise tout espoir d’être un jour un citoyen, et signifie que l’on reviendra à la charge à la première occasion ; la loi sur le blanchiment de la corruption tombera de nouveau… », a-t-il affirmé.

par -
0
La cousin du porte-parole officiel de la Présidence de la République

La cousin du porte-parole officiel de la Présidence de la République Adnène Mancer, a été nommé vice-consul général de Tunisie en France, rapporte, samedi, le quotidien Al Maghreb.

IL est à rappeler que l’ambassadeur tunisien à Paris appartient au parti Ettakatol, et le consul général au mouvement Ennahdha, et ce dans le cadre des obédiences partisanes qui sont celles de la troika.

par -
0
Le directeur du cabinet présidentiel

Le directeur du cabinet présidentiel, Adnène Mancer, ne s’est pas présenté, vendredi, au bureau du juge d’instruction et n’a pas déféré à sa convocation pour un interrogatoire dans le cadre de l’affaire de l’ATCE et des informations en sa provenance dans le Livre noir.

Selon une source judiciaire, Adnène Mancer s’expose ainsi au risque de faire l’objet d’un mandat d’amener.

par -
0
Adnène Mancer

Adnène Mancer, directeur du cabinet présidentiel et porte-parole officiel de la présidence de la République s’expliquera, ce mardi soir , sur le Livre noir, et ce au cours d’une rencontre de presse qui sera diffusée sur Wataniya1.

Selon un communiqué de la Télévision tunisienne, il sera question des motivations et des répercussions de la publication de cet ouvrage ainsi que des derniers développements du Dialogue national.

par -
0
Le porte-parole officiel de la présidence de la République

Le porte-parole officiel de la présidence de la République, Adnène Mancer, a affirmé que l’inspection générale du ministère de l’Intérieur a identifié la partie à l’origine de la fuite de la note de renseignements relative au projet d’assassinat de Mohamed Brahmi.

Dans une déclaration à Jawhara fm, il a précisé que l’inspection a élaboré un rapport révélant les raisons derrière l’absence de mesures nécessaires pour la protection de Mohamed Brahmi.

par -
0
Le juge d’instruction du 12ème bureau au tribunal de première instance de Tunis

Le juge d’instruction du 12ème bureau au tribunal de première instance de Tunis, a entendu, mardi après-midi, la déposition du porte-parole officiel de la présidence de la République, Adnène Mancer, en tant que représentant légal de la Présidence de la cadre de la plainte déposée par Moncef Marzouki contre le directeur de la chaîne tv Al Hiwar, Tahar Ben Hassine , poursuivi pour attribution de déclarations et faits à un personnage de l’Etat sans en fournir les preuves.

par -
0
Le porte-parole officiel de la Présidence de la République

Le porte-parole officiel de la Présidence de la République, Adnène Mancer, a affirmé que la décoration par le président Moncef Marzouki du général Rachid Ammar, à l’occasion de l’anniversaire de l’Armée nationale, signifie que sa demande de démission a été acceptée.

Dans un point de presse, il a indiqué que le chef d’état-major des armées a demandé à parler aux médias pour répondre aux accusations lancées à son encontre, ces derniers temps.

Ila affirmé que l’institution militaire est régie par des lois et une organisation structurelle et a une histoire qui l’habilitent à gérer ses rouages en attendant la nomination d’un chef d’état-major des trois armées, et un chef d’état major de l’armée de terre, signalant qu’aucune décision n’a été encore prise concernant la désignation du successeur du général Rachid Ammar , lequel sera nommé par le président de la République en concertation avec le ministre de la Défense, Rachid Sabbagh, a-t-il précisé.

par -
0
Le porte-parole de la présidence de la République

Le porte-parole de la présidence de la République, Adnène Mancer, a affirmé que Moncef Marzouki ne se portera pas candidat aux prochaines élections présidentielles sous la forme dont sont définies les prérogatives présidentielles par le 3ème avant-projet de la Constitution.

Il a ajouté, sur la chaîne tv TNN, que la présidence de la République a des réserves sur la question des attributions du président de la République telles que fixées par la Loi fondamentale, car , a-t-il dit, elles sont contraires à celles convenues par le Dialogue national.

Ila souligné, en outre, que les dispositions transitoires signifient le gel de la Constitution, en ce qui concerne notamment la cour constitutionnelle, exprimant les craintes de la Présidence de voir la Constitution constituer une porte d’entrée pour le despotisme.

par -
0
Le porte-parole officiel de la présidence de la République

Le porte-parole officiel de la présidence de la République, Adnène Mancer, a annoncé qu’il portera plainte contre le site électronique « Tanit » qui a publié des documents mentionnant son alliance avec des Rcdistes , lors des élections aux conseils scientifiques de la Faculté des lettres de Sousse, en 2008 et 2011, qualifiant ces documents de faux.

Adnène Mancer a affirmé qu’il ne classe pas le site « Tanit » parmi les organes de presse pour non professionnalisme, selon ses dires.

par -
0
Le porte-parole officiel de la présidence de la République

Le porte-parole officiel de la présidence de la République, Adnène Mancer, a annoncé qu’il portera plainte contre le site électronique « Tanit » qui a publié des documents mentionnant son alliance avec des Rcdistes , lors des élections aux conseils scientifiques de la Faculté des lettres de Sousse, en 2008 et 2011, qualifiant ces documents de faux.

Adnène Mancer a affirmé qu’il ne classe pas le site « Tanit » parmi les organes de presse pour non professionnalisme, selon ses dires.

par -
0
Le porte-parole officiel de la présidence de la République

Le porte-parole officiel de la présidence de la République, Adnène Mancer, a affirmé, en marge du sommet arabe de Doha, que Béji Caid Essebsi n’a aucune qualité pour parler au nom de la présidence de la République.

Dans une déclaration à Jawhara fm, il a ajouté que le dossier des djihadistes tunisiens en Syrie et en Algérie préoccupe au plus haut point le gouvernement tunisien qui est en contact permanent avec les gouvernements des pays voisins pour déjouer les tentatives des djihadistes à partir pour le combat, ajoutant qu’il ne faut pas politiser ce dossier politiquement dangereux.

Il est à rappeler que Caïd Essebsi avait proposé sa médiation et sa disposition à faire en sorte que les Tunisiens ne se rendent pas dans d’autres pays aux fins du Djihad.

par -
0
Le porte-parole officiel de la Présidence de la République

Le porte-parole officiel de la Présidence de la République, Adnène Mancer, a affirmé, mercredi, dans une conférence de presse, que la présidence de la République s’en tient au budget qui lui est alloué jusqu’au dernier millime, et qui a été rejeté par l’assemblée nationale constituante, lundi dernier.

Il a affirmé que le président de la République provisoire ne touche que 3 mille dinars des 30 000 DT auxquels il a droit , car il n’est pas soumis aux conventions relatives aux négociations sociales portant sur les augmentations de salaires, précisant que le reste des crédits alloués à la présidence sont destinés aux dépenses et salaires du personnel de la présidence de la République, ajoutant encore que le président de la République provisoire fixera lui-même le budget de l’Etat pour l’exercice prochain si l’ANC ne vote pas le projet du budget avant la fin de l’année en cours, comme c’est le cas dans le reste des Constitutions dans le monde, a-t-il soutenu.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Tunis (CCI Tunis), Mounir Mouakhar, a souligné la nécessité de créer un électrochoc pour...

AFRIQUE

SPORT