Tags Posts tagged with "attentat,   "

attentat,   

par -

L’organisation de l’Etat islamique a revendiqué ce mardi l’attentat perpétré la veille à Manchester dans le nord-ouest de l’Angleterre, rapporte Reuters.

On rappelle que vingt-deux personnes, dont des enfants, ont été tuées et 59 blessées dans cette attaque suicide.
Le kamikaze a activé un engin explosif à la sortie d’un concert pop à l’Arena, une immense salle de concert où se produisait la chanteuse Ariana Grande.

par -

Un attentat suicide a fait au moins 22 morts, dont des enfants et 59 blessés, lundi 22 mai,à l’issue d’un concert d’Ariana Grande dans la salle Arena à Manchester, au nord-ouest de l’Angleterre, rapporte l’AFP.
La détonation a eu lieu vers la fin du concert, à 22h35, heure locale. D’après son staff, la chanteuse n’a pas été blessée et elle a été mise en sécurité.
C’est l’attaque la plus meurtrière visant le Royaume-Uni depuis douze ans. L’auteur de l’attaque est mort en faisant détonner un engin explosif, a ajouté la même source.

par -

Berlin a accusé, mercredi 17 mai 2017, la police locale d’avoir falsifié un document qui aurait théoriquement pu conduire à l’arrestation d’Anis Amri avant qu’il ne commette l’attentat au camion bélier contre un marché de Noël en décembre, rapporte l’AFP.

Une plainte contre X a été déposée et des sanctions disciplinaires au sein de la police judiciaire berlinoise (LKA) ont été diligentées, a annoncé Andreas Geisel, le ministre de l’Intérieur de la capitale allemande, qui jouit du statut d’Etat régional.

Selon lui, les enquêteurs disposaient, plusieurs mois avant l’attentat qui a fait 12 morts le 19 décembre sur le marché de Noël de Berlin, de suffisamment d’éléments pour qu’Anis Amri, un Tunisien de 24 ans surveillé par la police, soit arrêté.

Un document jette en particulier le doute. Celui établi par la police berlinoise « le 17 janvier 2017 » mais « visiblement antidaté au 1er novembre 2016 ». « Manifestement » afin de « tenter de masquer des négligences dans la surveillance ».

Ce document ne parle en effet « que de petits trafics et d’anesthésiques. » C’est-à-dire des délits qui ne rendaient pas l’interpellation d’Anis Amri urgente. Ce qui fait penser à Andreas Geisel qu’il y a eu « falsification » et « soustraction de malfaiteur ». On rappelle que le 19 décembre 2016 au soir, Anis Amri avait foncé sur la foule du marché de Noël de la capitale allemande au volant d’un camion.

par -

Cinq hommes ont été arrêtés, mardi 2 mai 2017, dans plusieurs lieux en France et des armes saisies par les services antiterroristes qui craignaient une possible action violente, a-t-on appris de sources judiciaire et proches de l’enquête. Ils étaient jusqu’alors totalement inconnus des services antiterroristes, rapporte europe1.fr

Selon la même source, les interpellations ont eu lieu notamment à Bihorel, près de Rouen, à Roanne et à Villeneuve-d’Ascq. Dans le Nord, les policiers ont arrêté un couple de Villeneuve d’Ascq. Dans la Loire, ils ont interpellé un habitant de Roanne, qui a grandi dans le même quartier que Rachid Kassim, recruteur de Daech, inspirateur de nombreux attentats, tué il y a quelques mois en Irak. Et dans la banlieue de Rouen, enfin, la Sous-direction antiterroriste (Sdat) a interpellé deux demi-frères. Ces deux hommes figurent parmi les gardés à vue.

L’un d’entre eux possédait deux pistolets et deux fusils mitrailleurs, transformés en simple carabine. Ces armes étaient légalement déclarées. Mais il avait aussi un brassard police et des gilets pare-balles sur lesquels il va devoir s’expliquer. Les enquêteurs comptent aussi sur l’exploitation des nombreux supports numériques trouvés en perquisition pour savoir plus sur les projets précis de ce petit groupe…

par -

Un attentat visant un convoi blindé de l’Otan, mercredi 3 mai 2017, à Kaboul a tué huit personnes et blessé plus d’une vingtaine d’autres, dont trois soldats étrangers, quelques jours après l’annonce par les talibans de leur offensive de printemps, rapporte lest-eclair.fr.

