Tags Posts tagged with "Athlétisme"

Athlétisme

par -
0

Le Jamaïcain Usain Bolt a été sacré champion olympique du 100 m en 9 sec 81/100e (vent: +0,2 m/s), pour devenir le premier athlète de l’histoire à remporter trois fois l’épreuve reine du sprint, dimanche soir aux Jeux de Rio.
Bolt, déjà sacré sur la ligne droite en 2008 à Pékin et 2012 à Londres, a devancé l’Américain Justin Gatlin (9.89), médaille d’argent, et le Canadien Andre de Grasse, médaille de bronze (9.91).
Le Jamaïcain, ligne 6 contre 4 à Gatlin, a pris un départ correct avant de se détacher dans les 15 derniers mètres. Gatlin s’est finalement montré impuissant
à maîtriser le maître.
Bolt a donc refait le coup de Pékin où, lors des Mondiaux-2015, il avait déjà battu Gatlin et préservé l’athlétisme mondial d’une vague d’interrogations
liées au dopage et au cas de l’Américain.
Depuis, le dopage d’Etat en Russie a tout ravagé sur son passage, mais la victoire de Bolt permet au moins aux dirigeants de l’athlétisme de souffler un peu. Qu’aurait-il été dit en effet si Gatlin avait gagné?
Avant la finale dimanche, Gatlin a systématiquement été sifflé par le public du stade olympique de Rio lorsque son visage apparaissait sur les écrans.
Par ricochet, Bolt était lui acclamé dès que les caméras se braquaient sur lui.
Son franchissement de ligne a été accompagné d’un cri de victoire qui a sans doute résonné dans toute la baie de Rio.
Avec cette 7e médaille d’or olympique, Bolt le Jamaïcain débute donc de la meilleure des manières son opération « triple triple » à Rio, puisqu’il espère également ramener l’or du 200 m et du 4×100 m. Là encore, comme en 2008 et 2012.
Il risque toutefois à l’avenir de perdre un de ces titres, puisque Nesta Carter, membre du relais victorieux en 2008, a depuis été contrôlé positif.

par -
0
L’athlète Habiba Ghribi commence à se retrouver.Elle vient de terminer le 3000m steeple au meeting de Stockholm en deuxième position

Le chemin menant au podium olympique semble être périlleux pour la championne du monde et olympique tunisienne Habiba Gheribi, compte tenu de la forte concurrence qu’elle a trouvée de la part de la Kenyane Beatrice Chepkoech, de la Bahreinie Ruth Gebert et de l’Ethiopienne Sofia Assefa, samedi lors des qualifications du 3000m steeple des jeux oympiques de Rio-2016.
L’athlète tunisienne qui avait décroché l’argent olympique lors des jeux de Londres-2012 en réalisant un chrono de 09:08.37 (avant de s’adjuger la médaille d’or suite à la destitution de la Russe Zarepova pour dopage), a été samedi de quelques secondes loin de ses marques en se contentant de la troisième place de sa série et la quatrième au classement général avec 09:18.71.
Ses potentielles concurrentes lors de la finale prévue lundi à 11h15 heure locale (15h15 heure tunisienne) ont au contraire réalisé de meilleurs chronos à l’image de la Bahreinie Ruth Jebet (9:12.62), la Kenyane Beatrice Chepkoech (9:17.55) ou l’Américaine Emma Coburn (9:18.12).
Paraissant un peu tendue après la course, Ghribi a souligné dans une brève déclaration à la presse que « la course a été parcourue sur un rythme très élevé où je m’attendais à une forte concurrence de la part des athlètes kenyane et Américaine ».
« J’ai préféré rester un peu en retrait pour des raisons tactiques » a-t-elle expliqué, ajoutant que le taux d’humidité était élevé.
« Je ferais de mon mieux pour réaliser un excellent résultat en finale », a-t-elle enfin affirmé.
La fatigue et le ton avec lequel a parlé Habiba, n’ont pas laissé indifférents certains observateurs présents au stade d’athlétisme de Rio qui ont fait remarquer que « Gheribi n’était pas à son niveau habituel comme ce fut le cas à Londres en 2012. A 32 ans, les choses deviennent plus compliquées aussi bien au niveau physique que mental, de surcroit en présence de nouvelles générations d’athlètes à l’image de la Bahreinie Ruth Gebert, auteur d’une excellente performance alors qu’elle n’a pas encore soufflé ses 20 ans ».
L’athlète tunisienne qui a choisi de courrir dans le deuxième rang, a tenté de prendre des riques au tout dernier tour sans pour autant parvenir à passer en tête, et ce à cause de la rapidité de sa concurrente américaine Coburn qui a conduit la course dès le coup d’envoi, et l’accélération de l’Ethiopienne Chepkoech dans les derniers 200 mètres qui a terminé en tête de sa série.
Mais, la championne olympique reste la mieux placée pour savoir comment gérer ses courses, et malgré sa quatrième place, elle reste la grande favorite pour décrocher l’or et conserver son titre.
Le manager de Gheribi avait précedemment souligné à l’envoyé spécial de TAP à Rio que « la championne olympique a bénéficié d’une très bonne prépartion en prévision des jeux olympiques avec une accélaration progressive et étudiée du rythme des entraînements compte tenu de la blessure dont elle souffrait.
« Après les blessures qui ont influé sur ses permormances ces derniers mois, l’athlète tunisienne a repris confiance en ses moyens surtout apprès la première place décrochée au meeting de Londres ».
« Les blessures chez les sportifs de haut niveau sont fréquentes, vu le rythme élevé des compétitions et les multiples participations aux tournois internationaux, sans oublier les entraînements quotidiens. Mais l’essentiel est de savoir gérer ces blessures et le temps de récupération », a-t-il ajouté.
Belhaj a d’autre part souligné que Habiba Gheribi a été soumise depuis quelques années à une forte pression et à une grande rivalité de la part de ses concurrentes de la spécialité. Mais le point fort de Gheribi, comme chez le champion du monde Oussama Mellouli, c’est sa concentration et sa présence d’esprit pendant les compétitions ».
Deux atouts que Gheribi doit mettre à profit lundi pour réussir son pari et décrocher une nouvelle consécration olympique tunisienne.

