Tags Posts tagged with "Aïd Kebir"

Aïd Kebir

par -
0

Au moins 340 véhicules administratifs ont été interceptés par les autorités sécuritaires pour plusieurs dépassements qui ont été constatés durant la fête de l’Aïd Al Idha, rapporte, ce mercredi 14 septembre 2016, le site « Achourouk Online ».

On rappelle qu’une équipe d’agents relevant du  ministère des domaines de l’Etat a mené conjointement avec les unités sécuritaires une campagne de contrôle des voitures de fonction au niveau de la station de péage de Mornag et l’autoroute Tunis Medjez El Bab.

par -
0

La doctrine des terroristes repose sur l’exécution d’attentats pendant les fêtes car ils croient que « le jihad » s’exerce essentiellement au cours de ces fêtes, a affirmé ce vendredi 9 septembre 2016 l’ex-colonel de la Garde Nationale et expert en sécurité Ali Zramdini.

Il a ajouté que  « les terroristes sont très isolés grâce aux réussites sécuritaires dans les différents gouvernorats du pays, cependant de probables attaques sont attendues de la part de «loups solitaires» qui sont maintenant au repos pour tromper l’adversaire ».

Et d’ajouter que « l’organisation de l’État islamique possède tous les moyens et la logistique lui permettant de mener des ‘opérations qualitatives’ non seulement en Tunisie mais aussi sur le plan mondial ».

Sur un autre volet, il a appelé les institutions sécuritaires tunisiennes à la vigilance car les groupes terroristes en Tunisie sont dans un état d’hibernation et cherchent sans cesse le bon moment pour lancer leurs lâches attaques contre les citoyens et les agents de sécurité.

Il a, dans le même contexte, rappelé que les différentes unités sécuritaires ont fait des efforts louables.

80 personnalités bénéficient d’une protection rapprochée

Au moins quatre-vingt personnalités bénéficient d’une protection sécuritaire rapprochée. Il s’agit de politiciens, de journalistes, de syndicalistes, de responsables religieux…

Ces personnalités sont menacées de mort par des groupes terroristes selon les services de renseignement du ministère de l’Intérieur, rapporte le journal « Le Magreb », ce vendredi 9 septembre 2016.

L’armée tunisienne à pied d’œuvre !

Le ministère de la Défense nationale a annoncé, hier jeudi dans un communiqué, la promptitude de l’armée pour défendre l’intégrité territoriale du pays et parer à toute éventuelle menace, en allusion aux combats acharnés qui se poursuivent en Libye. «  L’armée est prête à toutes les éventualités », assure le département, ajoutant que les forces militaires avaient renforcé leur présence dans le Sud, notamment avec des équipements et moyens modernes de surveillance, ce qui a empêché, ces derniers temps, toute tentative d’infiltration sur le sol tunisien.

par -
0

L’Aïd el-Idha sera célébré le 12 septembre 2016. A quelques semaines de cette fête, il y a comme une désaffection du consommateur alimentée par la flambée des prix, la découverte de la peste chez de nombreux moutons, alors que, paradoxalement, les préparatifs du marché vont bon train.

L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) a fait savoir que les prix des moutons de sacrifice pouvaient enregistrer une baisse cette année, et ce suite à l’abondance de l’offre et la réticence palpable des citoyens face à l’acte d’achat puisque cela coïncide avec la rentrée scolaire.

Elle a, dans le même contexte, indiqué que le nombre de sacrifices cette année dépasse le taux de consommation, ce qui pose un problème au niveau de la gestion des quantités restantes. D’après la même source, le nombre de moutons qui seront consacrés au « sacrifice religieux » a augmenté de 8% par rapport à l’année précédente. Les prix des moutons ont, également,  baissé de 9% par rapport à l’année dernière.

