Tags Posts tagged with "Apple"

Apple

par -
0

Apple éprouve quelques difficultés à maintenir ses parts de marché face à des concurrents de plus en plus agressifs notamment au niveau des prix. Pour rester compétitif, le géant californien envisagerait de casser les prix sur son prochain modèle d’iPhone, rapporte, ce lundi, le site «  belgium-iphone ».

Attendu au tournant, l’iPhone 8 célébrera les 10 ans du produit avec un nouveau design et un nombre important de nouvelles fonctionnalités.

Le géant Apple prévoirait trois variantes de son flagship, avec un modèle doté d’un écran de 4,7″, un modèle Plus standard et un modèle Plus de luxe, doté d’un écran OLED. Ce dernier devrait être le plus cher de la gamme, ajoute la même source.

par -
0

Apple vient de lancer une nouvelle opération de rappel de certains de ses smartphones. Cette opération concerne certains iPhone 6S qui rencontreraient des problèmes avec leurs batteries, causant des extinctions subites, nous apprend, ce lundi, « lesnumeriques.com ».
La firme explique, dans ce contexte, que ce problème est néanmoins limité à certaines unités construites entre septembre et octobre 2015, soit ceux sortis de la chaîne de production au tout début de la commercialisation, ajoute la même source.

par -
0

Apple, la marque la plus valorisée au monde d’après le magazine Forbes (154,1 milliards de dollars), a dévoilé hier mardi 25 octobre son chiffre d’affaires pour les 9 premiers mois de 2016. Comme on pouvait s’y attendre, vu que les résultats trimestriels étaient mauvais, le géant de l’électronique a encaissé moins de sous cette année. Et pour cause : l’américain a écoulé moins d’iPhone que l’an dernier, idem pour les autres segments. Ce n’était pas arrivé depuis 2001…

Le ténor de l’électronique a fait savoir qu’il a commercialisé 45,5 millions d’iPhone, tous modèles confondus, soit un recul de -5% par rapport à l’an dernier, entre début juillet et fin septembre (4e trimestre de son exercice décalé). C’est une très mauvaise affaire puisque l’an dernier, ce segment a pesé 66% dans les recettes du groupe, et mieux : Les ventes d’IPhone n’avaient jamais baissé avant 2016, ce qui forcément a impacté négativement la trésorerie d’Apple.

Dans le détail, le chiffre d’affaires a reculé pour le troisième trimestre consécutif, de 9% pour se situer à 46,9 milliards de dollars. Sur 12 mois, la chute est de 8%, ramenant le CA à 215,6 milliards.
Le bénéfice net est également en chute libre, aussi bien sur le 3ème trimestre (-19% à 9 milliards) que sur l’ensemble de l’exercice (-14% à 45,7 milliards).

Apple boit la tasse, mais reste confiant

Face à cette avalanche de mauvaises nouvelles inédites pour un groupe qui affichait jusqu’ici une santé insolente, Apple tente de s’oxygéner en tirant sur le filon des services dématérialisés. L’américain mise également sur ses nouveaux modèles d’iPhone, sur le marché depuis mi-septembre, pour se refaire une beauté, notamment durant les fêtes de fin d’année. Apple ne voudrait surtout pas rater le coche, à l’heure où son plus redoutable adversaire dans la niche des smartphones, le sud-coréen Samsung, est empêtré dans le scandale très couteux – financièrement et en termes d’image de marque – des batteries explosives du Galaxy Note 7.

Pour le moment Apple se garde de déballer des chiffres pour l’iPhone 7, mais ses patrons ont laissé entendre que les amateurs raffolent surtout du modèle 7 Plus, sur lequel le groupe peut ramasser plus.

L’américain guette également un rebond sur le marché chinois, l’un des plus juteux pour le groupe mais où les recettes ont fondu de 30% au dernier trimestre, sous les coups de boutoir des marques locales.