L’explosion, qui s’est produite à l’heure de pointe matinale, a fait huit morts et 25 blessés, « pour la plupart des civils », a indiqué à l’AFP le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Najib Danish.

L’Otan a pour sa part indiqué que trois soldats de la coalition avaient été blessés. « Leurs jours ne sont pas en danger, ils sont dans un état stable et actuellement soignés par les services médicaux de la coalition », selon un communiqué des forces américaines sous mandat de l’Otan en Afghanistan.

par -

Le parquet de Francfort a fait savoir ce jeudi 27 avril 2017 qu’un lieutenant de l’armée allemande, âgé de 28 ans, accusé d’avoir projeté un attentat, a été placé derrière les barreaux hier mercredi, rapporte l’agence Reuters. Motus pour le moment sur l’ampleur de la menace, la cible ou les moyens d’action. Tout ce qu’on sait c’est que le présumé terroriste avait fait usage, l’an dernier, de faux papiers d’identité pour se faire passer pour un réfugié syrien.

L’homme a été appréhendé en Bavière, dans le sud-ouest de l’Allemagne. Un étudiant de 24 ans, qui vit à Offenbach, une bourgade nichée à l’est de Francfort, a également été coincé transportant des explosifs, a ajouté le parquet. « Nous avons établi grâce à divers enregistrements qu’ils ont tous les deux des idées xénophobes », a affirmé la procureure Nadja Niesen lors d’une conférence de presse à Francfort. Elle n’a pas souhaité en dire plus sur l’identité des deux hommes…

A souligner que les deux prévenus étaient aussi traqués par les enquêteurs français et autrichiens.

par -

L’auteur présumé de l’assaut, à l’explosif, contre le bus de l’équipe de foot de Dortmund avait d’étranges motivations : Il voulait faire plonger les actions du club et en profiter pour ramasser un maximum, ayant déjà spéculé sur leur baisse, selon l’AFP. Sergej W., un ressortissant germano-russe de 28 ans, qui a été cueilli vendredi dernier par une unité d’élite de la police dans la région de Tübingen (sud-ouest), avait donc des préoccupations bassement matérielles, et non terroristes, comme l’avaient cru les enquêteurs…

En fait, le jeune homme avait parié sur une chute du prix de l’action du club de Dortmund (BVB) par le système dénommé »put-options », et a attaqué le car de l’équipe de football en conséquence. Peu importe le nombre de morts et de blessés qu’il ferait, l’essentiel étant de faire tomber les cours au plus bas. Les enquêteurs, qui s’étaient focalisés sur trois pistes suite à des revendications, du reste contradictoires (l’une islamiste, laissée sur les lieux du crime le jour même de l’attaque ; l’autre, d’extrême gauche, a été balancée sur internet et la dernière, d’extrême droite, a été transmise à des médias allemands), ont finalement découvert le pot aux roses.

Selon le parquet, le suspect avait, le 11 avril 2017, jour de l’attaque, mis la main sur 15.000 actions du club en pariant sur leur fonte, avec un délai fixé au 17 juin 2017. D’après le journal allemand Bild, il aurait pu empocher 3,9 millions d’euros de bénéfices.
L’action du club ne s’est toujours pas remise de l’attaque, et affiche -5,5% depuis l’attentat, se situant à 5,36 euros hier jeudi 20 avril dans la soirée.

par -

Un policier a été tué et deux autres blessés jeudi soir lors d’un attentat sur l’avenue des Champs-Élysées à Paris, revendiqué dans la soirée par l’État islamique (EI).

Selon Lepoint.fr, l’assaillant s’appellerait Karim C., né le 31 décembre 1977 à Livry-Gargan (93), et serait de nationalité française.

