Tags Posts tagged with "Auchan, Magasin Général, Tunisie"

Auchan, Magasin Général, Tunisie

par -
0
C’est maintenant officiel. La grande chaîne de distribution française Auchan

C’est maintenant officiel. La grande chaîne de distribution française Auchan, vient d’acheter 10 % du capital de la société Magasin Général. L’accord entre les deux sociétés qui tenaient, mardi après midi, conférence de presse, venait juste d’avoir l’approbation, encore orale, du ministre du Commerce dont l’autorisation était nécessaire. L’accord ne porte cependant seulement que sur les 10 %. A terme et à l’occasion d’une prochaine augmentation de capital, la participation d’Auchan devrait monter à 25 % dans le capital du Magasin Général.

Cette prise de participation est, en fait, une histoire de famille. Les deux partenaires sont des entreprises familiales. La tunisienne s’est déjà ouverte à la bourse, la française, pas encore. Auchan sortait d’une mauvaise expérience marocaine. La famille Bayahi cherchait de nouvelles opportunités pour se diversifier. Elle avait commencé en 1993, date du premier contact entre Tahar Bayahi et le fondateur du groupe. La famille Bayahi n’était pas alors dans le secteur de la grande distribution et Tahar n’avait pu décrocher son RDV avec le représentant de la famille Mulliez qu’après 3 mois. T. Bayahi raconte que, suite au premier contact en France, il devait rentrer. Il prenait congé de ses hôtes en les saluant et demanda qu’on lui trouve un taxi. Le patron d’Auchan alors l’en dissuade et lui conseille de prendre le métro, en lui offrant le ticket qu’il conserve jusqu’à présent. Le Djerbien [nous le disons en dehors de tout régionalisme] qu’est Tahar Bayahi a certainement beaucoup apprécié ce geste qui le rassurait sur les bonnes perspectives win-win du partenariat qu’il bâtissait encore.

Une vente quelque peu alambiquée.

La vente des 10 % du MG à Auchan à travers la société ISMS, la holding du métier supermarché du groupe français, ne s’était pourtant pas faite d’une manière directe. Officiellement, c’est Med Invest Company qui vend à New Corp., et cette dernière qui vend à ISMS. De quoi donner le tournis à ceux qui voudraient comprendre les raisons de cette vente indirecte. Pour cela, deux raisons.

D’abord donner une porte de sortie aux dirigeants, si le ministère du Commerce n’accordait pas l’autorisation. Cette dernière reste, pour l’instant orale, comme l’a confirmé Tahar Bayahi lui-même à la conférence de presse de mardi. Ensuite, donner les moyens aux deux parties contractantes et surtout les vendeurs tunisiens, de vendre à un prix en dehors de celui du marché pour que ce dernier ne puisse en aucun cas mettre la pression sur les partenaires.

Selon nos informations, la vente s’est faite au prix de 26 MDT. Tahar Bayahi refusera catégoriquement, encouragé par son partenaire français, pourtant, pas en bourse, de donner la moindre information à ce propos, prétextant une vente qui ne s’était encore conclue, alors qu’il l’annonçait publiquement et en grande pompe. L’action s’était ainsi vendue à un prix nettement en dessous du prix de la bourse (ce mercredi il était de plus de 171 DT). Restera à savoir à quel prix et dans quelles conditions se fera la prochaine vente des 15 % au même acheteur qui ne cache déjà pas son désir d’arriver à 25 %.

Que va en tirer le MG ? Et l’hyper, c’est pour quand ?

A seulement 10 %, que fait donc Auchan au Magasin Général ? D’abord, exporter vers la Tunisie. Officiellement, on dira que le MG va profiter de la centrale d’achat d’Auchan, pour diversifier son offre ou, comme nous l’indique Philippe Saudo qui est le Dg de la division supermarché chez Auchan, «les achats internationaux d’Auchan qui pourraient être mis à disposition de MG. La question a été posée, lors du point de presse de mardi, à Philippe Saudo de savoir si le groupe comptait acheter de Tunisie à travers sa filiale. Le responsable a tourné en rond, parlant seulement des produits de l’agroalimentaire et peut-être pour la filiale russe.

Philippe Saudo nous indiquera aussi que MG pourra compter sur son nouveau partenaire pour «un rôle d’accompagnement » pour l’initier aussi à un meilleur reporting, un meilleur contrôle de gestion et l’analyse fine des résultats. L’échange d’expériences se fera aussi en matière de logistique et de baisse des stocks, pour faire évoluer son concept même.

Reste à évoquer cette question de l’hypermarché que le MG voudrait avoir dans la région de Sfax. Tahar Bayahi indique qu’il en a parlé avec le ministre tunisien du Commerce. Ce dernier n’a pas dit oui et n’a pas dit non. Il a seulement dit qu’il était d’accord sur la nécessité d’équilibrer la concurrence sur le marché de la grande distribution. Philippe Saudo, qui est le Dg de la division supermarché chez Auchan, a été un peu plus prolixe que lui, en nous situant «la possibilité d’ouvrir un hypermarché », avec Auchan, dans une perspective temporelle de «deux à trois ans», dit-il. Saudo laisse aussi clairement entendre que la réalisation du reste des 25 % se fera dans le cadre d’une augmentation de capital qui pourrait avoir lieu à l’occasion du lancement du projet de l’hypermarché.

K.B

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

SPORT