Toutefois, toutes ces perspectives intéressantes laissent froides les Bourses, lesquelles préfèrent s’en tenir aux mauvaises nouvelles du moment. L’action Apple y laisse des plumes, -3% dans les échanges électroniques après la clôture de Wall Street. Les analystes de BMO Capital Markets ont douché les ardeurs des souscripteurs en déclarant que le retour de la croissance risqué d’être plombé par la montée des coûts…

par -
0

En Chine Apple et Samsung ne font plus la loi sur le marché des smartphones, c’est fini cette époque. A présent ce sont des marques locales qui règnent. Vous n’avez peut-être jamais entendu parler d’Oppo ou Vivo, pourtant ce sont les nouveaux maitres du marché chinois des téléphones, et peut-être demain, qui sait, les nouveaux rois à l’échelle de la planète.

Le nouvel iPhone 7 n’a pas pu changer la donne pour Apple, le géant américain a le plus grand mal à remettre la main sur ses parts de marché en Chine, idem pour le mastodonte sud-coréen. Au premier semestre de cette année, Apple et Samsung ont dégringolé jusqu’aux cinquième et sixième places sur le marché chinois des smartphones, d’après le cabinet Canalys. Maintenant c’est le ténor chinois Huawei qui trône en haut du classement, avec 16% du marché – il va désormais mettre le cap sur les Etats-Unis et l’Europe. Puis en deuxième position apparaissent les deux illustres inconnus, Vivo et Oppo (13% chacun), ensuite au troisième rang le précurseur local des objets connectés, Xiaomi (12%).

« Apple fait face à des difficultés colossales », avec des challengers chinois qui « ont développé leur offre vers le moyen et haut-de-gamme et proposent leurs propres produits-phares », confie à l’AFP Jessie Ding, de Canalys.
Certes l’iPhone 7 présente de meilleures capacités photo, n’a pas de prise « jack », mais elle n’a pas « d’innovations saisissantes », ajoute-t-elle, indiquant que « l’objectif photo à double lentille » équipait déjà le dernier modèle de Huawei sorti il y a six mois. En plus l’iPhone sera handicapé par l’absence de chargement sans fil.

Pour autant, Apple continue de nourrir l’espoir de reprendre du poil de la bête en Chine, où les ventes de ses smartphones ont chuté de 32% sur un an au deuxième trimestre, même tendance pour la part de marché qui a affiché -7,8%, contre 12% l’an dernier, d’après le cabinet IDC.

Ce n’est guère mieux pour Samsung, qui « avait pour objectif de sortir des modèles perfectionnés susceptibles d’éclipser la concurrence », confie à l’AFP Neil Mawston, expert de Strategy Analytics. Le scandale planétaire autour du Galaxy Note 7, à cause des risques d’explosion de la batterie, ne va pas arranger les choses…

par -
0

L’entreprise multinationale américaine Apple dévoile, ce mercredi à San Francisco, ses nouveaux produits, dont notamment son célèbre smartphone iPhone 7, rapporte le site « leparisien.fr ».

Le géant Apple a beau ne s’adjuger qu’environ 12% du marché mondial des smartphones contre 22% pour son grand rival sud-coréen Samsung, ses nouveaux modèles restent très attendus par ses fans et suscitent des spéculations depuis déjà plusieurs mois, a relevé la même source.

par -
0

À quelques jours de la présentation de ses nouveaux smartphones, Apple aurait revu à la hausse ses commandes auprès de ses fournisseurs, selon des informations rapportées ce matin par « Mac4 ever » et citées par le site « DigiTimes ».

Les sources proches des chaines de production du site asiatique font état d’une augmentation d’environ 10% ; l’histoire ne dit pas si ce nouveau rythme est dû à un soudain regain de confiance ou au rappel global du Galaxy Note 7, prompt à s’enflammer lorsqu’il est relié à une prise de courant, a ajouté la même source.

