Tags Posts tagged with "Ameur Laârayedh"

Ameur Laârayedh

par -
0
La Constitution sera soumise au vote de l’assemblée nationale constituante

Le président du bureau exécutif du mouvement Ennahdha, Ameur Laârayedh a affirmé, ce vendredi 26 août 2016, lors d’une séance plénière consacrée au vote de confiance au gouvernement de Youssef Chahed à assurer une meilleure harmonisation entre les membres du nouveau cabinet ministériel.

Il a en outre indiqué que le parlement va exercer un rôle de surveillance sur le gouvernement. « Le parlement va également soutenir et être le partenaire de ce gouvernement », a-t-il dit.

par -
0

Le groupe parlementaire du mouvement Ennahdha a exprimé son étonnement face aux accusations lancées à l’encontre de deux de ses députés Nourredine Bhiri et Ameur Laârayedh.

Dans un communiqué rendu public jeudi 28 avril 2016, Ennahdha a expliqué que les deux députés n’avaient pas l’intention d’agresser une journaliste mais plutôt avoir des explications concernant des données et des informations publiées récemment dans son article paru de presse.

Cet incident intervient à la suite de la publication, le 24 avril dernier, au journal « Adhamir », d’un article d’analyse signé Yemna Selmi sur l’absentéisme des députés et le retard pris dans l’examen des projets de loi.

par -
0
Une source sécuritaire a indiqué au journal « Assour » que des patrouilles sécuritaires ont reçu des informations selon lesquelles le chauffeur du dirigeant

Une source sécuritaire a indiqué au journal « Assour » que des patrouilles sécuritaires ont reçu des informations selon lesquelles le chauffeur du dirigeant nahdhaoui , Ameur Laarayedh a loué un appartement à Al Manar 2 et l’a consacré par la suite à la prostitution.

La même source a noté que ce chauffeur est intervenu à maintes reprises en ce qui concerne les nominations sécuritaires tout en profitant sa relation avec Ameur Laareydh.

par -
0
Il est parfaitement possible de fixer

Il est parfaitement possible de fixer, aujourd’hui, une date initiale pour les prochaines élections, a affirmé Ameur Laarayedh, directeur du bureau politique du mouvement Ennahdha, et son élu à l’ANC, lors de la séance plénière tenue, ce jeudi.

Il a, en outre, assuré que ses pairs travaillent sur la finalisation de tous les processus, avant le 23 janvier, et souligné qu’ils sont déterminés à se conformer aux délais impartis pour que ce soit le cas, dans les 10 jours à venir.

par -
0
Ameur Laarayedh

Ameur Laarayedh, président du bureau politique d’Ennahdha, a publié un statut sur la page officielle de son parti sur facebook, qui a été vite retiré. Il affirme dans ce statut que la création du fonds de la Dignité est incompatible avec la loi sur la justice transitionnelle, et que cette initiative renvoie un message négatif sur cette loi, donnant l’impression qu’elle se limite au dédommagement des ex-détenus.

Ameur Laarayedh a souligné , dans ce même statut , que les consensus réalisés ont amélioré la version du 1er juin de la constitution , en établissant un équilibre entre les prérogatives du Président de la Républiques et celles du Chef du Gouvernement .

Ces propos dans lesquels Ameur Laarayedh critique la création du fonds de la Dignité , et apprécie l’apport des consensus réalisés ont été censurés par son propre parti , et le statut conservé ne parle que de l’insertion de ces consensus dans la prochaine version de la constitution et de la discussion , dans le cadre du Dialogue National , des différends qui persistent , et du calendrier qui doit déboucher sur le parachèvement des 3 processus le 14 janvier 2014 .

Est-ce que cette censure révèle des luttes internes au sein du parti islamiste , et un souci de la part de l’establishment d’Ennahdha d’empêcher l’opinion publique d’être édifiée sur ces divergences.

par -
0
Le dirigeant du mouvement islamiste

Le dirigeant du mouvement islamiste, Ameur Laarayedh a indiqué au journal « Le Maghreb » qu’il a reçu des lettres le menaçant de liquidation physique ces derniers mois.

