Tags Posts tagged with "Allemands,"

Allemands,

par -
0
En dépit d’un climat d’affaires fragile et un peu délicat

En dépit d’un climat d’affaires fragile et un peu délicat, la Tunisie reste la destination favorite des investisseurs étrangers notamment pour les Allemands qui se montrent encore optimistes quant à l’évolution des investissements en 2014. Cela n’empêche, cependant, que la Tunisie est appelée, aujourd’hui, et de plus en plus, à améliorer son climat d’affaires et veiller à ce que les investisseurs en soient satisfaits. Selon l’enquête de l’AHK (2013/2014), réalisée auprès des entreprises exportatrices allemandes implantées en Tunisie, les entrepreneurs restent découragés par plusieurs handicaps comme le manque de stabilité politique et sociale qui reste, selon l’enquête, le principal problème de la destination « Tunisie », cité par 84% des entreprises allemandes en Tunisie.

Celles-ci épinglent aussi la réglementation excessive, la rigidité de l’administration tunisienne et la faible productivité des salariés qui est critiquée par 44% des entreprises.

Concernant les avantages comparatifs de la Tunisie en tant que site de production, les entreprises exportatrices allemandes ont cité la proximité géographique par rapport à l’Europe (84%), les coûts de production compétitifs (50.6%) et les avantages fiscaux consentis aux entreprises exportatrices (45.7%).

Pour les attentes des entreprises allemandes installées en Tunisie, notamment après trois ans de la révolution, les perspectives concernant l’évolution des affaires pour 2014 restent optimistes. En effet, 46.9% des entreprises ayant participé à l’enquête envisagent une augmentation de leur exportation. 14.8% des entreprises interviewées s’attendent à une diminution de leur chiffre d’affaires à l’exportation et 30.9% pensent qu’il n’y aura pas de changement par rapport à 2013.

L’enquête de l’AHK a révélé, en outre, que 34.6% des entreprises allemandes implantées en Tunisie prévoient une augmentation des investissements par rapport à l’année 2013 (31.2%) contre 4.9% seulement qui prévoient une diminution. 54.3% des entreprises interrogées ne s’attendent pas, par contre, à aucun changement dans l’évolution des investissements en 2014.

Concernant l’évolution des affaires en 2013, 7.4% des entreprises le qualifient de bonne alors que 54.3% le jugent de plutôt satisfaisante.

S’agissant du chiffres d’affaires à l’exportation en 2013, l’enquête réalisée auprès des entreprises allemandes implantées en Tunisie a dévoilé que la proportion des entreprises qui ont vu leur chiffre d’affaires à la hausse est passé à 46.3% contre seulement 31.2% en 2012. Cependant, 32,5% des entreprises ont enregistré une légère augmentation des chiffres d’affaires à l’exportation.

S’agissant des effectifs, 48.1% des entreprises allemandes interrogées dans différents secteurs ont augmenté, durant l’année 2013, leurs effectifs contre 32.5% en 2012, alors que pour 32.1% des sociétés, les effectifs restaient stables (36.4% en 2012).

Par ailleurs, 19.8% des entreprises évoquent une compression de 31,2% des effectifs par rapport à l’année précédente.

Kh.T

par -
0
En dépit d’un climat d’affaires fragile et un peu délicat

En dépit d’un climat d’affaires fragile et un peu délicat, la Tunisie reste la destination favorite des investisseurs étrangers notamment pour les Allemands qui se montrent encore optimistes quant à l’évolution des investissements en 2014. Cela n’empêche, cependant, que la Tunisie est appelée, aujourd’hui, et de plus en plus, à améliorer son climat d’affaires et veiller à ce que les investisseurs en soient satisfaits. Selon l’enquête de l’AHK (2013/2014), réalisée auprès des entreprises exportatrices allemandes implantées en Tunisie, les entrepreneurs restent découragés par plusieurs handicaps comme le manque de stabilité politique et sociale qui reste, selon l’enquête, le principal problème de la destination « Tunisie », cité par 84% des entreprises allemandes en Tunisie.

Celles-ci épinglent aussi la réglementation excessive, la rigidité de l’administration tunisienne et la faible productivité des salariés qui est critiquée par 44% des entreprises.

Concernant les avantages comparatifs de la Tunisie en tant que site de production, les entreprises exportatrices allemandes ont cité la proximité géographique par rapport à l’Europe (84%), les coûts de production compétitifs (50.6%) et les avantages fiscaux consentis aux entreprises exportatrices (45.7%).

Pour les attentes des entreprises allemandes installées en Tunisie, notamment après trois ans de la révolution, les perspectives concernant l’évolution des affaires pour 2014 restent optimistes. En effet, 46.9% des entreprises ayant participé à l’enquête envisagent une augmentation de leur exportation. 14.8% des entreprises interviewées s’attendent à une diminution de leur chiffre d’affaires à l’exportation et 30.9% pensent qu’il n’y aura pas de changement par rapport à 2013.

L’enquête de l’AHK a révélé, en outre, que 34.6% des entreprises allemandes implantées en Tunisie prévoient une augmentation des investissements par rapport à l’année 2013 (31.2%) contre 4.9% seulement qui prévoient une diminution. 54.3% des entreprises interrogées ne s’attendent pas, par contre, à aucun changement dans l’évolution des investissements en 2014.

Concernant l’évolution des affaires en 2013, 7.4% des entreprises le qualifient de bonne alors que 54.3% le jugent de plutôt satisfaisante.

S’agissant du chiffres d’affaires à l’exportation en 2013, l’enquête réalisée auprès des entreprises allemandes implantées en Tunisie a dévoilé que la proportion des entreprises qui ont vu leur chiffre d’affaires à la hausse est passé à 46.3% contre seulement 31.2% en 2012. Cependant, 32,5% des entreprises ont enregistré une légère augmentation des chiffres d’affaires à l’exportation.

S’agissant des effectifs, 48.1% des entreprises allemandes interrogées dans différents secteurs ont augmenté, durant l’année 2013, leurs effectifs contre 32.5% en 2012, alors que pour 32.1% des sociétés, les effectifs restaient stables (36.4% en 2012).

Par ailleurs, 19.8% des entreprises évoquent une compression de 31,2% des effectifs par rapport à l’année précédente.

Kh.T

par -
0
Une délégation de chefs d’entreprises allemands et d’investisseurs dans

Une délégation de chefs d’entreprises allemands et d’investisseurs dans le secteur éolien se rendra en Tunisie du 23 au 27 juin 2014. Un séminaire se tiendra à cette occasion afin de mettre en lumière la progression et les opportunités liées aux énergies renouvelables, particulièrement, l’éolien, en Tunisie et en Allemagne. Des contacts B2B entre les sociétés allemandes participantes et les sociétés tunisiennes intéressées, auront lieu les 25 et 26 juin 2014.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
West African Gas Pipeline (WAGP) va à terme être la plus importante infrastructure gazière en Afrique de l'Ouest et fera la jonction entre le...

SPORT

0
Lors d'une réunion tenue mardi après-midi a Tunis à l'occasion de la célébration du 20e anniversaire de l'association tunisienne de boxe française (Savate) en...