Tags Posts tagged with "armes"

armes

par -
0
L'Arabie saoudite a procédé au déploiement de 30 000 soldats le long de sa frontière avec l'Irak après le départ de plusieurs milliers de militaires irakiens de cette

Selon un rapport de la commission sur les armes du Parlement wallon, Ryad a été, en 2015, le premier importateur d’armes produites dans la région belge. Jamais la Wallonie n’avait exporté autant d’armes vers le royaume wahhabite, rapporte le site « lemonde.fr ».

575,8 millions d’euros : c’est la somme que représentent les ventes d’armes wallonnes à l’Arabie saoudite en 2015, selon un rapport de la sous-commission «armes» du parlement wallon sur les licences d’exportation.

Ce montant record est considérable, au regard du chiffre d’affaires total de la Région wallonne en matière de ventes d’armes, qui s’est élevé à 955 millions d’euros en 2015. En d’autres termes, Ryad s’est accaparé 60% d’armes vendues par la Wallonie.

Il s’agit d’un bond d’environ 40% des exportations du secteur à destination de la monarchie wahhabite par rapport à l’année précédente. En 2014, celles-ci représentaient 396,9 millions d’euros, a ajouté la même source.

par -
0
C'est un nouveau service

La SNCF a annoncé, ce lundi 5 septembre 2016, que des agents de sécurité armés seront mobilisés dans les trains. La publication des décrets l’autorisant est prévue pour octobre, rapporte le site « lefigaro.fr ».

Cette décision avait été prise après l’attaque déjouée du Thalys ; un Marocain, Ayoub El Khazzani, âgé de 25 ans, avait ouvert  le feu avec son fusil d’assaut Kalachnikov dans un train avec 554 passagers à bord.

par -
0

L’exploitation du téléphone portable de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, l’auteur de l’attentat de Nice,  révèle que ce dernier a envoyé un SMS intriguant. « Amène plus d’armes, amènes en 5 à C. », envoie-t-il le 14 juillet à 22h27. Ce message a été adressé à l’un des hommes qui se trouve actuellement en garde à vue, précise la chaîne d’infos en direct BFM TV.

Selon les premiers éléments de l’enquête, il se serait rendu sur la Promenade des Anglais les 12 et 13 juillet pour faire des repérages au volant de son camion, rapporte, pour sa part  Europe 1, se fondant sur des images de caméras de vidéosurveillance.

Troisième révélation concernant le tueur, quelques heures seulement avant de lancer son camion dans la foule  jeudi soir, il avait téléphoné à ses proches et envoyé une photo de lui au milieu de la foule à Nice, sur laquelle il semble « très heureux », a dit dimanche à Reuters son frère.

par -
0

Philippe Reiss, l’homme d’affaires belge accusé d’avoir convoyé un conteneur rempli d’armes, a démenti aujourd’hui lundi 6 juin 2016 sur les ondes de Mosaïque fm les déclarations de Slim Chaker, ministre des Finances.

Il a nié avoir reconnu devant la justice qu’il y avait des armes réelles dans le conteneur ; il a réaffirmé que la douane et la brigade de lutte contre le terrorisme avaient confirmé que c’était des jouets.

par -
0

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce mardi 31 mai 2016 l’arrestation d’un individu a été arrêté ce lundi 30 mai 2016 à El Kalaâ Sghira dans le gouvernorat de Sousse, pour possession illégale d’armes et de produits explosifs. Il s’agit d’un homme ayant un casier judiciaire.

100 kilos d’ammonitrate, 50kg de TNT, deux fusils de chasse sans permis, 350 cartouches et une quantité d’armes blanches ont été trouvés à son domicile, indique le même communiqué.

par -
0

La brigade nationale antiterroriste en coordination avec la direction des renseignements de la Garde nationale, a saisi une quantité d’armes et de munitions dissimulées dans une cache sur la route reliant les villes de Ben Guerdane et Tataouine, rapporte Mosaique fm.