par -
0

La superstar jamaïcaine du sprint Usain Bolt souhaite réaliser quelque chose que personne n’a jamais fait avant lui, à l’occasion
de sa participation aux Jeux Olympiques de Rio qui se poursuivent jusqu’au 21 août.
Dans une interview accordée au journal français Aujourd’hui en France/Le Parisien, réalisée en juillet et publiée dimanche, quelques heures avant la finale olympique du 100 m, Bolt a révélé son désir d’être le meilleur.
« Je peux réaliser quelque chose que personne n’a jamais fait avant. J’ai vraiment hâte, je suis à la fois excité et nerveux (…) Je sais que l’athlétisme
a besoin que je gagne à Rio et que je sois le meilleur. Je veux la même chose », assure le sextuple champion olympique.
Il dispute à Rio ses 4es JO, alors que l’athlétisme mondial connaît des heures sombres en raison du scandale sur le dopage d' »Etat » en Russie.
En quête d’un « triple-triple » inédit (titres sur 100, 200 et 4×100 m, comme en 2008 et 2012), le Jamaïcain n’a peur de personne, surtout pas de son principal rival américain : « Gatlin ne m’inquiète pas ».
« Si le sport a besoin de moi, si je peux me motiver encore un an, alors pourquoi pas continuer un peu. Ce qui est sûr, c’est que je ne veux pas finir sur une défaite. Si mon coach me dit que je peux encore gagner, je lui fais confiance », explique-t-il, évasif à propos d’une possible retraite à la fin de la saison.
Interrogé sur le dopage, la star assure avoir toujours « suivi les règles »: « Moi, je suis testé plusieurs fois par saison. Je serais déçu de perdre une des médailles de Pékin (le relais, à cause du contrôle positif de son coéquipier Nesta Carter) mais les règles sont les règles ».

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Le directeur de la publication de l’hebdomadaire satirique Baboubi fait l’objet de menaces de mort. En souhaitant rendre hommage à l’écrivain jordanien Nahed Attar,...

SPORT

L’équipe de Tunisie de basketball U 18 ans (garçons) a terminé en

0
Résultats des matches de la 5e journée du championnat de Tunisie de basket-ball de la nationale A (poule A), disputée mardi. Groupe A Resultats C.Africain - ES...