Tags Posts tagged with "assassinant, Chokri Belaid,"

assassinant, Chokri Belaid,

par -
0
Selon un enregistrement vidéo obtenu par l’hebdomadaire « Akher Saa » décrivant les circonstances de l’assassinat de Chokri Belaid

Selon un enregistrement vidéo obtenu par l’hebdomadaire « Akher Saa » décrivant les circonstances de l’assassinat de Chokri Belaid , et filmé par une caméra de surveillance surplombant la route menant au domicile du défunt, le crime a été commis aux environs de 8 heures 9 minutes du matin au milieu d’un trafic routier apparemment normal , comme en témoigne le passage de 8 voitures dans les deux sens devant la scène du crime , et de 6 individus outre la présence d’employés dans les magasins environnants.

D’après l’hebdomadaire, la caméra de surveillance montre deux individus portant des tenues de sport identiques qui semblaient pratiquer de la marche, en train de passer devant le magasin « Monoprix » en direction du domicile de la victime avant d’arriver au virage où se trouve le logement de Chokri Belaid au même moment où des coups de feu ont été tirés sur le défunt. Le duo s’est arrêté, marquant un moment d’hésitation , avant de s’approcher de la scène du crime. Le journal a affirmé que ces deux individus ont assisté en témoins à l’assassinat de Chokri Belaid et il est indispensable de les convoquer aux fins de déposer leurs témoignages.

L’hebdomadaire ajoute qu’il a mené une enquête au cours de laquelle il a entendu les riverains et les habitants alentour .Certains d’entre eux ont constaté une coupure de l’éclairage public à la rue Tahar Mami où le martyr a résidé pendant une semaine.

Les voisins ont affirmé avoir contacté la Steg à plusieurs reprises réclamant le rétablissement de l’éclairage public qui a été coupé de nouveau, le lendemain, et ont  relevé que les lignes de l’éclairage public ont été sectionnées à l’aide d’un objet contondant relevant de l’abri du commutateur à proximité des lieux.

L’hebdomadaire en a tiré la conclusion que les criminels ont minutieusement étudié la scène du crime, comme il est évident que Chokri Belaid était l’objet de surveillance.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Tunis (CCI Tunis), Mounir Mouakhar, a souligné la nécessité de créer un électrochoc pour...

AFRIQUE

SPORT