Tags Posts tagged with "Android"

Android

par -
0

Lexibook a présenté, ce lundi, une nouvelle gamme de tablettes éducatives en perspective de la prochaine saison de Noël, rapporte « L’express.fr »

Conçues pour les 6-14 ans, les nouvelles LexiTab de sept et 10 pouces sont équipées du système Android 5.1 et offrent un accès à la plateforme Google Play.

Les appareils proposent des contenus éducatifs développés par les experts pédagogiques de Lexibook dans plusieurs matières (anglais, orthographe, mathématiques), a précisé la même source.

par -
0

Les dispositifs mobiles équipés d’iOS auraient plus tendance à « planter » que les smartphones Android, selon un rapport du cabinet d’analyse Blancco Technology .

Des informations rapportées par le site « begeek.fr », pour la première fois, il semblerait que les appareils Android soient plus fiables que ceux de son concurrent Apple, équipés d’iOS.

C’est ce qui ressort des résultats d’une étude menée par le cabinet Blancco Technology, concernant le deuxième trimestre 2016, a indiqué la même source.

par -
0
Tous les concurrents du système d'exploitation mis au point par Google reculent

Android enchaîne les failles depuis le début de l’année. La dernière en date touche la gestion des connexions TCP dans le noyau Linux de la plateforme et elle concerne un peu plus de 1,4 milliard d’appareils à travers le monde. Il est d’ailleurs fort possible que votre téléphone ou que votre tablette soient concernés, rapporte le site « fredzone.org »

D’après la même source, cette faille a été découverte par plusieurs chercheurs en sécurité et elle a été présentée durant la conférence Usenix 2016, une conférence axée sur l’informatique, l’administration système, le développement et la sécurité.

par -
0

La société israélienne Check Point, qui opère dans la sécurité informatique, a fait une découverte effrayante. Les smartphones sous Android fonctionnant avec le processeur Qualcomm présentent des failles nommées QuadRooter qui les rendent vulnérables. Donc 900 millions d’appareils équipés de l’OS mobile de Google sont directement menacés.

En fait il s’agit de quatre brèches qui permettraient aux apprentis hackers, ou aux vrais, d’avoir la main sur les appareils équipés d’un processeur Qualcomm, qu’il s’agisse d’un smartphone ou d’une tablette.

Check Point avait mis le doigt sur ces faiblesses il y a un petit moment mais ce n’est que récemment qu’elle les a mises sur la place publique. Seule Qualcomm avait été mise au parfum par la société israélienne, il y a quelques mois. Elle a donc eu le temps de se mettre au boulot pour rectifier le tir et, parait-il, tout est rentré dans l’ordre. Il revient maintenant aux fabricants et à Google de travailler sur des mises à jour de sécurité. Il se dit que Google a fait la moitié du travail en donnant des clés aux fabricants de smartphones courant juillet, reste à finaliser la tâche. Ce qui n’est toujours pas fait aux dernières nouvelles puisque certains appareils montrent encore des signes de faiblesse.

Un outil pour tester son smartphone

Google de son côté dit que trois des quatre failles auraient été solutionnées à travers une mise à jour Android, un nouveau patch qui sera sur le marché au mois de septembre et qui devrait venir à bout de la dernière vulnérabilité. D’ici là, Check Point suggère aux usagers d’être très précautionneux dans le choix des applications pour leurs appareils.

Par ailleurs la société israélienne a mis en ligne sur le Play Store le dispositif QuadRooter Scanner qui permet de s’assurer que son appareil n’a pas été frappé par QuadRooter.

Quant à Qualcomm, il a émis le commentaire qui suit : « C’est une priorité pour Qualcomm Technologies, Inc. (QTI) de fournir des technologies hautement sécurisées et respectant la vie privée de ses utilisateurs. Nous avons été informés par le chercheur au sujet de ces vulnérabilités entre Février et Avril de cette année, et avons partagé les correctifs nécessaires aux quatre vulnérabilités à nos clients, partenaires et à la communauté open source entre Avril et Juillet. Les correctifs ont également été affichés sur CodeAurora. QTI continue de travailler de manière proactive à la fois en interne ainsi qu’avec des chercheurs en sécurité pour identifier et traiter les potentielles failles de sécurité.»

par -
0
Selon le site « generation-nt.com »

Google vient d’activer sur ses smartphones Nexus et Android One une protection antispam. Elle permet de signaler à l’utilisateur des informations sur le numéro qui l’appelle et le notifier par exemple d’un avertissement en cas de suspicion, rapporte le site « 01net.com ».