 

par -
0

Apple prépare son entrée dans le secteur automobile, après une première expérimentation dans les auto radios (CarPlay). Si le premier véhicule du créateur de l’iPhone n’est pas attendu avant 2020 ou 2021, le groupe nourrit déjà une forte ambition, rapporte « journal de l’economie.fr »

Tim Cook, le patron d’Apple, aurait confié à quelques uns de ses homologues de l’industrie automobile une estimation des ventes que l’entreprise compte accomplir chaque année : 500 000 voitures, rien de moins. Un chiffre très impressionnant pour une voiture dont on ignore encore tout, explique le site spécialisé Autocar, a ajouté la même source.

 

par -
0

Apple va devoir verser plus de 13 milliards d’euros à l’Irlande au titre d’une amende que lui a infligée la Commission européenne. Elle a conclu que l’Irlande avait accordé à Apple des avantages fiscaux indus pour un montant de 13 milliards d’euros (…) L’Irlande doit maintenant récupérer les impôts impayés par Apple sur son territoire entre 2003 et 2014, à savoir 13 milliards d’euros, plus les intérêts », lit-on dans le communiqué de la CE. C’est le record absolu des amendes sur le continent.

« Les États membres ne peuvent accorder des avantages fiscaux à certaines entreprises triées sur le volet. Cette pratique est illégale au regard des règles de l’UE en matière d’aides d’État », a déclaré Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence. « Ce traitement sélectif a permis à Apple de se voir appliquer un taux d’imposition effectif sur les sociétés de 1% sur ses bénéfices européens en 2003, taux qui a diminué jusqu’à 0,005 % en 2014 », ajoute l’exécutif européen, qui surveille comme du lait sur le feu la concurrence au sein de l’UE.

Mais le plus étrange dans cette affaire, c’est que l’Irlande, qui va tout de même ramasser un joli pactole, n’est pas satisfaite de ce jugement. Elle conteste avoir octroyé des avantages fiscaux à Apple. « Je suis en profond désaccord avec la décision de la Commission », a affirmé dans un communiqué le ministre des Finances irlandais, Michael Noonan, à l’annonce du verdict. « Cette décision ne me laisse pas d’autre choix que de demander l’aval du gouvernement pour faire appel », a-t-il ajouté. Voilà, juste pour une affaire de principe, l’Irlande va retarder le versement de cette jolie somme en faisant appel !

par -
0

Face à trois importantes failles de sécurité, Apple a sorti en urgence une mise à jour logicielle pour ses appareils mobiles. La marque à la pomme souhaite contrer Pegasus, un logiciel d’espionnage conçu par une société israélienne et qui a notamment été utilisé contre l’iPhone d’un dissident émirati, rapporte le site « francesoir.fr ».

Selon une notice publiée jeudi sur le site internet du groupe américain, la mise à jour (iOS 9.3.5) s’applique aux iPhone et iPad commercialisés depuis 2011, ainsi qu’aux lecteurs musicaux iPod touch de cinquième génération mis sur le marché l’année suivante, a ajouté la même source.

par -
0

Apple s’intéresse à la Chine depuis plusieurs années maintenant et cette dernière le lui rend bien. Preuve en est, l’empire du milieu représente à lui seul un quart des ventes de la marque américaine, rapporte le site « fredzone.org ».

Toutefois, ces ventes sont aussi en net recul depuis le début de l’année et la firme voit ainsi ses parts de marché diminuer à vue d’œil. Au second trimestre, elle se positionnait ainsi sur la cinquième marche du podium avec seulement 8,6 % de parts du marché mobile.

Apple arrive donc loin derrière Huawei (19,1 %), Oppo (18 %) ou même Xiaomi (10 %) et cela a de lourdes répercussions sur le chiffre d’affaires réalisé par la firme, un chiffre en recul de 33 % sur ce marché depuis l’année précédente, a indiqué la même source.

par -
0

Le cap est symbolique pour Apple. D’après Les Echos, Apple a franchi la barre du milliard d’iPhone écoulés dans le monde. L’entreprise californienne a présenté cette semaine ses résultats financiers du troisième trimestre 2016. La firme à la pomme est devenue depuis juin 2007 une référence mondiale dans l’industrie électronique, sous l’impulsion du célèbre Steve Jobs. En mars dernier, Apple avait déjà vendu 947 millions de smartphones, et depuis, les prévisions du groupe montrent que plus 40 millions d’iPhone ont été vendus.