Laarayedh a signalé qu’il qu’il n’accorde pas d’importance à ces menaces de mort surtout qu’il bénéficie d’une protection depuis quelques mois.

par -
0
La Constitution sera soumise au vote de l’assemblée nationale constituante

La Constitution sera soumise au vote de l’assemblée nationale constituante, dans dix jours, affirme Ameur Laarayedh, directeur de l’instance exécutive du mouvement Ennahdha, selon la page officielle du parti islamiste. Ila ajouté qu’il sera procédé à l’élection de l’ISIE, dans le courant de cette semaine.

« Il n’y a ni vainqueur ni vaincu dans cette étape, et l’intérêt supérieur du pays est le seul vainqueur ; c’est pourquoi nous sommes soucieux de conclure ce dialogue avec la participation de tous les partis à l’unique enseigne du dialogue et du consensus », a-t-il dit.

par -
0
Ameur Laârayedh président du bureau politique d'Ennahdha

Ameur Laârayedh président du bureau politique d’Ennahdha ,a déclaré lors d’une conférence de presse tenue par le parti islamiste , vendredi, que les élections auront lieu 6 mois après le démarrage des travaux de l’ISIE , ajoutant que la date des élections sera fixée par une loi de l’ANC , qui est la seule source de la légitimité .

par -
0
Il n’y aura pas de coup d’Etat en Tunisie

Il n’y aura pas de coup d’Etat en Tunisie, et toute tentative dans ce sens sera mise en en échec par le peuple, a affirmé Ameur Laarayedh sur la page facebook d’Ennahdha, ajoutant que le parti islamiste « est engagé sur ce qu’exprime son chef Rached Ghannouchi ».

Il a déclaré, en outre, que personne ni rien ne peut obliger Rached Ghannouchi à signer la feuille de route sauf son souci de faire réussir le dialogue et de prévenir son échec, estimant que des parties veulent que la période transitoire s’étire et Ennahdha n’y voit pas la bonne solution, selon ses dires.

par -
0
« Le Mouvement Ennahdha adhère à l'initiative du quartet et se dit prêt à s'asseoir à la table de dialogue sans restrictions

« Le Mouvement Ennahdha adhère à l’initiative du quartet et se dit prêt à s’asseoir à la table de dialogue sans restrictions, ni conditions », a affirmé le président du bureau politique d’Ennahdha, Ameur Larayedh.

Dans une déclaration téléphonique à l’Agence TAP, il a invité le reste des acteurs politiques à « éclaircir leurs positions, à accepter l’initiative et à rejoindre la table de dialogue ». « Bien qu’il ait fait beaucoup de concessions, Ennahdha est prêt à en faire encore, si l’intérêt du pays l’exige », a-t-il assuré, faisant remarquer que le consensus requiert des concessions et des sacrifices des deux côtés et exige de placer l’intérêt de la patrie au-dessus de toute autre considération ».

Dans une déclaration rendue publique aujourd’hui, Ennahdha a fait état de son adhésion à l’initiative du quartet et de sa pleine disposition à entamer le dialogue national sans conditions pour parvenir à un consensus autour les questions qui se posent.

par -
0
La désignation d’un garde- corps pour Ameur Laârayedh

L’affectation d’un garde- corps auprès de Ameur Laârayedh, membre du bureau politique d’Ennahdha et élu à l’ANC n’est pas une mesure courante. .Elle a été décidée suite à des informations soulignant  le risque d’empoisonnement de Ameur Laârayedh dans l’une des cafétérias, rapporte le journal Al Moussaouer dans son édition de ce lundi, 26 août 2013.

par -
0
Réagissant à la proposition de sa collègue du CPR

Réagissant à la proposition de sa collègue du CPR, Samia Abbou concernant la loi sur l’immunisation de la Révolution, le député Ameur Laarayedh a affirmé que cette loi n’a pas été confectionnée en fonction des personnes bien déterminées, mais pour couvrir une étape précise où la Tunisie a été l’objet de pillage, selon Al Jarida.

