Tags Posts tagged with "alliés africains"

alliés africains

par -
0

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) surfe sur la terreur qu’il inspire désormais aux Occidentaux et aux Africains après trois attaques dévastratrices en quelques mois (au Mali, au Burkina Faso et dernièrement en Côte d’Ivoire). Dans un communiqué relayé hier lundi 14 mars au soir par le centre de surveillance des sites internet islamistes (SITE), le groupe terroriste déclare que le carnage de Grand-Bassam, en Côte d’Ivoire, dimanche 13 mars, est un élément « d’un plan visant les foyers des Croisés et leurs lieux de rassemblement ».

Les djihadistes disent dans le texte qu’ils s’en prendront encore à la France « et ses intérêts dans les pays participant aux opérations Serval et Barkhane ». Pour rappel Barkhane, qui a pris le relais en août 2014 du dispositif Serval, mis en place en janvier 2013, déploie 3 500 militaires en Mauritanie, au Mali, au Niger, au Tchad et au Burkina Faso pour contrer l’avancée d’Aqmi dans la région du Sahel et au-delà.

On lit aussi dans le document que la Côte d’Ivoire a été frappée pour avoir transféré quatre éléments d’Aqmi  vers le Mali pour y répondre de leurs crimes.

A signaler que les Ivoiriens sont également une composante de la force de l’ONU qui s’active au Mali (Minusma) et qu’environ 600 soldats français opèrent dans quatre bases aux alentours d’Abidjan, ce qui accroit l’irritation des djihadistes qui voudraient avoir les coudées franches pour frapper où bon leur semble…

Enfin Aqmi en dit un peu plus sur les assaillants du Grand Bassam, qui sont au nombre de trois et non six, comme cela a été avancé par les autorités ivoiriennes. Les trois terroristes abattus sont « Hamza al-Fulani, Abdul Rahman al-Fulani et Abou Adam al-Ansari ». Motus sur leurs nationalités. Mais d’après le jargon djihadiste dans le communiqué, on peut en déduire qu’« al-Ansari » indique les combattants autochtones et l’expression « Fulani » veur dire « Peul »…

 

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Tunis (CCI Tunis), Mounir Mouakhar, a souligné la nécessité de créer un électrochoc pour...

AFRIQUE

SPORT