Tags Posts tagged with "attaque, sousse"

attaque, sousse

par -
0
Peu de temps après l’alerte lancée par l’Ambassade américaine à Tunis selon laquelle la Tunisie ferait l’objet d’une menace dangereuse

Peu de temps après l’alerte lancée par l’Ambassade américaine à Tunis selon laquelle la Tunisie ferait l’objet d’une menace dangereuse, les Tunisiens se sont réveillés, ce mercredi 30 octobre, sur une mauvaise nouvelle. Il s’agit de l’attentat-suicide perpétré par un terroriste à Sousse tandis qu’une autre attaque visait, à Monastir, le mausolée du premier président de la Tunisie, Habib Bourghuiba.

Pas de victimes à Sousse, attaque avortée à Monastir

Dans un communiqué rendu public, le ministère de l’Intérieur a indiqué qu’une personne à la peau foncée s’est suicidée en faisant exploser sur une des plages de la ville de Sousse. Hormis l’assaillant, l’attaque n’a pas fait de victimes parmi les touristes ou le personnel de l’établissement, a assuré le ministère signalant qu’une enquête est diligentée afin d’élucider les circonstances et les causes de cet acte.

Pour l’attentat de Monastir, un autre terroriste suicidaire portant des explosifs a pu être repéré à temps et arrêté alors qu’il s’apprêtait à commettre une attaque contre le mausolée de Bourguiba. D’après le porte-parole officiel du syndicat de la Sécurité présidentielle, il s’agit d’un élève né en 1995, et est natif de Zaghouan, selon sa carte d’identité nationale. Ce dernier, objet de quatre mandats de recherche, devait être transféré à Tunis pour identifier les commanditaires de l’attentat.

Pour les deux kamikazes de Sousse, le porte-parole du ministère, Mohamed Ali Aroui, a affirmé qu’ils appartiennent aux cellules dormantes qui ne veulent pas du bien à la Tunisie et dont l’objectif est de cibler les agents de la sécurité et les citoyens tunisiens.

Le gouvernement s’attendait à de tels actes terroristes

Réagissant à cet incident, le premier responsable du ministère du Tourisme Jamel Gamra, a indiqué que le gouvernement s’attendait à de tels actes terroristes, mettant l’accent sur une panoplie de mesures préventives mises en place depuis longtemps et qui ont bien fonctionné.

De son côté, Mohamed Ali Toumi, président de la fédération tunisienne des agences de voyage (FTAV), a mis l’accent sur l’importance de protéger les touristes séjournant en Tunisie.

Dans une déclaration à Africanmanager, Mohamed Ali Toumi s’est déclaré préoccupé par la situation actuelle, appelant à plus de vigilance étant donné que l’industrie du tourisme est en jeu. Toumi a signalé qu’il s’attendait à quelque chose de négative estimant cependant que l’acte d’aujourd’hui va se limiter à une seule explosion et non plus à une série des attentats.

Interrogé par nos soins sur les répercussions financières de l’attentat-suicide, le président de la FTAV a noté qu’il est encore tôt de les évaluer, ajoutant qu’il faut au moins 24h pour savoir s’il y a eu des annulations de réservation.

Partageant le même avis, Hédi Hamdi, spécialisé dans le tourisme, a fait remarquer que le message que les auteurs de l’attentat voulaient transmettre est grave touchant également l’image du tourisme, jugée mauvaise auprès des marchés émetteurs. « Cet incident est venu au mauvais moment et il va confirmer les craintes à propos de la détérioration de la situation », nous a-t-il déclaré.

« Tout dépendra de relais de médiation dans les autres pays », a indiqué, pour sa part, Afif Kchouk, directeur de « tourisme info », affirmant qu’il s’agit d’un acte isolé tant qu’il n’y a pas des touristes tués.

Des attentats, pour quels motifs?

Ces actes de violence perpétrés par des groupes djihadistes relevant d’Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) visant jusqu’ici essentiellement le système sécuritaire, poussent les observateurs à poser plusieurs questions étant donné qu’ils interviennent au moment où la classe politique semble s’acheminer vers une issue de la crise déclenchée suite au meurtre de Mohamed Brahmi, le 25 juillet dernier.

Ces attentat-suicides sont-ils vraiment une tentative pour saboter le Dialogue national ? Ou s’agit-il d’opérations désespérées qui administrent la preuve que les terroristes sont aux abois ?