Véritable phénomène, la firme a révolutionné le monde de la téléphonie mobile. Grâce à son produit star iPhone, Apple est entrée dans une nouvelle dimension. Cette réussite Apple reste toutefois à nuancer face à une nouvelle concurrence accrue et face à un marché qui arrive à saturation. Les ventes de smartphones ont dernièrement reculé pour la première fois au premier trimestre 2016, à -16%. Cette chute devrait malgré tout être rapidement comblée à la rentrée avec la sortie d’un nouveau modèle d’iPhone, d’iPad, de Mac ou d’iPod.

par -
0

Gal Beniamini, chercheur spécialisé dans la sécurité informatique, s’est penché sur les forces et les faiblesses de la cryptographie d’Android et celle d’iOS d’Apple. Son verdict est sans appel : Le chiffrement des appareils Apple est beaucoup plus fiable que celui d’Android

Jusqu’à il y a peu, les arguments du genre interface plus fluide, meilleure optimisation, plus d’applications, etc., pouvaient suffire à faire la différence dans la jungle des systèmes d’exploitation mobile. Mais les bruits récents autour de la sécurité de nos données personnelles sont passés par là, et depuis le chiffrement s’est imposé comme le thème phare. Et dans ce domaine, l’iOS serait plus performant qu’Android.

Le spécialiste a été alerté par la passe d’armes entre le FBI et Apple, qui a refusé de livrer le code pour interroger le téléphone du tueur de San Bernardino. Gal Beniamini s’est alors intéressé au chiffrement d’Apple et a découvert que la marque à la pomme crypte beaucoup mieux les données qu’Android. La clé de chiffrement d’Apple est très difficile à décoder parce qu’elle passe par un dérivé du code PIN utilisé par le possesseur du smartphone couplé à une clé matérielle unique conçue à la fabrication de l’iPhone (l’UID). C’est cette chaine complexe entre la fabrication de l’Os et celle du téléphone qui fait la spécificité et la supériorité du système de chiffrement de la firme de Cupertino.

par -
0

Filmer les concerts, un geste qu’affectionnent des millions de gens à travers le monde, pourrait bientôt appartenir au passé, du moins pour les détenteurs d’I Phone. En effet Apple planche actuellement sur une technologie qui empêcherait aux smartphones de prendre des photos lors des concerts. La firme a déposé un brevet dans ce sens

La marque à la pomme s’est lancée sur cette voix suite à la levée de boucliers de quelques stars mondiales (Alicia Keys, Adele…), qui voient d’un très mauvais oeil le fait de venir à leurs spectacles pour capter des images au lieu de profiter pleinement de ces moments de grâce. D’ailleurs plusieurs sociétés sont déjà sur le créneau des systèmes rendant inutilisable le téléphone pendant les concerts. Par exemple la start-up Yondr a mis au point une pochette fermée qui ne s’ouvre qu’une fois le concert fini.

Le principe du dispositif que fignole Apple est simple : Un émetteur installé sur la scène enverrait le signal qui permettrait de rendre inopérante la prise de vue depuis un smartphone. Ce système pourrait également être utilisé dans les musées pour bloquer les copieurs ou encore au cinéma pour contrer ceux qui ont la fâcheuse habitude de filmer l’écran.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
L'Algérie, il faut le dire, snobait jusque-là le continent africain, notamment l'Afrique subsaharienne, se contentant d'engranger les recettes astronomiques de ses hydrocarbures, vendus à...

SPORT

Le président de la Fédération Tunisienne de Football (FTF)

0
la Confédération africiane de football (CAF) a communiqué jeudi sur son site internet, la liste des 17 arbitres et 21 arbitres assistants, retenus pour...