Tags Posts tagged with "Al-Moubadara"

Al-Moubadara

par -
0
Dix jours après la démission de Lakhdar Brahimi de son poste d’envoyé des l’ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie

Le leader du parti Al Moubadara, Kamel Morjane, a déclaré à l’issue de sa rencontre avec  Youssef Chahed que son parti proposera des noms pour occuper des postes dans le prochain gouvernement, rapporte Mosaïque fm.

A noter que le chef du gouvernement chargé récemment par le président de la République de former une équipe poursuit les négociations au Palais El dhiafa avec plusieurs partis et hommes politiques.

par -
0

Le Courant démocrate a considéré que la situation ne nécessite pas un gouvernement d’Union nationale mais d’un gouvernement qui devrait plutôt prévoir des réformes économiques radicales et une volonté politique pour lutter contre la corruption et non pas un gouvernement d’unité nationale.

Selon le Courant démocrate la proposition du président de la République Béji Caïd Essebsi d’un gouvernement d’unité nationale est un aveu flagrant de l’échec de la coalition gouvernementale dans la gestion des affaires du pays.

La commission d’enquête créée récemment pour examiner l’implication de certains tunisiens dans l’affaire d’évasion fiscale Panama Papers a élu, lundi 9 mai 2016, Ahmed Saïdi du parti Al Moubadara en tant que président, a rapporté Mosaique Fm.

Les personnalités citées dans les révélations de « Panama Papers » appartiennent aux partis au pouvoir, ce qui risque d’entacher la crédibilité de la commission, selon l’élu du courant démocratique Ghazi Chaouchi.

La commission se compose de 18 membres appartenant à ces partis sur un total de 20 élus, dont principalement :

Président de la commission : Ahmed Saïdi (Al Moubadara)
Vice-président : Mongi Harbaoui ( Nidaa Tounés)
Rapporteur : Zouhaier Rejbi (Ennahdha)
Rapporteur adjoint : Tahar foudhaili (UPL)

par -
0

Le bureau national du parti Al-Moubadara a souligné jeudi l’importance de s’ouvrir sur des partis de sensibilité proche, pour faire face à la situation du pays.
« Al-Moubadara oeuvre de façon continue à rassembler les destouriens sur un socle solide », lit-on dans un communiqué publié au terme d’une réunion du bureau mercredi. « Il s’agit de renforcer le rapprochement et le consensus eu égard à la situation actuelle du pays, qui exige d’accélérer la mise en oeuvre d’un programme de salut national et la consécration du principe de la réconciliation globale », apprend-on de même source. Sur un plan organisationnel, le parti oeuvre à parachever la mise en place de ses bureaux régionaux et locaux en vue des prochaines élections municipales, selon le communiqué.

TAP

par -
0

Le Conseil national de l’Union patriotique libre (UPL), réuni à Hammamet, devra examiner ce samedi la possibilité de fusionner avec le parti Al-Moubadara, a annoncé la dirigeante de l’UPL Hanène Sassi.

Dans une déclaration à la TAP, elle a ajouté que le paysage politique en Tunisie commande, aujourd’hui, la création d’alliances entre les formations politiques pour éviter la dispersion des efforts en prévision des prochaines échéances notamment les élections municipales.

Le conseil national de l’UPL dont les travaux ont démarré hier à Hammamet devra discuter de la restructuration du parti, de l’évaluation de son rendement et des différents défis auxquels est confronté le parti.

Hanène Sassi a qualifié de « normale », la vague de démissions au sein de l’UPL en raison de la fragilité du paysage politique en Tunisie.

« Ces démissions n’affecteront pas le bon fonctionnement du parti », a-t-elle assuré.

De son côté le porte-parole de l’UPL, Tahar Faudhel a souligné que le parti demeure ouvert à toutes les personnalités et compétences nationales.

Le président de l’Union patriotique libre (UPL), Slim Riahi n’a pas exclu vendredi la possibilité de la fusion de son parti avec d’autres formations politiques ou de la constitution d’un front en prévision des municipales.

La question d’une fusion ou d’une création d’un front sera discutée lors du conseil national du parti, a-t-il dit.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE