Tags Posts tagged with "Ali Laarayedh, gouvernement"

Ali Laarayedh, gouvernement

par -
0
Clôturant les travaux du congrès annuel des tunisiens à l’étranger

Clôturant les travaux du congrès annuel des tunisiens à l’étranger, Ali Laârayedh, chef du gouvernement a indiqué que la phase actuelle que vit la Tunisie est celle de l’union nationale et de la trêve sociale.

D’après lui, les établissements publics doivent poursuivre leurs activités et le dialogue politique doit continuer. C’est une bonne démarche pour sortir de l’ornière et non plus à travers la dissolution du gouvernement et de l’ANC , affirme-t-il .

par -
0
Le gouvernement n’a pas l’intention de procéder à un remaniement ministériel

Le gouvernement n’a pas l’intention de procéder à un remaniement ministériel, au cours de la prochaine période, a affirmé Ali Laarayedh, chef du gouvernement, dans une interview à quatre stations radiophoniques, ajoutant que le gouvernement , depuis son entrée en fonction voici 5 mois, s’échine à conduire à son terme la période transitoire et à organiser les élections , fin 2013.

Il a cependant fait remarquer que « certaines parties œuvrent continuellement à perturber l’action du gouvernement, depuis 2012 ».

par -
0
Sitôt de retour d’Allemagne

Sitôt de retour d’Allemagne, le chef du gouvernement, Ali Laârayedh, a présidé, au palais du gouvernement, la réunion du conseil supérieur de sûreté en présence des ministres de l’Intérieur et de la Défense, ainsi que de cadres supérieurs militaires et sécuritaires.

A l’ordre du jour, l’évolution de la situation sécuritaire à Jebel Châambi et dans le pays d’une manière générale.

Le conseil a également discuté, lors de cette réunion, les campagnes de dénigrement et de doute au sujet du rendement des forces militaires et de sûreté.

par -
0
Le chef du gouvernement

Le chef du gouvernement, Ali Laarayedh, a affirmé dans un communiqué rendu public vendredi soir, que « l’information selon laquelle il a connaissance de l’endroit où se trouve l’assassin présumé de Chokri Belaïd est fausse est sans fondement ».

« Les unités sécuritaires déploient tous leurs efforts pour capturer l’assassin de Chokri Belaïd et le traduire devant la Justice », a-t-il assuré.

Ce démenti est apporté à la suite d’une information rapportée à ce sujet et selon laquelle l’ex- ministre de l’Intérieur et actuel chef du gouvernement a révélé avoir connaissance du lieu où se trouve le tueur de Chokri Belaïd, assassiné le 6 février 2013.

par -
0
Ali Laarayedh

Ali Laarayedh, chef du nouveau gouvernement tunisien a promis de mettre fin à la violence par de sévères mesures contre les radicaux religieux et ceux qui ont recours à la violence.

Dans une interview avec l’Associated Press, le Premier ministre Ali Larayedh a dit que le respect de la loi et des institutions de l’Etat « sera notre credo. »

Il a déclaré que le nouveau ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, prendra des mesures fermes en coordination avec l’armée pour mettre fin à la criminalité à tous les niveaux, y compris le trafic d’armes à travers la frontière tunisienne avec la Libye. Il n’a cependant pas précisé la nature de ces mesures.

« Le rétablissement de la sécurité est une question vitale pour instaurer la confiance parmi les investisseurs tunisiens et les inciter à relancer l’économie », a déclaré Larayedh, ajoutant que « nous agirons avec la plus grande fermeté contre quiconque viole la loi ou tente d’imposer son idéologie ou un modèle de société par la force par incitation à la haine et au meurtre ou en traitant les autres comme des incroyants », a-t-il dit faisant une référence directe aux salafistes.

Le nouveau chef du gouvernement s’est engagé immédiatement à réduire la violence et relancer l’économie.

«Nous travaillons avec tous ceux qui sont attachés à la paix, mais nous devrons faire face avec la rigueur nécessaire à tous ceux qui pratiquent la violence dans les lieux publics, sur les réseaux sociaux ou dans les mosquées», a-t-il ajouté dans l’interview. Il a précisé que cette dure approche ne signifie pas que l’on touche aux droits de l’homme ou à la liberté », qui sont les principaux acquis de la révolution. »

par -
0
Le chef du gouvernement

Le chef du gouvernement, Ali Laarayedh, s’est excusé pour le nombre très limité des femmes représentées dans son cabinet.

Répondant aux interventions des députés, il a promis que ce ne sera pas le cas à l’avenir, et qu’une plus importante présence de la femme au gouvernement est tributaire d’une volonté politique plus conséquente.

par -
0
Le chef du gouvernement désigné a déclaré

Le chef du gouvernement désigné a déclaré, mardi soir, ne pas savoir quand il annoncera la composition de son équipe ministérielle alors que le délai de 15 jours qui lui est imparti approche de sa fin.

Ali Laarayedh répondait au président de l’assemblée nationale constituante, Mustapha Ben Jaafar, qui avait dit s’attendre à ce que le gouvernement sera formé « dans 24 ou 48 heures ».

« Je ne sais pas quand le gouvernement sera annoncé ; bientôt, si Dieu le veut », a-t-il dit dans des déclarations radiophoniques.

par -
0
Le porte-parole officiel de la présidence de la République

Le porte-parole officiel de la présidence de la République, Abnène Mancer, a confirmé que le président de la République provisoire, Moncef Marzouki, recevra Ali Laarayedh pour le charger de former le nouveau gouvernement.

Contrairement aux dispositions de la loi relative à l’organisation provisoire des pouvoirs publics qui prévoit un délai de 15 jours, Ali Laarayedh n’aura que 3 jours pour former son cabinet, « en raison des circonstances que traverse actuellement le pays ».

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive accordée ce mercredi 28 septembre à Africanmanager, Fadhel Abdelkefi, ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, a...

AFRIQUE

SPORT