Tags Posts tagged with "AFP"

AFP

Des rebelles ont fait exploser une installation offshore du groupe pétrolier américain Chevron près de Warri, dans l’État du Delta, dans le sud du Nigeria.

L’agence AFP a rapporté que la Marine nationale nigériane a annoncé, vendredi 6 mai, qu’un groupe rebelle, jusqu’ici non identifié, ont fait exploser une installation offshore du groupe pétrolier américain Chevron dans le delta du Niger, au sud du Nigeria.

Outre celle d’hier, les attaques contre les installations pétrolières, rappelle la même source, sont en hausse au Nigeria depuis que les autorités ont ordonné, en janvier, l’arrestation de l’ancien chef rebelle Tompolo pour corruption, laissant craindre une nouvelle flambée de violences dans cette région d’où provient la quasi-totalité du pétrole du premier producteur d’Afrique.

« L’installation Chevron a été attaquée mercredi soir » au large de la ville de Warri, dans l’Etat de Delta, a déclaré vendredi à l’AFP le porte-parole de la Marine Chris Ezekobe. « Des rebelles ont utilisé des explosifs pour faire sauter la plateforme Okan, une installation qui sert à la collecte du pétrole et du gaz destinés au terminal Escravos », a-t-il ajouté.

Ce responsable ignore combien de personnes se trouvaient sur la plateforme au moment de l’explosion qui n’a fait, selon lui, aucune victime.

« Nous ne pouvons cependant pas exclure l’implication d’anciens chefs rebelles, dont Tompolo, actuellement recherché et poursuivi pour fraude », a-t-il toutefois nuancé. AFP

par -
0

Devant les élus du peuple, réunis en plénière, mardi, le ministre de la formation professionnelle et de l'emploi, Zied Laadhari a défendu les "bassins de l'emploi".

Cette nouvelle approche vise   à renforcer l’ouverture des centres de formation professionnelle à l’environnement économique et social, selon le ministre.

  Il réagissait aux interrogations des députés sur un projet de loi portant approbation de l’accord de crédit entre la République tunisienne et l’Agence française de développement (AFD) destiné au financement du programme de formation professionnelle.

   Approche Bien rodée dans les pays développés, les « bassins de l’emploi » favoriseront une complémentarité entre les intérêts de la formation et les intérêts de l’emploi, a expliqué le ministre.

   Objectif ultime : booster l’employabilité des jeunes, répondre aux besoins du marché de l’emploi et promouvoir l’investissement dans le bassin concerné.

   Étayant son raisonnement, Laadhari a indiqué que cette approche repose sur quatre axes clés : le développement des ressources humaines, la qualité de la formation, la gouvernance et l’accompagnement.

   Plus que jamais, il est nécessaire d’établir un équilibre au niveau du système national du développement humain, a-t-il revendiqué, annonçant à ce titre un projet visant à créer un comité national permanent pour le développement des ressources humaines associant représentants des départements ministériels, partenaires sociaux et experts.

   Cette structure aura pour mission de mettre sur pied des visions, des politiques publiques en matière de ressources humaines et d’émettre des avis sur les législations afférentes, a-t-il encore précisé.

   Voté à la majorité (110 voix pour, 9 contre et 3 abstentions), l’accord de crédit prévoit un financement de 24 millions d’euros remboursables sur 20 ans. (AFP)

Cette saisie dite des « biens mal acquis » a pour origine les plaintes déposées par plusieurs associations anti-corruption.

L’agence française AFP citant des sources concordantes a appris, vendredi 22 avril 2016, que des biens immobiliers à Paris et Nice, appartenant à la famille du président gabonais Ali Bongo, ont récemment été saisis par les juges d’instruction qui enquêtent sur les conditions d’acquisition de riches patrimoines en France par plusieurs chefs d’État africains.

Cette enquête dite des « biens mal acquis » a pour origine les plaintes déposées à partir de 2007 par plusieurs associations anti-corruption, comme Sherpa ou Transparency International, qui dénonçaient des détournements de fonds publics leur ayant permis de se constituer d’importants patrimoines en France de la part de chefs d’États africains ou de leurs entourages, au Gabon, présidé à l’époque par Omar Bongo, au Congo et en Guinée-Equatoriale.

Selon la même source, les juges auraient saisi une société civile immobilière, la SCI Émeraude, selon des sources judiciaire et proche du dossier. Selon plusieurs sources, cette SCI est propriétaire d’une villa à Nice et d’un hôtel particulier à Paris, rue Dosnes (XVIe arrondissement).

Selon des éléments de l’enquête dont l’AFP aurait eu connaissance, la SCI Emeraude avait été créée en 1997. Omar Bongo, décédé en 2009, son épouse Edith, également décédée, et une fille d’Omar Bongo, Pascaline, en ont détenu des parts.

Des saisies ont déjà eu lieu concernant la famille de Denis Sassou Nguesso, qui est depuis plus de 30 ans à la tête du Congo, et celle du président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema, au pouvoir depuis 1979, mais il s’agit des premières concernant le Gabon, selon le président de Sherpa, Me William Bourdon, interrogé par l’AFP.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Le Maroc s'est hissé à la troisième place des fournisseurs de textile de l'Union européenne. D'après La Vie Eco, l'Association marocaine des industries du...