Tags Posts tagged with "assurances, Tunisie"

assurances, Tunisie

par -
0
Le secteur d’assurance est l’un des éléments fondamentaux dans le financement de l’économie tunisienne et contribue à l’effort de l’Etat pour soutenir le développement du pays. Ce secteur augure de bonnes perspectives d'évolution notamment avec l’élaboration d’une étude durant la période 2013/2017. ...

Le secteur d’assurance est l’un des éléments fondamentaux dans le financement de l’économie tunisienne et contribue à l’effort de l’Etat pour soutenir le développement du pays. Ce secteur augure de bonnes perspectives d’évolution notamment avec l’élaboration d’une étude durant la période 2013/2017.

Selon la Fédération tunisienne des sociétés d’assurance (FTUSA), il s’agit de la mise en place d’une étude financée par l’Union européenne, avec un coût de 300 mille euros (environ 669 mille dinars).

Cette étude sera lancée à partir du mois de novembre prochain et elle sera réalisée sur deux mois, après la sélection d’un bureau d’études spécialisé qui s’en chargera. En effet, elle sera couronnée par l’élaboration d’un contrat programme qui servira de feuille de route pour le secteur pour les prochaines années.

Toujours selon l’FTUSA, elle a pour objectif d’améliorer les degrés de satisfaction de l’assuré, l’efficacité et la compétitivité des produits d’assurance, de manière à se rapprocher davantage des normes internationales en vigueur… Elle devrait pallier toutes les lacunes entravant le développement du secteur, et ce, à travers l’élaboration d’un contrat programme rassemblant tous les intervenants des secteurs privé, public et société civile.

La CA du secteur des assurances atteint 774,1 MD au cours du 1er trimestre 2013

D’après la FTUSA, durant le premier trimestre 2013, le chiffre d’affaires du secteur des assurances a atteint 774,1 millions de dinars (MD). En effet, les indemnités d’accident déboursées se sont élevées à 347,4 MD, durant cette période. Il convient de rappeler qu’en 2012, le chiffre d’affaires du secteur s’est inscrit en hausse de 9,3% par rapport à 2011, passant de 1177 à 1287 MD alors que les indemnités d’accident et dommages subis ont enregistré une baisse de 2% passant de 712 MD à 698 MD respectivement entre 2012 et 2011.

Force est de remarquer que malgré la multiplication des efforts effectuées par la Fédération tunisienne des sociétés d’assurance (FTUSA), ce secteur souffre encore de plusieurs carences dont principalement la faible pénétration dans l’économie nationale, la faible densité et le rôle modeste dans la mobilisation de l’épargne en plus du déficit structurel persistant de certaines branches d’activité… C’est dans ce contexte que d’autres réformes doivent se poursuivre dans les années à venir pour assurer la survie de ce secteur face à la concurrence étrangère.

N.B.T

par -
0
Le secteur d’assurance est l’un des éléments fondamentaux dans le financement de l’économie tunisienne et contribue à l’effort de l’Etat pour soutenir le développement du pays. Ce secteur augure de bonnes perspectives d'évolution notamment avec l’élaboration d’une étude durant la période 2013/2017. ...

Le secteur d’assurance est l’un des éléments fondamentaux dans le financement de l’économie tunisienne et contribue à l’effort de l’Etat pour soutenir le développement du pays. Ce secteur augure de bonnes perspectives d’évolution notamment avec l’élaboration d’une étude durant la période 2013/2017.

Selon la Fédération tunisienne des sociétés d’assurance (FTUSA), il s’agit de la mise en place d’une étude financée par l’Union européenne, avec un coût de 300 mille euros (environ 669 mille dinars).

Cette étude sera lancée à partir du mois de novembre prochain et elle sera réalisée sur deux mois, après la sélection d’un bureau d’études spécialisé qui s’en chargera. En effet, elle sera couronnée par l’élaboration d’un contrat programme qui servira de feuille de route pour le secteur pour les prochaines années.

Toujours selon l’FTUSA, elle a pour objectif d’améliorer les degrés de satisfaction de l’assuré, l’efficacité et la compétitivité des produits d’assurance, de manière à se rapprocher davantage des normes internationales en vigueur… Elle devrait pallier toutes les lacunes entravant le développement du secteur, et ce, à travers l’élaboration d’un contrat programme rassemblant tous les intervenants des secteurs privé, public et société civile.

La CA du secteur des assurances atteint 774,1 MD au cours du 1er trimestre 2013

D’après la FTUSA, durant le premier trimestre 2013, le chiffre d’affaires du secteur des assurances a atteint 774,1 millions de dinars (MD). En effet, les indemnités d’accident déboursées se sont élevées à 347,4 MD, durant cette période. Il convient de rappeler qu’en 2012, le chiffre d’affaires du secteur s’est inscrit en hausse de 9,3% par rapport à 2011, passant de 1177 à 1287 MD alors que les indemnités d’accident et dommages subis ont enregistré une baisse de 2% passant de 712 MD à 698 MD respectivement entre 2012 et 2011.

Force est de remarquer que malgré la multiplication des efforts effectuées par la Fédération tunisienne des sociétés d’assurance (FTUSA), ce secteur souffre encore de plusieurs carences dont principalement la faible pénétration dans l’économie nationale, la faible densité et le rôle modeste dans la mobilisation de l’épargne en plus du déficit structurel persistant de certaines branches d’activité… C’est dans ce contexte que d’autres réformes doivent se poursuivre dans les années à venir pour assurer la survie de ce secteur face à la concurrence étrangère.

N.B.T

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
L'Algérie, il faut le dire, snobait jusque-là le continent africain, notamment l'Afrique subsaharienne, se contentant d'engranger les recettes astronomiques de ses hydrocarbures, vendus à...

SPORT

Le président de la Fédération Tunisienne de Football (FTF)

0
la Confédération africiane de football (CAF) a communiqué jeudi sur son site internet, la liste des 17 arbitres et 21 arbitres assistants, retenus pour...