Tags Posts tagged with "ANGED"

ANGED

par -

 » 3800 tonnes de déchets d’activités sanitaires (DAS) dangereux sont traités par an « , a souligné jeudi Afef Makni Siala, coordinatrice des activités de gestion des DAS à l’Agence nationale de gestion des déchets (ANGED).
Dans sa présentation de l’avancement du programme d’optimisation de la gestion des DAS en Tunisie, l’intervenante a indiqué que ce projet lancé depuis 2013 et qui s’achève à la fin du mois en cours ayant pour objectif d’atteindre 3200 tonnes de DAS dangereux traités annuellement, a dépassé les résultats escomptés en atteignant 3800 tonnes.
 » Cette capacité de 120% plus élevée que ce qui était prévu a été réalisée à travers la signature de contrats cadre avec 7 sociétés autorisées pour le traitement des DAS « , a-t-elle précisé.
Financé par un don de 1,8 millions de dollars (soit 3,9 millions de dinars) du Fonds mondial de l’environnement et de la Banque mondiale et à raison de 25 millions de dinars par l’Etat tunisien, ce projet a ciblé dans sa première phase 12 gouvernorats, a indiqué Abdelmajid Hammouda, directeur général de l’Anged dans une déclaration à l’agence TAP.
 » Nous souhaitons bénéficier d’un financement complémentaire pour couvrir les 12 gouvernorats restants « , a-t-il signalé.
Abdelmajid Hammouda a souligné que dans le cadre de ce programme 200 formateurs et 3200 cadres et agents de la santé ont été formés outre la publication d’un guide de bonnes pratiques de gestion des DAS, d’un manuel cadre de procédures de gestion des DAS, de manuels spécifiques et l’organisation de campagnes de plusieurs campagnes de sensibilisation et d’une exposition itinérante.
 » Nous sommes actuellement à la phase d’acquisition des équipements pour 97 établissements de soin situés dans les 12 gouvernorats concernés « , a-t-il fait remarquer.

par -

L’accord signé avec un investisseur étranger pour l’installation d’une unité de traitement et de valorisation des déchets à la décharge contrôlée de Zaghouan est devenu caduc, a affirmé mercredi le directeur général de l’Agence nationale de gestion des déchets (ANGED) Abdelmajid Hamouda.
Cette décision a été prise après que l’investisseur n’a pas respecté les clauses contenues dans l’accord, a-t-il précisé lors d’une séance de travail organisée au siège du gouvernorat de Zaghouan consacrée à l’examen du système de gestion des déchets dans la région.
En attendant la sélection d’un autre promoteur, l’ANGED prévoit de confier l’exploitation de la décharge contrôlée aux municipalités de la région, a-t-il souligné, rappelant que le projet de création des centres de transfert des déchets est boqué depuis cinq ans à cause de problèmes fonciers.
Le gouverneur de Zaghouan a appelé au parachèvement des études relatives aux nouveaux sites choisis pour la réalisation de ces centres et à l’accélération des procédures de cession.
Parmi les mesures issues de cette réunion, la fermeture en janvier 2017 de la décharge anarchique de Jimla (délégation de Zaghouan) qui constitue une source de pollution et d’odeurs nauséabondes pour les habitants et l’autorisation à la municipalité de Nadhour de transférer les ordures ménagères au centre de traitement et de gestion des déchets d’Enfidha.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Au Maroc la lutte contre la corruption est dans toutes les têtes, notamment dans celles des autorités, comme du reste en Tunisie en ce...

SPORT