Tags Posts tagged with "approvisionnement"

approvisionnement

par -

Le ministre de l’Industrie et du commerce, Zied Ladhari, a indiqué, que le mois de Ramadan 2017 sera marqué par l’abondance de l’offre, la baisse des prix de nombreux produits et le lancement de points de vente du producteur au consommateur, dans les différentes régions du pays, en l’occurrence, le marché central de Tunis, le marché municipal de Manouba, Mornaguia, El Batan, Monastir…
Tenant vendredi à la Kasbah, une conférence de presse, le ministre a fait savoir que son département a lancé une campagne de contrôle nationale au niveau des circuits de distribution dans l’ensemble des régions, afin de faire face aux fraudeurs. 164 équipes ont été mobilisées pour le contrôle des marchés de gros, des marchés municipaux, des commerces …
Il a fait état, également, de l’approvisionnement régulier du marché, en pomme de terre et tomate, dont la production de chacune est estimée à environ 86 mille tonnes, en piment (24 mille tonnes), et en légumes à feuilles (75 mille tonnes), ainsi qu’en fruits (abricot, pêche, melon…).

Le ministre a noté, aussi, la baisse des prix des légumes, notamment la tomate, le concombre, le piment, le persil, ainsi que des fruits (pêche, abricot, pomme, fraise), à l’exception des dattes, des bananes et des melons, dont les prix demeurent toujours en hausse.
« Une quantité d’environ 35 mille tonnes de dattes a été introduite sur le marché, à dessein de réduire les prix, et ce, en coordination avec le groupement interprofessionnel de fruits (GIFruits) », a souligné Ladhari, précisant que cette quantité sera commercialisée dans les points de vente relevant du GIFruits à 4 dinars le kilo.

En ce qui concerne, les viandes rouge et blanche, il a signalé que le stock de viande de poulet est estimé à 1745 tonnes et celui de viande de dinde à 1455 tonnes, outre le stockage de 208 millions œufs.
Dans ce cadre, il a indiqué que les prix des poulets prêts à la cuisson ont régressé de 7%, alors que ceux de l’escalope ont baissé de 11%, contre une stabilité au niveau des prix des œufs.
S’agissant des huiles alimentaires subventionnées, le ministre a fait état de l’approvisionnement mensuel du marché de plus de 14 mille tonnes, outre la réservation d’une quantité supplémentaire de 1400 tonnes à l’occasion du mois de Ramadan.

par -

La réalisation de deux projets d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation a été au centre de la séance de travail organisée, jeudi, entre le ministre de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche et une délégation de la Banque Mondiale (BM) qui effectue, actuellement, une mission à Tunis du 8 au 12 mai 2017.
Le ministre de l’agriculture, Samir Taeib, a déclaré, à cette occasion, que cette réunion vise à examiner deux projets pour garantir l’approvisionnement en eau potable des centres urbains et en eau d’irrigation concernant les zones et périmètres irrigués, lesquels projets seront financés par la BM.
Mosbah Helali, PDG de la Société Nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE), a indiqué que cette séance de travail s’inscrit dans le cadre du partenariat dans le domaine de l’eau entre la BM et la Tunisie.
Il a souligné que le premier projet qui fait partie du programme national de sécurisation et de renforcement de l’alimentation en eau potable consiste à créer un complexe au niveau de Bejaoua. L’objectif est de renforcer les ressources en eau dans le Grand Tunis, le Cap Bon et Sfax et de satisfaire la demande en eau jusqu’à l’échéance 2030.
De son côté, le directeur général du génie rural et de l’exploitation des eaux au ministère de l’agriculture Ridha Gabouj a précisé que le deuxième projet, examiné lors de la réunion, assurera l’approvisionnement en eau d’irrigation dans les zones et périmètres d’irrigation.
Ce projet dont le coût est estimé à 285 millions de dinars (MD) vise à améliorer l’infrastructure de base des réseaux hydrauliques dans cinq gouvernorats, à savoir Bizerte, Beja, Siliana, Jendouba et Nabeul ainsi que la bonne gestion de l’eau dans les grands périmètres d’irrigation, outre la valorisation des produits agricoles.

par -

La délégation de Sakiet Sidi Youssef vient d’être raccordée à un nouveau puits profond, situé dans la localité de Sfaya, avec un débit de 8 l/s, fait savoir à l’agence TAP le chef du district de la SONEDE au Kef, Mohamed Mabrouki.
Ce puits permettra d’approvisionner en eau la ville de Sakiet et les zones avoisinantes et de mettre fin aux perturbations dans le réseau.
La ville du Kef sera, également, raccordée à un nouveau puits profond créé, dans la localité d’Abida (délégation de Dahmani). Des essais seront menés sur un deuxième puits situé dans la même zone pour constituer une réserve d’eau potable permettant de répondre à des besoins supplémentaires, ajoute la même source.

par -

La ministre de l’Energie, des Mines et des Energies Renouvelables, Hela Cheikh Rouhou, a présenté aujourd’hui la stratégie énergétique de Tunisie 2030.

Approuvée lors d’un Conseil ministériel restreint qui s’est réuni récemment, cette stratégie est basée sur quatre piliers, a précisé la ministre lors d’un petit déjeuner-débat organisé ce jeudi 24 novembre par la Chambre de Commerce Tuniso-Britannique.

