Tags Posts tagged with "Alain Juppé, Tunisie"

Alain Juppé, Tunisie

par -
0
La France n’a pas cessé d'exprimer sa volonté de soutenir la Tunisie dans son processus de transition

La France n’a pas cessé d’exprimer sa volonté de soutenir la Tunisie dans son processus de transition, et ce en dépit de la montée des islamistes au pouvoir. Un an déjà après le soulèvement populaire, Alain Juppé, le ministre français des Affaires étrangères, s’est efforcé lors de sa deuxième visite en moins d’un an, à rassurer les tunisiens, après une période entachée de malentendus

Lors d’une conférence de presse clôturant sa visite officielle de deux jours en Tunisie, le chef de la diplomatie française a d’emblée affirmé que : « la France a confiance en Tunisie dans le processus de transition démocratique. C’est une confiance sur tous les niveaux: politique, économique et culturelle ». Alain Juppé a réitéré la disposition de la France à aider la Tunisie surtout avec l’existence d’une volonté commune d’aller de l’avant dans une coopération étroite. « Nous avons des multiples raisons pour travailler ensemble. La France est le premier partenaire de la Tunisie. Et nous allons continuer dans cette voie ».

En fait, toutes les conditions sont en phase de redémarrage et qui devraient se réunir pour relancer l’économie particulièrement le tourisme.  » Les mesures conjoncturelles sont aujourd’hui nécessaires pour relancer l’activité touristique. Dans ce contexte, la France est prête à coopérer avec les responsables tunisiens pour développer de nouveaux produits touristiques, qui correspondent aux attentes des touristes ».

Dans ce cadre, le ministre français a mis l’accent sur le rôle de la stabilité pour stimuler les entrepreneurs surtout avec l’intention d’encourager les entreprises françaises implantées en Tunisie. Cela nécessite, selon Alain Juppé, un environnement juridique, économique et social favorable notamment pour les nouveaux investisseurs. Rappelons que le nombre des sociétés françaises ayant quitté la Tunisie est assez limitée.

Abordant l’islamophobie, sujet qui a fait beaucoup des polémiques en France actuellement, le ministre français des Affaires étrangères, a précisé que l’islamisme n’est pas un phénomène propre à la France. Au contraire, il se trouve dans plusieurs pays européens » Aucun pays européen n’est à l’abri de cette tendance » », indiquant que cette tendance fait peur au regard des transformations que vit notre monde.

D’où la genèse de la relation de méfiance des uns vis-à-vis les autres. A ce titre, il a appelé pour « un combat contre cette tendance dans nos sociétés respectives ». D’après Alain Juppé, l’éducation et l’explication demeurent les seuls moyens pour y faire face. « L’explication pédagogique se fera ensemble à travers un dialogue entre les civilisations, les religions de manière à accepter qu’il y aurait des contradictions des fonds entre l’Islam et la démocratie »

A l’occasion de premier anniversaire du 14 janvier, le ministre français des Affaires étrangères a adressé un message de confiance au peuple tunisien. « Nous sommes heureux de voir des valeurs comme la démocratie, l’état de droit, la liberté public et privé et le respect de la dignité de la femme sont des valeurs partagées »

« Je repars avec confiance dans l’avenir de la Tunisie », a-t-il conclu en indiquant que « les différentes parties ont les énergies pour relever les défis « .

Wiem Thebti

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive accordée ce mercredi 28 septembre à Africanmanager, Fadhel Abdelkefi, ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, a...

AFRIQUE

SPORT