Tags Posts tagged with "AFRICALLIA 2016"

AFRICALLIA 2016

par -
0

L’énergie, la santé, les produits agricoles, l’agro-alimentaire, l’infrastructure et les services sont des secteurs porteurs et à grands potentiels de partenariat entre les pays ouest-africains, les investisseurs et les acteurs économiques tunisiens, a indiqué M. Felix Sanon directeur à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Burkina-Faso et Coordinateur du Forum Ouest Africain de Développement des Entreprises» à Ouagadougou «AFRICALLIA 2016» actuellement en visite en Tunisie.
M. Sanon intervenait lors d’une journée porte-ouverte organisée mardi à Sfax visant à promouvoir, des chefs
d’entreprise, la mission d’affaires itinérante qu’organisera la Chambre de Commerce et d’Industrie de Sfax (CCIS) à Lomé (Togo) et à Ouagadougou (Burkina-Faso) du 27 au 29 février 2016 à l’occasion de la tenue du 23 au 27 février prochain de la 4ème édition d’AFRICALLIA. Ce Forum représente une plate-forme multisectorielle de mise en relation d’affaires des PME basée sur les rencontres B2B entre experts, décideurs, acteurs économiques, bailleurs de fonds et partenaires économiques, financiers et technologiques internationaux, a indiqué Felix Sanon.
Quelque 400 entreprises de 20 pays sont attendues par les organisateurs du Forum qui sera l’occasion de
présenter les énormes opportunités de partenariat que recèle le continent africain, a tenu à préciser le
coordinateur d’AFRICALLIA qui a indiqué, à titre d’exemple, que 600 millions d’africains n’ont toujours pas
accès à l’énergie ce qui illustre, selon lui, l’importance des opportunités d’investissement en la matière.
Présentant l’expérience réussie de son entreprise dans ce domine, Afif Fantar, ingénieur et représentant d’une
entreprise tunisienne spécialisée en énergie et ayant une remarquable expérience sur le marchés africains, a
considéré que l’Afrique de l’Ouest en général et le Burkina-Faso en particulier peuvent être une bonne
destination d’affaires eu égard au nombre d’opportunités qui s’y offrent dans de nombreux secteurs. Il a appelé les entreprises tunisiennes à s’organiser entre-elles et à aller ensemble au marché africain en offrant un package de produits et services. La Chambre de Commerce et d’Industrie de Sfax assurera, selon son Président Ridha Fourati, la participation tunisienne sous forme de rencontres d’affaires multisectorielles entre les hommes d’affaires tunisiens et les décideurs d’entreprises africaines, françaises et étrangères qui représentent les 8 pays membres de l’Union Economique Monétaire Ouest Africaine «UEMOA» (Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Togo, Bénin, Sénégal, Nigéria) et les autres pays du monde.
En outre et à l’occasion de la mission tunisienne, un Forum d’affaires et des rencontres de partenariat se
tiendront aussi à Lomé (Togo) du 27 au 29 février entre les hommes d’affaires Tunisiens et leurs homologues
Togolais en collaboration avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo.
Notons que la séance de débat de la journée d’information a permis aux représentants d’entreprises tunisiennes de poser des questions concernant, entre autres, la sécurité de paiement des transactions et le
«coût» de la concurrence avec les produits chinois, asiatiques et turcs, présents en Afrique de l’Ouest.

TAP

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Le dernier classement GFCI 20 (Global Financial Centers Index) contient une bonne surprise pour le Maroc. Casablanca Finance City (CFC), en un temps presque...

SPORT