Le premier pilier vise à reconstituer les réserves et capacités à atteindre l’indépendance énergétique autant que possible, en termes de production d’énergie fossile primaire.

Le deuxième pilier est lié au renforcement de la transformation, du transport et de la distribution des produits fossiles.

Cette démarche est importante, a déclaré la ministre, pointant du doigt la dépendance excessive du transport terrestre qui présente deux risques : risque d’accidents et celui d’interruption de l’approvisionnement en raison des mouvements sociaux.

Pour le troisième pilier, il concerne le renforcement de la production de l’électricité. Le travail consiste à augmenter la capacité installée de production. Pour y parvenir, une grande responsabilité incombe à la Steg, qui devrait continuer à installer de nouvelles capacités de production, mais aussi renforcer le rôle du secteur privé.

Le dernier pilier est bien évidement lié au domaine de l’énergie renouvelable qui doit être bien exploité de manière à assurer une meilleure production de l’électricité

par -

La ministre de l’Energie, des Mines et des Energies Renouvelables, Hela Cheikh Rouhou, a déclaré que la Steg a entamé la réflexion sur la possibilité de s’approvisionner en gaz naturel liquéfié La ministre a dans ce cadre signalé que l’objectif recherché est de diversifier les ressources en gaz naturel. « La Steg devrait étudier les dimensions et les options de l’infrastructure qui seraient efficaces en termes de cout d’investissement afin d’atteindre cet objectif et diversifier nos ressources d’approvisionnement », a précisé la ministre lors d’un petit déjeuner-débat organisé ce jeudi 24 novembre par la Chambre de Commerce Tuniso-Britannique sur « La stratégie énergétique de Tunisie 2020 ».

par -

Le taux de raccordement des logements au réseau d’eau potable dans le gouvernorat de Sidi Bouzid pourrait atteindre 97,2pc en 2020 grâce à la réalisation des projets programmés inscrits dans le plan 2016/2020, indique un rapport publié par la direction régionale de développement agricole.
Le commissariat régional au développement agricole (CRDA) à Sidi Bouzid avait lancé un appel d’offres pour mettre en place un plan directeur permettant de définir les zones d’intervention et les solutions proposées pour assurer un approvisionnement en eau potable.
Jusqu’à l’année 2015 quelque 287 mille habitants dans les zones rurales ont été approvisionnés en eau potable dans le gouvernorat de Sidi Bouzid.
Le taux d’approvisionnement en eau potable dans le gouvernorat de Sidi Bouzid est estimé à près de 68 pc dans la délégation de Reguab et à 99pc dans la délégation de Menzel Bouzayane.

par -

« L’investissement dans les grands centres commerciaux, c’est l’un des mécanismes conçus pour organiser les circuits de distribution en Tunisie aux fins de la stabilité des prix, l’organisation de l’approvisionnement, la réduction du commerce parallèle », a déclaré jeudi le ministre du Commerce, Mohsen Hassen à Africanmanager, ajoutant  que la superficie des grands espaces commerciaux est de l’ordre de 20%  contre  80%  pour les circuits traditionnels. C’est d’ailleurs le contraire en Europe, a-t-il noté.

« Aujourd’hui,  nous avons une grande opportunité pour  développer l’investissement dans  les grands espaces commerciaux. De récentes études relèvent que ce genre d’investissement n’a aucun impact négatif sur les petits commerces. Nous avons reçu 13 demandes d’autorisation pour la construction  d’espaces commerciaux sur tout le territoire tunisien. Nous avons accepté sept demandes, permettant aux  investisseurs concernés de commercer bientôt les travaux de leur projet,  et prochainement nous étudions les autres demandes.» a assuré le ministre du Commercedans une interview exclusive accordée , ce jeudi 12 mai 2016, à Africanmanager.

par -

Intervenant, lundi, lors d’un conseil ministériel restreint (CMR), Essid a appelé à assurer un contrôle de la qualité et de la sécurité des produits sensibles, outre des instruments de pesage.

Le chef du gouvernement Habib Essid a mis l’accent sur la nécessité de préserver le pouvoir d’achat du citoyen, au cours du mois de ramadan (juin 2016), en renforçant les opérations de contrôle économique aux niveaux central et régional.

Au cours de la réunion, les participants ont passé en revue les données relatives aux stocks régulateurs des viandes blanches, des œufs, du lait et de la pomme de terre, outre la situation des stocks stratégiques des structures publiques (riz, sucre, huile végétale).

Ils ont par ailleurs évoqué les efforts déployés par le ministère du commerce en vue de garantir l’approvisionnement régulier des marchés, la maîtrise des prix au cours du mois de Ramadan.

Les participants ont loué les résultats des sessions de travail tenues avec tous les intervenants dans le secteur, en plus des réunions de la commission nationale de suivi des prix, de l’approvisionnement, de la lutte contre la contrebande et le commerce parallèle. (TAP)

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Le groupe libyen Ansar Asharia, classé comme organisation terroriste par l’ONU et les Etats-Unis, a annoncé samedi soir sa «dissolution», dans un communiqué publié...

SPORT

Reseaux Sociaux