Tags Posts tagged with "Ansar Chariâa,"

Ansar Chariâa,

par -
0
Cinq individus appartenant au courant interdit d’Ansar al-Chariaa  ont

Cinq individus appartenant au courant interdit d’Ansar al-Chariaa ont été arrêté mercredi , lors d’une descente à la cité Rafaha à la Mnihla par les unités sécuritaires de l’Ariana .

Une course poursuite a été engagé, suite au refus d’une voiture de location d’obtempérer aux sommations de 4 patrouilles de la sécurité et de la garde nationale de l’Ariana et de la Mnihla. La voiture s’est dirigée vers la cité Errafaha, près de la zone des Jardins d’El Menzah 2 où les fugitifs se sont réfugiés dans une maison.

Une descente a été effectuée dans cette maison, après avis du ministère public, et les forces de l’ordre ont arrêté les cinq individus et saisi des documents et des fusées fumigènes, indique la même source.

Un des personnes arrêtées a été traduit devant la brigade nationale des enquêtes sur le terrorisme et les quatre autres sont interrogés en état de liberté ,selon les données préliminaires de l’enquête révélées à l’Agence TAP .

par -
0
Ansar Chariâa partage les mêmes idéaux qu'Al Qaeda

Ansar Chariâa partage les mêmes idéaux qu’Al Qaeda , mais seule la dénomination les différencie et ce, pour éviter qu’Ansar Chariâa soit considérée comme faisant partie de la nébuleuse d’Al Qaeda , c’est là l’une des conclusions des investigations menées concernant avec Mohamed Aouadi, un des chefs d’Ansar charia impliqués dans l’assassinat.

Selon une source citée par Mosaïque Fm, une aile militaire du groupe a été formée et était dirigée par Ridha Bennajem avant son arrestation, le 20 janvier 2013.

Les activités de cette branche militaire étaient supervisées par Boubaker Hakim, Ahmed Rouissi, Adel Saïdi, Kamel Gadhgadhi, Ezzedine Abdellaoui, Lotfi Ezzine et Mohamed Akari.

par -
0
Jomaa Guesmi

Jomaa Guesmi, analyste en politique a fait remarquer que la déclaration du chercheur russe David Gartinestaien au journal « Assabah Al Oussboui » à propos de l’intensification des opérations d’Ansar Chariaa est exagérée et fondée sur une lecture non précise de la structure de cet organisme.

« Je pense que les propos de ce chercheur ne correspondent pas à la réalité , et il y a deux raisons à cela . D’abord , aucune organisation n’a revendiqué , jusque -là ,ces opérations , et celle de Jendouba en particulier, et cela peut donner une idée sur la faiblesse des organisations terroristes ; ensuite , la mobilisation sécuritaire et militaire qui prouve que cette probabilité est très faible » a-t-il expliqué dans une déclaration à Africanmanager

par -
0
Le juge d'instruction du tribunal de première instance de Tunis a décidé de libérer un leader du mouvement Ansar Chariaa à Sidi Bouzid

Le juge d’instruction du tribunal de première instance de Tunis a décidé de libérer un leader du mouvement Ansar Chariaa à Sidi Bouzid qui était soupçonné de participation à des opérations terroristes qui ont eu lieu en octobre dernier notamment à Sidi Ali Ben Oun, rapporte Mosaïque fm.

par -
0
Trois membres de l’organisation Ansar Al Chariaa ont été arrêtés

Trois membres de l’organisation Ansar Al Chariaa ont été arrêtés, dans la nuit du jeudi, 31 octobre 2013, à Hammamet. Il s’agit de deux étudiants âgés de 21 et de 28 ans et d’un ouvrier de 20 ans, rapporte Shems Fm.

Au cours de la perquisition de leurs ordinateurs et téléphones portables, des emails et des communications avec la Syrie ont été découverts.

par -
0
Une descente dans le domicile d’un salafiste à Nabeul

Une descente dans le domicile d’un salafiste à Nabeul, en relation avec Ansar Chariaa, a abouti à la saisie d’une tenue militaire. L’individu en question a déclaré avoir acheté cette tenue dans une friperie.