Il vivait chez sa mère dans un pavillon à Chelles. L’auteur présumé de l’attaque était visé par une enquête antiterroriste pour avoir manifesté son intention de tuer des policiers, selon des sources proches de l’enquête.

Une perquisition a eu lieu jeudi soir en Seine-et-Marne au domicile de cet homme. Il s’agit du titulaire de la carte grise du véhicule utilisé pour l’attaque.

par -

A Stockholm, un camion a foncé dans la foule dans une grande avenue commerçante de la capitale suédoise. Il y a des morts et plusieurs blessés.

Selon le site 20 minutes, l’incident s’est déroulé au niveau de la station T-Centralen, par laquelle passent toutes les lignes de Stockholm. Pour l’heure, le quartier a été entièrement bouclé, a précisé la même source.

par -

L’enquête avance en Russie au lendemain de l’attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg, qui a fait 14 morts et plus de 45 blessés, rapporte l’AFP.

Les autorités kirghizes assurent que l’attaque a été perpétrée par un homme né sur leur territoire.L’auteur de l’attentat, qui n’a toujours pas été revendiqué, serait un kamikaze issu de cette ex-République soviétique d’Asie centrale.

Moins de 24 heures après l’attaque, Saint-Pétersbourg est en deuil et les drapeaux sont en berne dans le centre historique et touristique de la deuxième ville de Russie, a encore précisé la même source.

par -

Au moins six personnes ont été tuées et une cinquantaine d’autres blessées dans l’explosion d’une bombe vendredi sur un marché dans une zone majoritairement chiite du nord-ouest du Pakistan, ont indiqué des responsables locaux à l’AFP.

« Le bilan pourrait grimper et on continue à recevoir des blessés », a indiqué à la même source le Dr Moeen Begum, chirurgien à l’hôpital public de Parachinar, capitale de la zone tribale de Kurram où s’est déroulé l’attentat.

par -

Jacques Pradel, un célèbre journaliste français d’investigation, s’est penché, dans son émission « L’heure du crime », sur les avancées de l’enquête autour du carnage du musée du Bardo, à Tunis, le 18 mars 2015. Mais précisons tout de suite que ce n’était pas pour jeter des fleurs aux enquêteurs et à la justice tunisiens. Dans ce programme, diffusé le lundi 20 mars 2017, le journaliste a pointé les zones d’ombre dans les investigations et le fait que l’enquête stagne…

Deux journalistes du magazine Sang-Froid sont revenus sur des arguments déjà assénés par les médias français, et pas de manière feutrée : Le caractère pour le moins énigmatique de la personnalité de l’un des juges en charge du dossier du Bardo. Ils ont également évoqué les étranges « ratés de la justice tunisienne ».

Par ailleurs les deux journalistes ont affirmé que le dossier transmis par les magistrats tunisiens aux juges français est tronqué et que les deux tiers des éléments manqueraient à l’appel… Bref, rien de très glorieux pour le berceau du printemps arabe. La réaction des autorités tunisiennes s’impose car cette musique là commence à être entêtante…

par -

Un attentat à la voiture piégée a fait au moins deux morts lundi à Mogadiscio, la capitale de la Somalie, selon l’AFP.

L’explosion s’est produite à proximité d’un hôtel dans une rue très fréquentée de la ville. Les autorités font également état de deux blessés. Des coups de feu ont été entendus après l’explosion.

A noter que la Somalie a été régulièrement visée par des attentats ces derniers mois.

par -

Onze soldats maliens ont été tués et cinq blessés, dans la matinée du dimanche 5 mars, au cours d’une attaque contre la base de Boulikessi, dans le centre du Mali.

L’identité des assaillants n’a pas été confirmée. Mais, selon une source sécuritaire régionale, l’offensive aurait été « menée par le groupe du djihadiste Ibrahim Malam Dicko, qui dirige Ansaroul Islam ».