W.T

par -
0
Peu de temps après l’alerte lancée par l’Ambassade américaine à Tunis selon laquelle la Tunisie ferait l’objet d’une menace dangereuse

Peu de temps après l’alerte lancée par l’Ambassade américaine à Tunis selon laquelle la Tunisie ferait l’objet d’une menace dangereuse, les Tunisiens se sont réveillés, ce mercredi 30 octobre, sur une mauvaise nouvelle. Il s’agit de l’attentat-suicide perpétré par un terroriste à Sousse tandis qu’une autre attaque visait, à Monastir, le mausolée du premier président de la Tunisie, Habib Bourghuiba.

Pas de victimes à Sousse, attaque avortée à Monastir

Dans un communiqué rendu public, le ministère de l’Intérieur a indiqué qu’une personne à la peau foncée s’est suicidée en faisant exploser sur une des plages de la ville de Sousse. Hormis l’assaillant, l’attaque n’a pas fait de victimes parmi les touristes ou le personnel de l’établissement, a assuré le ministère signalant qu’une enquête est diligentée afin d’élucider les circonstances et les causes de cet acte.

Pour l’attentat de Monastir, un autre terroriste suicidaire portant des explosifs a pu être repéré à temps et arrêté alors qu’il s’apprêtait à commettre une attaque contre le mausolée de Bourguiba. D’après le porte-parole officiel du syndicat de la Sécurité présidentielle, il s’agit d’un élève né en 1995, et est natif de Zaghouan, selon sa carte d’identité nationale. Ce dernier, objet de quatre mandats de recherche, devait être transféré à Tunis pour identifier les commanditaires de l’attentat.

Pour les deux kamikazes de Sousse, le porte-parole du ministère, Mohamed Ali Aroui, a affirmé qu’ils appartiennent aux cellules dormantes qui ne veulent pas du bien à la Tunisie et dont l’objectif est de cibler les agents de la sécurité et les citoyens tunisiens.

Le gouvernement s’attendait à de tels actes terroristes

Réagissant à cet incident, le premier responsable du ministère du Tourisme Jamel Gamra, a indiqué que le gouvernement s’attendait à de tels actes terroristes, mettant l’accent sur une panoplie de mesures préventives mises en place depuis longtemps et qui ont bien fonctionné.

De son côté, Mohamed Ali Toumi, président de la fédération tunisienne des agences de voyage (FTAV), a mis l’accent sur l’importance de protéger les touristes séjournant en Tunisie.

Dans une déclaration à Africanmanager, Mohamed Ali Toumi s’est déclaré préoccupé par la situation actuelle, appelant à plus de vigilance étant donné que l’industrie du tourisme est en jeu. Toumi a signalé qu’il s’attendait à quelque chose de négative estimant cependant que l’acte d’aujourd’hui va se limiter à une seule explosion et non plus à une série des attentats.

Interrogé par nos soins sur les répercussions financières de l’attentat-suicide, le président de la FTAV a noté qu’il est encore tôt de les évaluer, ajoutant qu’il faut au moins 24h pour savoir s’il y a eu des annulations de réservation.

Partageant le même avis, Hédi Hamdi, spécialisé dans le tourisme, a fait remarquer que le message que les auteurs de l’attentat voulaient transmettre est grave touchant également l’image du tourisme, jugée mauvaise auprès des marchés émetteurs. « Cet incident est venu au mauvais moment et il va confirmer les craintes à propos de la détérioration de la situation », nous a-t-il déclaré.

« Tout dépendra de relais de médiation dans les autres pays », a indiqué, pour sa part, Afif Kchouk, directeur de « tourisme info », affirmant qu’il s’agit d’un acte isolé tant qu’il n’y a pas des touristes tués.

Des attentats, pour quels motifs?

Ces actes de violence perpétrés par des groupes djihadistes relevant d’Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) visant jusqu’ici essentiellement le système sécuritaire, poussent les observateurs à poser plusieurs questions étant donné qu’ils interviennent au moment où la classe politique semble s’acheminer vers une issue de la crise déclenchée suite au meurtre de Mohamed Brahmi, le 25 juillet dernier.

Ces attentat-suicides sont-ils vraiment une tentative pour saboter le Dialogue national ? Ou s’agit-il d’opérations désespérées qui administrent la preuve que les terroristes sont aux abois ?

W.T

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

SPORT