Il a précisé que la loi sera appliquée uniquement à l’encontre des personnes qui se sont rendues coupables de pillage des richesses nationales sous Ben Ali, ajoutant que projet est encore au stade de la discussion et peut être amendé en prévoyant des exceptions, notant encore que le nombre de ceux qui seront touchés ne dépasse guère 2% des Rcdistes.

par -
0
Le président du bureau politique du mouvement Ennahdha

Le président du bureau politique du mouvement Ennahdha, Ameur Laarayedh a annoncé qu’il envisage de démissionner de son poste, dans les jours à venir.

Dans une déclaration à l’agence de presse turque Anatolie, il a expliqué cette démission par son souci d’éviter toute éventuelle interférence entre le gouvernement et le parti islamiste, à la suite de la nomination de son frère, Ali Laarayedh, chef du gouvernement

Ameur Laarayedh a affirmé qu’il n’occupera aucune fonction de direction au sein du mouvement Ennahdha tant que son frère est chef de gouvernement, ajoutant qu’il s’est gardé d’annoncer sa démission avant l’investiture du nouveau gouvernement pour « éviter toutes les interprétations » laissant entendre qu’il chercherait à obtenir un portefeuille ministériel dans le nouveau gouvernement.

par -
0
Ameur Laarayedh

Ameur Laarayedh, directeur du bureau politique du mouvement Ennahdha, a déclaré, ce jeudi 7 mars 2013 qu’il est possible que la composition du gouvernement d’Ali Laarayedh soit présentée au président de la République en début de soirée, et ce à l’issue d’une réunion entre le bloc parlementaire du mouvement Ennahdha et du bloc Liberté et Dignité.

« Nous croyons savoir que la composition finale du gouvernement sera prête en début de soirée » a-t-il déclaré au micro de Shems fm.

par -
0
Ameur laarayedh

Ameur laarayedh , chef du département politique du mouvement Ennahdha, a déclaré que le conseil de la Choura se réunit, jeudi soir, pour choisir définitivement le nom de celui qui succèdera au chef du gouvernement démissionnaire.

Dans une déclaration à Bina News, il a précisé que le bureau exécutif du mouvement siègera sous peu pour décider de la liste définitive des candidats et discuter de l’éventualité de pressentir de nouveau Hamadi Jebali à sa propre succession, ajoutant que la liste finale sera soumise au président de la République provisoire.

par -
0
Ameur Laarayedh

Ameur Laarayedh, dirigeant du mouvement Ennahdha, et membre de l’assemblée nationale constituante, a affirmé que le groupe parlementaire d’Ennahdha à l’ANC n’a pas soulevé la question du retrait de la confiance du président de la République provisoire, Moncef Marzouki, à la suite de ses déclarations appelant à la formation d’un gouvernement restreint de compétences.

Dans une déclaration à Al Jarida, il a ajouté que son mouvement n’adhère pas à la position de Marzouki, signalant cependant que des discussions auront lieu au sein de la troïka, au sujet de cette question, sous peu.

Il a, au demeurant, affirmé que le mouvement Ennahdha demeure attaché à la coalition et œuvre en vue de son élargissement.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
L'Algérie, il faut le dire, snobait jusque-là le continent africain, notamment l'Afrique subsaharienne, se contentant d'engranger les recettes astronomiques de ses hydrocarbures, vendus à...

SPORT

Le président de la Fédération Tunisienne de Football (FTF)

0
la Confédération africiane de football (CAF) a communiqué jeudi sur son site internet, la liste des 17 arbitres et 21 arbitres assistants, retenus pour...