Les forces de sécurité ont par ailleurs réussi à arrêter 20 personnes recherchées par la justice à Nabeul et dans ses environs lors d’une opération sécuritaire.

par -
0
Le juge d'instruction du 3ème bureau au Tribunal de première instance de Tunis a émis

Le juge d’instruction du 3ème bureau au Tribunal de première instance de Tunis a émis, jeudi 3 septembre , un mandat de dépôt à l’encontre de Ayoub Khodhri qui appartient au groupe Ansar Chariâa .

Le suspect a été arrêté lors des évènements de Mornaguia , et il est accusé d’appartenance à une organisation terroriste et l’utilisation du territoire tunisien pour recruter et entrainer des gens en vue de commettre des actes de terrorisme .

par -
0
Une manifestation a été organisée de la Mosquée Al-Fath

Une manifestation a été organisée de la Mosquée Al-Fath , après la prière du vendredi , par les adeptes des Ansars Chariâa . Les manifestants , qui se sont orientés vers l’Avenue Habib Bourguiba , via l’Avenue de Paris , ont scandé des slogans contre le gouvernement qui a classé Ansar Chariâa comme organisation terroriste .

Des forces de l’ordre ont été dépêchées en renfort pour empêcher la manifestation ,qui n’a pas été autorisée , d’atteindre l’Avenue Habib Bourguiba .

par -
0
Après une longue hésitation

Après une longue hésitation, le Gouvernement, et par la même Ennahdha, ont décidé de classer les Ansar Chariâa comme une organisation terroriste.

Il y avait au début des tentatives de faire entrer les armes et de les stocker, des affrontements à Bir Ali Ben Khalifa, des camps d’entraînement en Kroumirie , au nord , et à l’extrême sud du pays , mais aucun responsable n’a voulu saisir ces signaux , ni entendre parler de ces alertes lancées par les pays voisins, les journalistes tunisiens et étrangers et les syndicats des forces de sécurité . Et puis, à partir de décembre 2012, c’était la dernière ligne droite qui a mené à Chaâmbi: de Fernana au Kef , de Jendouba à Telebet, des affrontements , des saisies d’armes , de cartes , de uniformes militaires , de moyens de transmissions, sans oublier les assassinats de Chokri Belaid et de Mohammed Brahmi .

Chronologiquement, la première apparition de cette organisation devant l’opinion publique tunisienne en liaison avec un acte terroriste, c’était l’assassinat de l’ambassadeur américain en Libye , le 11 septembre 2012 à Benghazi , suivi de l’attaque de l’ambassade américaine à Tunis , 3 jours après . Le Tunisien Ali Harzi, qui appartient à Ansar Chariâa, était impliqué dans cet assassinat. Après avoir été extradé par la Turquie, en octobre 2012 , incarcéré et interrogé par les Américains dans sa prison à Tunis , il a été relâché , le 7 janvier 2013 , dans des conditions pas encore claires .

Ali Harzi n’a pas été surveillé entretemps bien qu’il fasse objet d’une commission rogatoire internationale, en qualité de témoin dans l’affaire de l’assassinat de Benghazi , et soumis, de ce fait , à une mesure d’interdiction de voyage .

Même remarque au sujet de Boubaker Hakim , renvoyé de France, en décembre 2012, après avoir purgé une partie de sa peine , il n’a pas été surveillé depuis , pourtant, son dossier transmis aux services de sécurité tunisiens mentionne noir sur blanc qu’il est classé parmi les 10 plus dangereux terroristes au monde .

Ali Harzi et Boubaker Hakim seront cités, après un mois pour le premier et deux mois pour le second, comme membres du groupe qui a assassiné Chokri Belaid, le 6 février 2013, puis Mohammed Brahmi, le 25 juillet.

Ali Lâarayedh, alors ministre de l’Intérieur, parlait dans sa conférence de presse du 26 février 2013 , au sujet de l’assassinat de Chokri Belaid , de l’implication d’un courant religieux extrémiste dans l’assassinat , mais ne va pas plus loin, s’abstenant de nommer Ansar Chariâa , et son chef Abou Iyadh .