Ainsi, le prix de vente du kilo pour les moutons dont le poids ne dépasse pas les 45 kilogrammes a été fixé à 11 dinars, alors que pour les moutons pesant plus de 45 kilogrammes, le prix du kilo a été fixé à 10 dinars.

On rappelle que plus de 40 moutons ont été touchés par la peste dans les délégations de Zaârour et Tinja, à Bizerte et à Béja. Une source vétérinaire a affirmé que cette maladie s’est propagée depuis 2 mois.

Dans une déclaration accordée à Africanmanager, le député de « Voix des agriculteurs» Fayçal Tebini a affirmé que « l’importation illégale de moutons explique l’augmentation des cas de peste détectés chez 40 animaux dans les gouvernorats de Bizerte et Béja. L’Etat assume sa responsabilité dans cette affaire et est appelé à intensifier les opérations de contrôle sécuritaire et douanier sur les frontières tuniso-algéro-libyennes.

Suite à la propagation de la maladie de la peste dans diverses régions, le secrétaire général du syndicat des Imams, Fadhel Achour, a appelé Dar al-Ifta à l’émission d’une fatwa autorisant les Tunisiens à boycotter cette année le sacrifice du mouton de l’Aïd si les rumeurs portant sur la présence d’une maladie touchant les moutons, à savoir la peste des petits ruminants, se confirment.

par -
0

Plus de 40 moutons ont été touchés par la  peste dans la délégation de Zaârour dans la délégation de Tinja à Bizerte, à Béja. Une source vétérinaire a affirmé que cette maladie s’est propagée depuis 2 mois.

Dans une déclaration accordée à Africanmanager, le député de « voix des agriculteurs» à l’ARP Fayçal Tebini a affirmé que « l’importation illégale de moutons explique l’augmentation des cas de peste détectés chez 40 animaux dans les gouvernorats de Bizerte et Béja. L’Etat assume sa responsabilité dans cette affaire et est appelé à intensifier les opérations de contrôle sécuritaire et douanier sur les frontières tuniso-algéro-libyennes.

Il a ajouté qu’« il est urgent de mettre en place une série de mesures préventives contre la propagation de cette maladie et ce à travers le lancement d’une campagne de vaccination dans plusieurs autres régions de la Tunisie », a-t-il affirmé.

Les puces ravagent plus de 350 têtes de bétails !

Des agriculteurs et éleveurs de bétail à la délégation de Nasrallah, au gouvernorat du Kairouan, se sont plaints de la propagation des puces qui se nourrissent essentiellement de sang, ravageant ainsi plus de 350 têtes de bétail dans une ferme agricole. Les craintes à présent résident en un éventuel élargissement du champ d’action de ces insectes, qui deviendront incontrôlables.

 Selon Cap fm, le vétérinaire du département de la production animale à la délégation régionale d’agriculture au Kairouan, a révélé l’existence de cet insecte, appelant les agriculteurs à renforcer les opérations de nettoyage et de traitement de chaque étable.

Une « fatwa autorisant les Tunisiens à boycotter les moutons !

Suite à la propagation de la maladie de la peste dans diverses régions , le secrétaire général du syndicat des Imams, Fadhel Achour, a appelé Dar al-Ifta à l’émission d’une fatwa autorisant les Tunisiens à boycotter cette année le sacrifice du mouton de l’Aïd si les rumeurs portant sur la présence d’une maladie touchant les moutons, à savoir la peste des petits ruminants, se confirment.

L’autre son de cloche !

Le ministère de l’Agriculture, a annoncé, mardi, que  les moutons touchés  par la peste ne représentent aucune menace pour la santé des Tunisiens. Le 10 août dernier, il avait déclaré  que des analyses effectuées sur des troupeaux d’ovins à Bizerte et à l’Ariana ont montré que 25 moutons ont été touchés par la peste. Ledit département ajoute  que le virus de la peste existe en Tunisie depuis 2008, assurant qu’il n’y aura pas d’importation de moutons cette année en vue du Aïd el idha.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

SPORT