L’arsenal a été découvert suite aux aveux d’un terroriste capturé dans le cadre de l’opération de Mnihla.

par -
0

Washnigton a fait savoir hier jeudi 12 mai 2016 qu’il est disposé à envisager un assouplissement de l’embargo des Nations unies sur les armes en Libye, décrété en 2011. Les USA sont d’avis que ce serait un précieux secours pour le gouvernement d’union nationale dans son combat contre l’État islamique.

« Si le gouvernement libyen prépare une liste détaillée et cohérente des choses qu’il veut utiliser pour combattre l’État islamique, et répond à toutes les exigences de l’exemption, je pense que les membres du Conseil (de sécurité de l’ONU) vont examiner très sérieusement cette demande », a affirme un haut cadre de l’administration américaine. Il a ajouté : « Il y a un désir très sain de la Libye de se débarrasser eux-mêmes de l’État islamique, et je pense que c’est quelque chose que nous devrions soutenir et y répondre ».

Pour le moment nous ne disposons d’aucun élément sur le type d’armes dont les autorités libyennes ont besoin, on sait juste qu’il y a urgence car Daech profite du chaos ambiant et de l’impuissance du gouvernement pour avancer chaque jour un peu plus ses pions. D’ailleurs un responsable libyen a confié que l’État islamique est parvenu à mettre la main sur Abou Grein, une localité stratégique dans l’ouest de la Libye.

par -
0

Le ministère de l’Intérieur a confirmé dans un communiqué rendu public ce mercredi 11 mai 2016 sur sa page Facebook officielle, la liquidation de deux terroristes classés « dangereux » et l’arrestation de 16 autres recherchés, et ce lors d’une opération sécuritaire en cours dans la région d’El Mnihla du gouvernorat de l’Ariana.

Le ministère de l’Intérieur a également confirmé la saisie d’une importante quantité d’armes.

L’opération sécuritaire se poursuit sur les lieux, indique le même communiqué.

Rappelons qu’un échange de coup de feu a eu lieu ce matin du mercredi 11 mai 2016 entre les forces sécuritaires et des éléments terroristes retranchés dans une maison dans la région en question.

par -
1

L’opération de Ben Guerdane, inédite et annonciatrice d’une nouvelle méthode terroriste en Tunisie, à Dieu ne plaise, est maintenant presque terminée. Bientôt, tous ceux qui se sont égosillés à clamer, à ceux qui voudraient encore les entendre, leur soutien et leur condamnation, se replongeront dans leurs chamailleries politiciennes qui empêcheront encore la Tunisie d’avancer et de sortir de l’ornière de toutes les crises, politique, économique, financière, sociale et  de moralité.

Leurs fourberies verbales finies, leur soutien hypocrite à ceux qui sacrifient  tous les jours leurs vies pour défendre leur droit à ne revendiquer que les droits sans les devoirs envers cette Nation, fondant dans l’écume des jours, les politiciens de tout acabit attendront d’autres morts, d’autres Belaïd, d’autres Brahmi, d’autres soldats et policiers morts, pour nous refaire leurs joutes verbales aux larmes de crocodile et leur cinéma de l’union sacrée.

Comme beaucoup de politiciens et d’ONG, «SOS terrorisme» dénonçait ce mardi 8 mars 2016 ce qu’elle considère comme de véritables assassinats. Elle présentait, comme tous les politicards de la seconde République, «ses condoléances attristées aux familles des victimes et son soutien total à l’Armée nationale et aux forces de sécurité ».

L’ONG tunisienne appelle même à «une offensive générale et déterminée contre le terrorisme et contre l’islamisme djihadiste takfiriste qui constitue le véritable terreau favorable au terrorisme » et qui devrait, selon elle, comprendre «tous ceux qui fournissent un soutien ou une aide financière, logistique, alimentaire ou autre aux terroristes, tous ceux qui, en dehors des tribunaux, défendent  les terroristes et leurs actions criminelles, tous ceux qui défendent et diffusent l’idéologie intégriste jihadiste et excommunicatrice, tous les corrompus qui facilitent le transit des armes et des terroristes, tous ceux qui instrumentalisent les mosquées pour répandre, légitimer et diffuser l’idéologie salafiste takfiriste, tous ceux qui se cachent derrière des associations prétendument caritatives pour les mettre au service des « jihadistes takfiristes ».

