Tags Posts tagged with "AQMI, Ennahdha"

AQMI, Ennahdha

par -
0
Al-Qaida dans le Maghreb Islamique (AQMI )

Al-Qaida dans le Maghreb Islamique (AQMI ) , a averti , dans un enregistrement sonore , Ennahdha et le Gouvernement contre le fait de continuer à prendre pour cible Ansar Charia , et a proposé de discuter tous les problèmes , avec Ennahdha ,directement , sans intermédiaire, en la présence d’Ulémas , et loin des pressions des services de sécurité locaux , régionaux et internationaux .

L’enregistrement sonore, de 18 minutes, diffusé par le service de communication d’AQMI, contient deux extraits de discours de Rached Ghannouchi , le premier date de 1990 , dans lequel le chef d’Ennahdha appelle à combattre le Taghout sous commandement américain .

Dans la seconde séquence , Ghannouchi appelle à appliquer la loi contre les salafistes qui prônent la violence , ce qui a abouti à la mort de 15 salafistes, selon le commentaire d’un dirigeant d’AQMI qui répond au nom ,pas très connu ,de Ahmed Abou Abdallah Jijli .

AQMI veut par ces deux documents sonores souligner le chemin parcouru par Rached Ghannouchi entre 1990 et 2013 , après avoir échappé à la répression de Ben Ali , et pris les commandes du pouvoir en Tunisie, comme semble l’insinuer l’enregistrement .

Commentant la première séquence (celle de 1990) Jijli affiche son étonnement de voir « ceux qui nous ont inculqué les abc de l’islam et du sacrifice, tirer fierté, aujourd’hui, de l’effusion de notre sang . »

Jijli déplore , ainsi, ce virage qui transforme , selon ses dires , les prédicateurs , en cruels tueurs , les mouvements islamistes qui adhèrent à l’application de la Charia , en mouvements répressifs qui jettent , en prison , les jeunes islamistes qui se dressent contre l’injustice .

AQMI regrette de ne pas voir Rached Ghannouchi se mettre en tête de ceux qui protestent contre l’Ambassade américaine, et le gouvernement ne pas renvoyer l’Ambassadeur US du pays. En lieu et place de tout cela, AQMI dit assister à une campagne contre la jeunesse de l’éveil islamiste , orchestrée par Ennahdha.

Le dirigeant d’AQMI , qui ne semble pas désespérer d’Ennahdha , lui donne conseil de changer de politique à l’égard d’Al-Qaida ,représentée en Tunisie par Ansar Chariaa , et l’avertit contre le maintien de l’alliance avec l’Algérie , dans sa lutte contre le terrorisme .

Répondant aux offres de dialogue , et aux menaces proférées par AQMI , Zoubeir Chehoudi , chef de cabinet de Rached Ghannouchi , a réitéré l’attachement de son parti à l’application de la loi , et qualifié AQMI , d’organisation terroriste , qui n’a pas le droit de s’immiscer dans les affaires internes de la Tunisie .

Chehoudi a décliné l’offre de dialogue, arguant qu’il ne peut y avoir de dialogue avec ceux qui brandissent les armes.

Ci-après l’enregistrement d’AQMI, comprenant les déclarations d’Ahmed Abou Abdallah Jijli et de Rached Ghannouchi en 1990 et 2013.

Aboussaoud Hmidi

par -
0
Al-Qaida dans le Maghreb Islamique (AQMI )

Al-Qaida dans le Maghreb Islamique (AQMI ) , a averti , dans un enregistrement sonore , Ennahdha et le Gouvernement contre le fait de continuer à prendre pour cible Ansar Charia , et a proposé de discuter tous les problèmes , avec Ennahdha ,directement , sans intermédiaire, en la présence d’Ulémas , et loin des pressions des services de sécurité locaux , régionaux et internationaux .

L’enregistrement sonore, de 18 minutes, diffusé par le service de communication d’AQMI, contient deux extraits de discours de Rached Ghannouchi , le premier date de 1990 , dans lequel le chef d’Ennahdha appelle à combattre le Taghout sous commandement américain .

Dans la seconde séquence , Ghannouchi appelle à appliquer la loi contre les salafistes qui prônent la violence , ce qui a abouti à la mort de 15 salafistes, selon le commentaire d’un dirigeant d’AQMI qui répond au nom ,pas très connu ,de Ahmed Abou Abdallah Jijli .

AQMI veut par ces deux documents sonores souligner le chemin parcouru par Rached Ghannouchi entre 1990 et 2013 , après avoir échappé à la répression de Ben Ali , et pris les commandes du pouvoir en Tunisie, comme semble l’insinuer l’enregistrement .

Commentant la première séquence (celle de 1990) Jijli affiche son étonnement de voir « ceux qui nous ont inculqué les abc de l’islam et du sacrifice, tirer fierté, aujourd’hui, de l’effusion de notre sang . »

Jijli déplore , ainsi, ce virage qui transforme , selon ses dires , les prédicateurs , en cruels tueurs , les mouvements islamistes qui adhèrent à l’application de la Charia , en mouvements répressifs qui jettent , en prison , les jeunes islamistes qui se dressent contre l’injustice .

AQMI regrette de ne pas voir Rached Ghannouchi se mettre en tête de ceux qui protestent contre l’Ambassade américaine, et le gouvernement ne pas renvoyer l’Ambassadeur US du pays. En lieu et place de tout cela, AQMI dit assister à une campagne contre la jeunesse de l’éveil islamiste , orchestrée par Ennahdha.

Le dirigeant d’AQMI , qui ne semble pas désespérer d’Ennahdha , lui donne conseil de changer de politique à l’égard d’Al-Qaida ,représentée en Tunisie par Ansar Chariaa , et l’avertit contre le maintien de l’alliance avec l’Algérie , dans sa lutte contre le terrorisme .

Répondant aux offres de dialogue , et aux menaces proférées par AQMI , Zoubeir Chehoudi , chef de cabinet de Rached Ghannouchi , a réitéré l’attachement de son parti à l’application de la loi , et qualifié AQMI , d’organisation terroriste , qui n’a pas le droit de s’immiscer dans les affaires internes de la Tunisie .

Chehoudi a décliné l’offre de dialogue, arguant qu’il ne peut y avoir de dialogue avec ceux qui brandissent les armes.

Ci-après l’enregistrement d’AQMI, comprenant les déclarations d’Ahmed Abou Abdallah Jijli et de Rached Ghannouchi en 1990 et 2013.

Aboussaoud Hmidi

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

SPORT