Les évènements de Bir Ali Ben Khalifa en février 2012 , les différentes caches d’armes retrouvées et les affrontements avec les forces armées et de sécurité , c’était aussi Ansar Chariâa , mais sous diverses appellations : Brigade Okba Ibn Nafêe , Ansar Al-Islam etc…

Mais ce qui est important, c’est la défense assidue de Rached Ghannouchi de cette mouvance jusqu’à dernièrement, et son estimation qu’elle a sa place dans le projet démocratique tunisien.

Dans une interview parue dans le journal de langue arabe Al-Hayat , ( édition du 30septembre 2012 ), Rached Ghannouchi , commente l’assassinat de l’ambassadeur américain en Libye et l’assaut contre la représentation US en Tunisie , en assurant qu’Ansar Chariâa n’a pas été derrière les deux crimes, et son argument était d’une simplicité déconcertante : Ansar Chariâa a dénoncé l’assassinat de Benghazi , et des gens cagoulés , non encore identifiés, ont participé à l’attaque de la représentation US à Tunis ; donc toutes les pistes étaient à explorer .

Et bien que des sources de renseignement occidentales aient révélé que les auteurs de l’assassinat de Benghazi ont pris contact, avant de passer à l’acte, avec des agents d’Al-Qaïda, Rached Ghannouchi a conclu que les deux actes sont des initiatives isolées du fait qu’elle n’ont pas été revendiquées par quiconque.(voir notre article en arabe en date du 3/10/2012)

Or, les révélations de Touhami Abdouli , ancien secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères , ont démenti les allégations de Rached Ghannouchi au sujet de l’attaque de l’ambassade américaine à Tunis, le 14 septembre 2012 .Abdouli a affirmé qu’Ennahdha avait associé les salafistes à son initiative de contestation devant l’ambassade, mais ceux-là (Ansar Chariâa) ont exécuté leur propre agenda en s’attaquant aux locaux, et en projetant d’atteindre l’ambassadeur lui-même .Touhami Abdouli a fait remarquer qu’il était l’un des rares à avoir suivi les péripéties de l’attaque, de par ses fonctions et en sa qualité de premier responsable présent au siège du département, lors de l’attaque.

Depuis cette date, les djihadistes d’Ansar Chariâa ont bénéficié d’une inexplicable indulgence , ils ont été épargnés après les grandes attaques qu’ils avaient menées contre les symboles de la République ou lors de leurs perturbations de l’ordre public : Abou Iyadh a trouvé la porte de sortie , malgré l’encerclement de la mosquée Al-Fath ,où il s’est réfugié (le 17/9/2012) , après l’attaque de l’ambassade américaine, et les partisans d’Ansar Chariâa , parmi eux les plus dangereux, se sont faufilés des sièges des forces de sécurité qui les poursuivaient (Boubaker Hakim , Lotfi Ezzine , Kamel Gadhgadhi…) ; ils n’ont jamais été traduits en justice en vertu de loi anti-terrorisme , et les peines prononcées à leur encontre étaient toujours clémentes . Et comble de cette situation, des représentants notoires du djihadisme ont accédé, ces dernières semaines, à la fonction publique , en application du décret sur l’amnistie générale décidée après le 14 janvier .

A voir le traitement réservé à cette organisation, aujourd’hui reconnue terroriste, on s’interroge sur les raisons qui ont poussé Ennahdha à changer brusquement d’attitude : d’une complaisance totale à une hostilité affichée ? Les observateurs, qui suivent ce dossier, se gardent d’expliquer ce revirement par une perception subite du danger de cette organisation qu’aurait acquise la direction d’Ennahdha , mais penchent vers la thèse des pressions internationales fortes qu’aurait subies le parti islamiste , relevant que ces nouvelles positions cadreraient avec les orientations politiques qui seraient adoptées par le gouvernement de compétences qui devrait voir le jour prochainement .