SOS terrorisme estime même «qu’un réexamen de la stratégie anti-terroriste s’impose urgemment …une plus grande volonté politique et une plus grande  détermination dans le combat anti-terroriste, le rejet de tout laxisme à l’égard des terroristes islamistes et de leurs complices (…).

Tout cela est bien. Sauf que cette ONG, comme d’ailleurs le reste des politicards et de la société civile, a oublié d’ajouter à cette stratégie et ce qui devrait être élevé au rang de demande nationale urgente, le fait de faire taire les pseudos défenseurs des droits de ceux qui ont prouvé qu’ils étaient loin d’être des hommes et qu’ils n’ont rien de l’être humain et encore moins de l’islam.

Les vaillants morts de la police, de l’Armée et de la Garde Nationale, enterrés, tout ce beau monde retrouvera ses vieux démons  du souci exacerbé des droits de l’homme. Ils se remettront alors à vouloir défendre l’indéfendable, à défendre des criminels endurcis et ceux qui veulent installer un Emirat devant lequel le Califat de Hammadi Jbali ressemblerait à un enfant de chœur. Ils s’élèveront contre les policiers qui leur ont arraché des aveux sur  leurs funestes projets contre l’islam pacifique et bienfaiteur des Tunisiens depuis des siècles. Ils feront fuiter les PV d’enquêtes, financeront les défenses, détruiront toutes les enquêtes et sèmeront le doute dans l’esprit des juges.

Ils envahiront les plateaux TV, qui les accueilleront avec une louche bienveillance, pour dénoncer de prétendus aveux extorqués sous la torture et feront annuler toutes les poursuites judiciaires et feront des criminels et des vrais tortionnaires des victimes aussi blanches que les agneaux.

Qu’on se rappelle cette fameuse émission TV, diffusée en 2011 par l’ancienne Attounissiya sous le titre de «Roufiat Al Jalsa», traduisez, «L’audience est levée » animée par un avocat et qui avait (l’émission) blanchi tous les terroristes de l’affaire de Soliman et qu’on retrouvera tous plus tard dans d’autres attentats terroristes.

par -
0

Un citoyen a succombé à ses blessures après avoir été touchée à  l’abdomen par une balle perdue , lors des échanges de tirs en cours entre des éléments terroristes retranchés dans un domicile dans la région d’El Aouiji (à 10 km de Ben Guerdane) et les unités de la Garde et de l’armée nationale

Des affrontements armés ont actuellement lieu entre des unités de l’Armée et de la Garde nationale, d’une part, et un groupe terroriste, d’autre part dans la ville de Ben Guerdane. Il s’agit d’un groupe de 10 terroristes venus à bord de véhicules 4×4.

La situation est sous contrôle, vient d’annoncer le porte-parole officiel du ministère de l’Intérieur , Yasser Mosbah sur wataniya1

par -
0
Deux armes kalachnikov et des minutions comprenant près de 180 cartouches ont été saisies chez les deux terroristes arrêtés dans

Des unités de la Garde nationale, soutenues par l’Armée, ont découvert une quantité d’armes dans la localité montagneuse de Ain Jeffal. Il s’agit d’armes de type Kalachnikov, d’un nombre important de pistolets à impulsion électrique (tasers) et du matériel utilisé dans la fabrication d’explosifs, a indiqué mardi le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Une opération de ratissage effectuée mardi matin dans cette localité de Jebel Mghilla (entre les gouvernorats de Sidi Bouzid et Kasserine) a également permis de saisir une importante quantité de munitions pour Kalachnikov, des téléphones portables et des documents d’identité, a fait savoir le département.
Le ministère avait auparavant annoncé que 4 terroristes ont été tués lundi dans la même localité par des unités spéciales de la Garde nationale.

