Tags Posts tagged with "armées, tunisienne, algérienne,"

armées, tunisienne, algérienne,

par -
0
Les commandements des armées tunisienne et algérienne ont convenu de lancer une série d'opérations militaires parallèles le long des zones frontalières dans le cadre d'un plan de sécurité à long terme pour éradiquer les groupes terroristes

Les commandements des armées tunisienne et algérienne ont convenu de lancer une série d’opérations militaires parallèles le long des zones frontalières dans le cadre d’un plan de sécurité à long terme pour éradiquer les groupes terroristes de la région.

Ils ont convenu de mettre en œuvre une série d’opérations militaires limitées à cinq domaines clés en Tunisie et dans la région frontalière avec l’Algérie, précise Addoustour News qui ajoute que cette décision intervient après que l’armée algérienne a reçu le feu vert du commandant suprême des forces armées algériennes , le président de la République, Abdelaziz Bouteflika d’effectuer deux opérations le long de la frontière algéro-tunisienne.

Selon le plan de la sécurité commune, les opérations viseront le gouvernorat de Kasserine en Tunisie et les zones frontalières reliant le Sud-ouest de la Libye au Sud de la Tunisie ainsi que des zones de gouvernorats en Tunisie et d’autres du côté algérien, comme Wadi, Tébessa Souk Ahras et Khenchela.

Une source sécuritaire a déclaré au journal algérien El Khabar que les plans de sécurité incluent des opérations militaires contre des cibles spécifiques, ainsi que le ratissage e certains sites et l’amélioration des mesures de sécurité sur les routes, voies, pistes et sentiers transfrontaliers.

D’après la même source, la date de lancement de l’opération de ratissage, qui mobilisera au moins 8000 parmi les soldats d’élite de l’armée algérienne et entre 5000 et 6000 militaires tunisiens, dépend des informations recueillies par les missions de reconnaissance aérienne des régions ciblées.

La source a déclaré que le plan de sécurité comprend des mesures préventives pour lutter contre les activités des groupes djihadistes salafistes de la zone frontalière et des opérations militaires contre les groupes armés outre d’autres activités liées à la collecte de renseignements.

Les plans de sécurité comprennent le renforcement des points de contrôle de sécurité, le partage d’informations, le renforcement de la surveillance aérienne des deux côtés de la frontière, a expliqué la source.

Les deux parties ont également décidé d’activer des enquêtes de sécurité sur les réseaux de recrutement terroristes en Tunisie et en Algérie de l’Est, et de priver les groupes terroristes de leurs sources de financement et des moyens de subsistance.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Le Maroc s'est hissé à la troisième place des fournisseurs de textile de l'Union européenne. D'après La Vie Eco, l'Association marocaine des industries du...