La fonctionnalité est activée au sein de l’application téléphone à partir d’Android 4.0 jusqu’à la version 6.0 actuelle. La mise à jour va se faire progressivement sur les téléphones de la marque, comme elle l’indique sur Google+. Ceux qui ne veulent pas la conserver pourront la désactiver grâce à ces manipulations, a indiqué la même source.

par -
0

Google a décidé de casser sa tirelire pour inciter les as en sécurité à se creuser les méninges. But de la manoeuvre : Mettre le doigt sur toutes les failles du système d’exploitation mobile Android.

La prouesse peut rapporter gros. En effet la firme de Mountain View a décidé de se montrer plus généreux avec les hackers en portant à 4000 dollars la récompense pour la découverte d’une vulnérabilité critique, au lieu de 3000. La découverte d’une faille sur le kernel sera encore plus juteuse, 30 000 dollars au lieu de 20 000. Mais ce sont les services « TrustZone » ou « Verified Boot » qui rapporteront le plus, entre 30 000 et 50 000 dollars.

Nul doute qu’avec ces nouveaux tarifs, les chercheurs vont se taper plus Android dans les jours à venir, histoire d’arrondir les fins de mois.

Il faut dire que Google a été fortement secoué dernièrement par l’exploit d’un hacker,qui a réussi à briser les barrières de sécurité TrustZone et Verified Boot de l’OS mobile. Alors plus question de transiger, on paye pour mettre de son côté les meilleurs pirates du web. L’affaire est même devenue un vrai business puisque jusqu’à maintenant 250 primes ont été versées sur les 12 derniers mois, pour une somme globale de 550 000 dollars, répartie entre 82 chercheurs. Le plus doué d’entre eux a empoché plus de 75 000 dollars. Alors à vos claviers !

par -
0

Avec plus de 711 millions d’utilisateurs uniques dans le monde, Viber , l’une des applications de messagerie leaders mondiales, annonce le cryptage complet de bout en bout sur tous les appareils, y compris Android et iPhone, iPad, tablettes Android, PC et Mac. Disponible dans tous les pays d’ici les deux prochaines semaines pour les utilisateurs de Viber ayant téléchargé la dernière version, cette fonctionnalité comprend une sécurité renforcée de chaque appel vocal ou vidéo, message, vidéo et photo, pour les messages de groupe ou privés.

Dans le cadre de cette mise à jour, Viber lance également les « tchats cachés » qui permettront aux utilisateurs de masquer sur l‘écran principal de l’application des conversations spécifiques afin que personne d’autre n’en connaisse l’existence. Ce n’est qu’à l’aide d’un code PIN à 4 chiffres que ces conversations personnelles seront accessibles, offrant ainsi une couche supplémentaire de confidentialité aux utilisateurs. « Nous prenons la sécurité et la vie privée de nos utilisateurs très au sérieux, et il est primordial qu’ils se sentent en toute confiance et protégés en utilisant Viber » déclare Michael Shmilov, Directeur des Opérations de Viber.
Au cours du déploiement mondial de ces prochaines semaines, les utilisateurs se verront automatiquement protégés par le cryptage de bout en bout dans toutes les communications sur leur smartphone une fois qu’ils auront mis à jour la dernière version de Viber, v6.0 ou ultérieure. Les utilisateurs Viber présents sur iPad, tablette Android ou ordinateurs seront invités à reconnecter l’application à leur téléphone à l’aide d’un QR code.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
Les autorités égyptiennes ont démantelé, hier mardi 06 décembre, un réseau international soupçonné d'avoir organisé un trafic d'organes humains prélevés sur des Égyptiens vivant...

SPORT

0
L'ex-entraineur de l’Espérance Sportive de Tunis, Nabil Maâloul a renoncé officiellement à la plainte qu’il a déposée il y a trois ans à l’encontre...