Aboussaoud Hmidi

par -
0
La mouvance d’Anssar Achariaa a été classée organisation terroriste

La mouvance d’Anssar Achariaa a été classée organisation terroriste, a annoncé Ali Laârayedh, chef du gouvernement, lors d’une conférence de presse, ce mardi en début d’après-midi à la Kasbah.

Il a affirmé, en outre, que le gouvernement utilise l’appareil de sécurité uniquement pour criminaliser des actes et des plans, soulignant que ni les opinons ni les convictions religieuses ne peuvent donner lieu à des poursuites judiciaires.

par -
0
Rached Ghannouchi a renvoyé le dossier du classement d' Ansar Chariâa comme organisation terroriste à la justice et aux services de police

Rached Ghannouchi a renvoyé le dossier du classement d’ Ansar Chariâa comme organisation terroriste à la justice et aux services de police , dont les enquêtes peuvent indiquer si cette organisation est terroriste ou pas .Après quoi toutes les forces du pays doivent décider de ce qu’il faut entreprendre , pour mettre à exécution cette orientation . Il a toutefois souligné que l’état actuel des investigations ne permet pas de trancher la question .

par -
0
La revue américaine Foreign Policy a mené

La revue américaine Foreign Policy a mené, au cours de l’année 2013, une enquête sur l’organisation Ansar Chariaa, en Tunisie, et a conclu que l’organisation djihadiste reçoit un financement énorme d’entreprises et associations koweitiennes et saoudiennes qui ne sont pas des organisations de charité.

Le site arabesque TV, qui a rapporté l’information , a affirmé que Ansar Chariaa ,reçoit un financement énorme de la part de l’Association Koweitienne pour la Promotion du Patrimoine Islamique ,qui a déjà financé des opérations terroristes exécutées par Al-Qaida , selon la même source .

L’enquête révèle que les brochures et livres que distribue l’organisation djihadiste en Tunisie, dans les tentes de prédication, sont publiés dans des maisons d’édition saoudiennes connues pour leurs orientations djihadistes à Riadh et Taef .

par -
0
Les dirigeants d’Ansar Chariaa et des cheikhs salafistes ont engagé d’intensives concertations suite à la décision prise par le ministère de l’intérieur portant interdiction du

Les dirigeants d’Ansar Chariaa et des cheikhs salafistes ont engagé d’intensives concertations suite à la décision prise par le ministère de l’intérieur portant interdiction du 3ème congrès d’Ansar Charia prévu pour dimanche 19 mai 2013, à Kairouan.

Selon Mosaïque fm, les participants à cette réunion sont divisés entre deux tendances : se conformer à la décision du ministère de l’intérieur ou la braver.

Certains cheikhs participent à cette réunion à distance et plus précisément de l’étranger via Skype.

par -
0
Une plainte pour diffamation a été déposée par l’organisation salafiste « Ansar

Une plainte pour diffamation a été déposée par l’organisation salafiste « Ansar Chariaa » à l’encontre de journaliste du journal quotidien « Achourouk », Mouna Bouazizi.

Cette plainte vient suite à la publication d’un article en date de 25 janvier, où la journaliste a accusé ladite organisation d’avoir imposé les drapeaux du salafisme dans une école à Kairouan, et de qualifier leur action sociale de travail politisé.

par -
0
Saif Eddine Said

Saif Eddine Said, le porte- parole de l’organisation salafiste Ansar Chariaa a déclaré sur les ondes de Mosaïque Fm, samedi 26 janvier 2013 que son organisation a déposé une plainte contre une journaliste du ‘journal Echourouk’ l’accusant de diffamation, suite à un article qu’elle avait publiée vendredi 25 janvier 2013 .La journaliste a qualifié de travail politisé l’initiative d’Ansar Chariaa diriger une caravane apportée à Kairouan.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive accordée ce mercredi 28 septembre à Africanmanager, Fadhel Abdelkefi, ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, a...

AFRIQUE

SPORT

0
L'avion privé de Cristiano Ronaldo, attaquant portugais du Real Madrid, a été victime d'un grave accident lundi soir à l'atterrissage à l'aéroport de Barcelone. Son train...