Tags Posts tagged with "ali larayedh, beji caid essebsi"

ali larayedh, beji caid essebsi

par -
0
Selon le dernier sondage dont les résultats ont été rendus publics

Selon le dernier sondage dont les résultats ont été rendus publics, jeudi, par le bureau d’études Emrhod Consulting, le président fondateur de Nidaa Tounes, Béji Caïd Essebsi, est toujours aux premières loges des intentions de vote avec 14,5% des voix suivi, fait nouveau, par l’ancien chef du gouvernement Ali Laârayedh qui intègre la course et se place pour la premiére fois au second rang avec 5,6% des voix. Il semble que la démission du gouvernement de Laârayedh ait eu de bons échos parmi les Tunisiens. Céder le pouvoir à un autre gouvernement « sans y être obligé et seulement pour l’intérêt général du pays » a été bien apprécié en Tunisie, expliquant, entre autres, l’entrée d’Ali Laârayedh dans le classement Emrhod Consulting.

Le secrétaire général du parti Ennahdha et ex-chef du gouvernement, Hamadi Jebali arrive en troisième position avec 4,1%, le professeur de droit constitutionnel, Kaïs Saïed est crédité de 3,4 et Hamma Hammami de 2, 8%.

Mohamed Hamdi, secrétaire général de l’Alliance démocratique fait aussi son entrée pour la première fois dans les intentions de vote pour les présidentielles avec un modeste 1%.

En ce qui concerne les intentions de vote pour les partis politiques aux prochaines élections législatives, Nidaa Tounes conserve la première place avec 20.6%, et ce malgré un recul de 3 points par rapport au mois de décembre 2013.

En deuxième position, on retrouve le mouvement Ennahdha avec 18.4% des intentions de vote, enregistrant ainsi une légère augmentation par rapport au mois de décembre où il n’avait recueilli que 16,4%.

Le Front populaire arrive, lui, à la 3ème place avec 6,4%, suivi d’Ettakatol 2,4% d’Al Joumhouri, et de l’Alliance démocratique.

Le sondage a porté également sur le degré de satisfaction des Tunisiens concernant le rendement des trois présidents, et les résultats ont été comme suit : 29% des sondés sont satisfaits de la prestation du président de l’Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaâfar qui enregistre une hausse par rapport au mois de décembre avec 16 ,7%.

De son côté, le nouveau chef du gouvernement Mehdi Jomaâ, de par le choix de son gouvernement, a convaincu 46% des Tunisiens alors que le président de la République Mohamed Moncef Marzouki n’a réussi à remporter les suffrages de 21% des Tunisiens.

Il ressort également du sondage réalisé entre le 25 janvier 2014 et le 6 février 2014, que 81% des sondés sont optimistes quant à l’avenir du pays contre 15% de pessimistes.

Le sondage révèle aussi que 43,6% de Tunisiens estiment que le danger du terrorisme existe bel et bien contre seulement 25,6% des sondés au mois de décembre 2013.

Kh.T

par -
0
Selon le dernier sondage dont les résultats ont été rendus publics

Selon le dernier sondage dont les résultats ont été rendus publics, jeudi, par le bureau d’études Emrhod Consulting, le président fondateur de Nidaa Tounes, Béji Caïd Essebsi, est toujours aux premières loges des intentions de vote avec 14,5% des voix suivi, fait nouveau, par l’ancien chef du gouvernement Ali Laârayedh qui intègre la course et se place pour la premiére fois au second rang avec 5,6% des voix. Il semble que la démission du gouvernement de Laârayedh ait eu de bons échos parmi les Tunisiens. Céder le pouvoir à un autre gouvernement « sans y être obligé et seulement pour l’intérêt général du pays » a été bien apprécié en Tunisie, expliquant, entre autres, l’entrée d’Ali Laârayedh dans le classement Emrhod Consulting.

Le secrétaire général du parti Ennahdha et ex-chef du gouvernement, Hamadi Jebali arrive en troisième position avec 4,1%, le professeur de droit constitutionnel, Kaïs Saïed est crédité de 3,4 et Hamma Hammami de 2, 8%.

Mohamed Hamdi, secrétaire général de l’Alliance démocratique fait aussi son entrée pour la première fois dans les intentions de vote pour les présidentielles avec un modeste 1%.

En ce qui concerne les intentions de vote pour les partis politiques aux prochaines élections législatives, Nidaa Tounes conserve la première place avec 20.6%, et ce malgré un recul de 3 points par rapport au mois de décembre 2013.

En deuxième position, on retrouve le mouvement Ennahdha avec 18.4% des intentions de vote, enregistrant ainsi une légère augmentation par rapport au mois de décembre où il n’avait recueilli que 16,4%.

Le Front populaire arrive, lui, à la 3ème place avec 6,4%, suivi d’Ettakatol 2,4% d’Al Joumhouri, et de l’Alliance démocratique.

Le sondage a porté également sur le degré de satisfaction des Tunisiens concernant le rendement des trois présidents, et les résultats ont été comme suit : 29% des sondés sont satisfaits de la prestation du président de l’Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaâfar qui enregistre une hausse par rapport au mois de décembre avec 16 ,7%.

De son côté, le nouveau chef du gouvernement Mehdi Jomaâ, de par le choix de son gouvernement, a convaincu 46% des Tunisiens alors que le président de la République Mohamed Moncef Marzouki n’a réussi à remporter les suffrages de 21% des Tunisiens.

Il ressort également du sondage réalisé entre le 25 janvier 2014 et le 6 février 2014, que 81% des sondés sont optimistes quant à l’avenir du pays contre 15% de pessimistes.

Le sondage révèle aussi que 43,6% de Tunisiens estiment que le danger du terrorisme existe bel et bien contre seulement 25,6% des sondés au mois de décembre 2013.

Kh.T

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive accordée ce mercredi 28 septembre à Africanmanager, Fadhel Abdelkefi, ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, a...

AFRIQUE

SPORT

0
L'avion privé de Cristiano Ronaldo, attaquant portugais du Real Madrid, a été victime d'un grave accident lundi soir à l'atterrissage à l'aéroport de Barcelone. Son train...