L’organisation a revendiqué plusieurs opérations ces derniers mois dans le nord du Burkina Faso voisin, dont le raid le plus meurtrier de l’histoire contre l’armée qui a fait 12 morts et traumatisé le pays.

par -

La direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé dans un communiqué qu’un policier a déjoué une attaque suicide devant un commissariat dimanche soir à Constantine, dans l’Est de l’Algérie, en tirant sur la ceinture explosive portée par le kamikaze qui s’est alors déclenchée.

Une riposte « énergique » et « héroïque ». « Un policier qui était devant le siège du commissariat situé au-dessous d’un bâtiment abritant une dizaine de familles a riposté énergiquement et héroïquement, après plusieurs sommations, ciblant avec précision la ceinture explosive portée par un terroriste.

Au moment de l’attaque, qui s’est produite vers 21h, une forte explosion a été entendue près de ce commissariat du centre de Constantine, selon APS. Immédiatement après cet « attentat terroriste », le parquet a ouvert une enquête, a précisé la DGSN.

par -

Au moins trois personnes ont été tuées dans l’attaque ce mardi d’un tribunal du nord-ouest du Pakistan, dont deux kamikazes en tentant de pénétrer à l’intérieur du bâtiment où un troisième homme était toujours traqué par la police, selon l’AFP.

Parmi les victimes figurent un avocat, un vieux cordonnier qui avait son atelier devant l’entrée et un garçonnet de 4 ans, selon la même source.

par -

Un marché de Bagdad a été la cible d’un attentat à la voiture piégée jeudi 16 février 2017. Un premier bilan faisait état de seize morts et 25 blessés, il s’est depuis alourdi à 39 morts, selon l’agence internationale AFP.

L’explosion, qui n’a pas été revendiquée dans l’immédiat, s’est produite dans le quartier de Bayaa, dans le sud de la ville, où quatre personnes avaient déjà péri mardi dans un attentat à la voiture piégée, a précisé la même source.

par -

Quatre personnes soupçonnées de préparer un attentat ont été interpellées ce vendredi matin à Montpellier lors d’un coup de filet antiterroriste, rapporte le site L’express.fr.

Lors d’une perquisition au domicile de l’un de ces individus, des produits entrant dans la composition d’engins explosifs ont été découverts : plusieurs grammes de TATP, une substance explosive instable, un litre d’acétone et un litre d’acide sulfurique. Les quatre suspects sont âgés de 16, 20, 26 et 33 ans. Deux des suspects sont déjà connus des services anti-terroristes : un homme de 20 ans et une jeune fille d’à peine 16 ans. Elle devait servir « d’appât » et se faire sauter avec un gilet explosif. Elle a été repérée sur les réseaux sociaux, après avoir exprimé la volonté de partir en zone syro-irakienne ou sinon de frapper la France.

par -

Le porte parole du pôle judiciaire pour la lutte antiterroriste, Sofiane Sliti a annoncé l’ouverture d’une enquête sur l’attentat terroriste qui a eu lieu à Québec au Canada. .

Lors de son intervention, ce mardi 31 janvier 2017 sur Mosaïque Fm, il a ajouté que plusieurs accusations pour des crimes terroristes ont été retenues à l’encontre de l’auteur de cette attaque.

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, un mort et deux blessés Tunisiens figurent parmi les victimes de l’attentat terroriste, survenu, dimanche, dans un centre culturel islamique de Québec au Canada.

Il s’agit de Boubaker Thabti (décédé), d’Aymen Derbali et de Nizar Ghali (blessés), précise le département dans le même communiqué.

par -

À Melbourne en Australie, au moins trois personnes ont été tuées et vingt autres blessées par une voiture qui a délibérément foncé dans la foule vendredi 20 janvier avant que son chauffeur ne soit arrêté, a annoncé la police qui a écarté la piste terroriste.

Selon les informations rapportées par France 24, la police de l’État de Victoria a précisé dans un tweet que la situation était « sous contrôle » dans le centre de Melbourne.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Le groupe libyen Ansar Asharia, classé comme organisation terroriste par l’ONU et les Etats-Unis, a annoncé samedi soir sa «dissolution», dans un communiqué publié...

SPORT

Reseaux Sociaux