Tags Posts tagged with "Ankara"

Ankara

par -
0

La France posera la semaine prochaine à Washington lors d’une réunion de la coalition militaire la question de la fiabilité de la Turquie dans la lutte contre l’Etat islamique (daech), a déclaré dimanche Jean-Marc Ayrault.

« La semaine prochaine à Washington à la réunion à laquelle je vais participer, il y aura mon homologue turc qui sera présent et son collègue de la Défense », a dit le chef de la diplomatie française sur France 3.

« Nous poserons clairement des questions pour comment faire pour combattre encore plus Daech en Syrie », a-t-il ajouté.

Prié de dire si la Turquie restait un allié fiable dans la lutte contre daech , il a répondu : « Il y a des questions qui se posent et nous les poserons. Il y a une part de fiabilité et une part de suspicion, il faut être sincère. »

par -
0

Les forces de la police commencent à maîtriser la situation, a annoncé l’agence turque des renseignements, assurant que la police a arrêté au moins treize militaires et trois officiers qui ont tenté de s’infiltrer dans le palais présidentiel à Ankara.

L’agence officielle turque Anadolu a également indiqué que des avions militaires appartenant aux forces armées loyales ont réussi à maîtriser les cieux d’Istanbul et Ankara afin d’empêcher les hélicoptères contrôlés par les putschistes d’attaquer les manifestants.

 

par -
0

Selon la correspondante de la chaîne France24, l’armée aurait tiré sur des manifestants qui ont cherché à occuper les bâtiments de l’aéroport et à libérer le pont du Bosphore à Istanbul. La correspondante parle déjà d’au moins plusieurs blessés alors que la chaîne qatarie Al Jazeera parle déjà de morts, elle parle de 17 décès dans les rangs de la police et de l’armée loyale.

 Explosions à Ankara et tirs sur les manifestants à Ankara:

Plusieurs explosions ont pu être entendues à la capitale turque Ankara. Des vidéos circulant dans les réseaux sociaux montrent des hélicoptères qui tirent de façon aléatoire sur les manifestants dans la rue :

 

par -
0

Un conseil ministériel restreint consacré à l’examen des moyens de développer la coopération entre la Tunisie et la Turquie dans les différents domaines s’est déroulé, mercredi, au palais Dar Dhiafa à Carthage.
A cette occasion, le chef du gouvernement, Habib Essid, a insisté sur la nécessité d’impulser la coopération entre Tunis et Ankara dans tous les domaines, eu égard aux liens historiques qui unissent les deux pays et aux larges opportunités de partenariat qui s’offrent à eux, lit-on dans un communiqué de la présidence du gouvernement.
Habib Essid a, également, appelé à accorder la plus grande importance aux relations de coopération économique entre les deux pays, ajoute la même source.
Le chef du gouvernement a effectué, en début de semaine, une visite en Turquie au cours de laquelle il a eu un entretien avec le président turc, Recep Tayyip Erdogan.
Le chef du gouvernement a pris part à Istanbul 1er sommet humanitaire mondial, organisé à Istanbul les 23 et 24 mai.

par -
0

La Turquie a accusé le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et les milices kurdes de Syrie d’être à l’origine de l’attentat qui a visé un convoi militaire et fait 28 morts mercredi soir à Ankara, dans un climat de fortes tensions autour du conflit syrien.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan et son Premier ministre Ahmet Davutoglu ont sans l’ombre d’un doute affirmé jeudi que l’attaque avait été planifiée par le PKK et les Unités de protection du peuple (YPG), les milices kurdes de Syrie.

« Cette attaque terroriste a été commise par des éléments de l’organisation terroriste (PKK) en Turquie et un milicien des YPG », a déclaré  Davutoglu devant la presse, « l’attaque a un lien direct avec les YPG ».

« Les informations fournies par le ministère des Affaires étrangères et nos services de renseignement montrent qu’ils sont les responsables », a renchéri peu après  Erdogan.

Le chef de la principale formation kurde en Syrie, le Parti de l’union démocratique (PYD), Saleh Muslim, a démenti à l’AFP « toute implication » de son bras armé les YPG. L’un des chefs du PKK a lui aussi réfuté ces allégations.

L’attentat a visé des bus de militaires arrêtés à un carrefour dans le cœur de la capitale turque, à proximité de nombreux ministères, de l’état-major des armées et du Parlement.

D’une violence telle qu’elle a été entendue dans une bonne partie de la ville, la déflagration a tué au moins 28 personnes et en a blessé 65 autres, dont une trentaine étaient toujours hospitalisées jeudi matin, selon le commandement militaire.

par -
0

La Tunisie a fustigé jeudi l’attentat terroriste perpétré hier en plein centre de la capitale turque Ankara faisant 28 morts et 61 blessés. Tout en exprimant sa vive indignation face à cet attentat odieux, la Tunisie réaffirme son soutien et sa solidarité avec la Turquie en cette douloureuse circonstance. Dans un communiqué rendu public par le ministère des Affaires étrangères, la Tunisie appelle la communauté internationale à redoubler d’effort pour éradiquer le phénomène du terrorisme qui, dit-elle, menace la paix et la sécurité internationales.
Au moins 28 personnes ont été tuées et 61 autres blessées à la suite d’un attentat à la voiture piégée perpétrée mercredi en plein cœur d’Ankara contre deux autobus transportant des militaires et des civils.

TAP

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
La Commission Economique pour l’Afrique (Bureau pour l’Afrique du Nord) et le Secrétariat général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) ont tenu hier mardi...

SPORT