TAP

par -
0

Le ministère de la Défense nationale, a publié dans un communiqué rendu public mardi, 2 février 2016 la liste de munitions d’armes et d’effets saisis lors de l’opération sécuritaire qui a permis la liquidation de trois terroristes à Matmata au gouvernorat de Gabès.

Le ministère de la Défense a réussi à saisir deux fusils d’assaut type Kalachnikov, un fusil d’assaut type Steyer ainsi que des vêtements, des nourritures, des chargeurs, des téléphones portables et des médicaments.

Il est à rappeler par ailleurs que des échanges de tirs ont eu lieu dans la soirée du lundi 1er février 2016 entre les forces de l’armée et un terroriste retranché dans le mont de Matmata au gouvernorat de Gabes. Lors de cette opération sécuritaire, trois terroristes ont été liquidés et un autre a été blessé.

par -
0

Le ministère de la Défense a annoncé, dans un communiqué rendu public, jeudi 28 janvier 2016, que les soldats de l’Armée Nationale ont mis en échec de nombreuses tentatives de contrebande d’armes au cours de l’année 2015.

Selon le département, 17 kalachnikovs, 12 fusils de chasse, des carburants et divers produits de contrebande ont été saisis au cours de la période mentionnée.

par -
0

Dans une déclaration,  ce mardi 26 janvier 2016 à Africanmanager, Sami Gnaoui, secrétaire général du syndicat général de la Garde Nationale a démenti les informations faisant état de  vol des armes par des groupes terroristes  lors des deniers mouvements de protestation observés dans plusieurs régions en Tunisie.

Il a affirmé que les protestataires avaient volé uniquement des marchandises et de divers  produits ajoutant qu’une personne a été arrêté par les unités de la Garde nationale, en possession d’une kalachnikov et de marchandises de contrebande, des  « cartouches de cigarettes ».

On rappelle que l’ancien secrétaire d’État aux Affaires sécuritaires, Rafik Chelly, a déclaré ce mardi 26 janvier 2016, au journal Al Sarih, que «Lors des derniers mouvements de protestations qui ont eu lieu dans divers gouvernorats du pays, des terroristes avaient volé de nombreuses armes appartenant à la Douane tunisienne».

par -
0

L’unité nationale de recherches en crimes terroristes des services spéciaux à El Gorjeni a découvert un atelier de fabrication et de réparation de fusils de chasse dans la région de Menzel Temime et arrêté son propriétaire, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur rendu public ce vendredi 15 janvier 2016.

L’enquête a révélé que le suspect utilisait l’atelier pour fabriquer et réparer ses armes sans autorisation.

Un fusil de calibre 9 mm récemment fabriquée a été saisi, une importante quantité de cartouches et de douilles, des outils et des moules spéciaux pour la fabrication d’armes à feu, des crosses en bois fabriquées artisanalement ainsi qu’un viseur agrandissant.

Le suspect sera transféré au pôle juridique de lutte contre le terrorisme dès la fin de l’enquête.

par -
0

Les forces de la garde nationale de Tébourba (gouvernorat de la Manouba) ont découvert, dans la nuit de lundi à mardi, un atelier de fabrication de pièces de rechange pour armes, et ont saisi deux fusils de chasse (calibre 16mm) et des parties de fusils en cours de fabrication ainsi qu’une quantité de cartouches, a indiqué une source sécuritaire à la correspondante de la TAP dans la région. »Le suspect qui exploitait son domicile pour la fabrication d’armes a été arrêté après une série de descente effectuée par les forces de la garde nationale », a précisé la même source. Le suspect a été mis en garde à vue dans l’attente de la fin de l’enquête pour qu’il soit traduit devant la justice, selon la même source.

TAP

par -
0
Les services de la Douane ont saisi  une cinquantaine de fusils de

Les services de la Douane ont saisi une cinquantaine de fusils de chasse cachés dans une voiture venue de Gênes à bord du navire Carthage, rapportent plusieurs sources d’information. La propriétaire de la voiture, algérienne mariée à un tunisien, a été arrêtée par les forces de l’ordre qui ont transmis l’information au ministère public pour l’ouverture d’une enquête.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE

SPORT