Tags Posts tagged with "automobile"

automobile

par -
0

Kia toujours au top du marché des véhicules particuliers jusqu’à fin octobre. Au terme des 10 premiers mois de cette année, Kia enregistre une hausse de 38.4% de ses immatriculations par rapport à la même période de 2015 et consolide ainsi sa première position sur le marché des véhicules particuliers. Les immatriculations cumulées de Kia ont atteint 4573, loin devant le deuxième (+892 unités) et le troisième (+902 unités), lui permettant d’avoir une part de marché de 13,6%.

Sur le marché des véhicules légers, les chiffres de Kia sont toujours au vert, avec une hausse des immatriculations de 39,4% et une part de marché de 9,3% contre 7.6% en 2015, ce qui permet à Kia de se positionner à la 4ème position, à seulement 300 unités du premier.

par -
0

Le Groupe Zouari a organisé, hier vendredi 19 novembre 2016, une cérémonie marquant le lancement des bus du constructeur chinois King Long sur le marché tunisien.

Lors de son allocation, Hafedh Zouari, président et fondateur du groupe Zouari, a affirmé que « les bus King Long se tailleront une place de choix sur le marché Tunisien. Ils se distinguent par une prise en compte réelle des spécificités du marché et offrent un compromis intéressant entre performance, fiabilité, durabilité, confort et technologie « , a-t-il dit.

Pour sa part l’ambassadeur de la République Populaire de Chine en Tunisie, Mme Bian Yanhua, s’est félicitée de ce nouveau partenariat tuniso-chinois et a affirmé que la commercialisation de l’une des plus célèbres marques de l’industrie du bus en Chine n’est que le reflet du développement de la coopération entre la Tunisie et la Chine et la consolidation des relations d’amitié entre les deux pays.

Elle a également ajouté que les relations tuniso-chinoises enregistrent une évolution remarquable grâce aux différentes coopérations entre les deux pays dans différents domaines.

img_1508Medicars sera en mesure de fabriquer et commercialiser des bus répondant aux standards européens et aux normes du code de la route en Tunisie, avec la possibilité d’offrir aux clients une multitude d’options quant aux choix de la chaîne cinématique et des équipements de carrosserie, et un prix beaucoup plus abordable que celui proposé par les autres fabricants.

Cette filiale, dédiée depuis 2013, date de son lancement, à la production de véhicules utilitaires légers tels que les pick-up Mahindra, s’est lancée en 2015/2016 dans l’assemblage des camions de la marque Hyundai de 3,5 et 7,8 tonnes (2015/16).

Avec un investissement estimé à 8 millions de dinars, cette unité de production de carrossages de bus, dont la date de démarrage est prévue pour la fin 2017, produira 150 bus par an et permettra la création de 150 nouveaux emplois.

Plus de 200.000 bus King Long vendus en Chine

King Long est classé premier constructeur mondial de bus toutes catégories, avec plus de 200.000 bus vendus en Chine ces deux dernières années et trois unités de production s’étalant sur une surface totale de 800 000 mètres carrés.

Il est présent sur les 5 continents dont 12 pays de l’Union Européenne tels que l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et la France.

Le groupe Zouari lancera bientôt la nouvelle unité d’assemblage du géant chinois King Long « Dragon Doré », premier constructeur mondial de bus.

La société King Long United Automotive Industry Co est un constructeur de petits véhicules utilitaires, autobus et autocars dont le siège social est situé à Xiamen, dans la province de Fujian .

King Long produit annuellement 25 mille bus et autocars ainsi que 30 mille minivans. Le groupe chionis         a enregistré, au cours des deux dernières années, la vente de plus de 200 mille bus en Chine.

On signale également que le Groupe Zouari est l’un des principaux de la Tunisie spécialisés, depuis 1984, dans la distribution de pièces de rechange.

Nous y reviendrons.

par -
0

Le parc des voitures en Tunisie s’agrandit, annuellement, à raison de 70 à 80 mille véhicules, selon une analyse effectuée par l’intermédiaire en bourse MAC SA, se référant aux statistiques de l’Agence Technique des Transports Terrestres  » ATTT ».
Le taux de motorisation de la Tunisie s’élève à 9,1% (soit un véhicule pour 11 habitants) contre 11% en Turquie, 20,3% en Roumanie et 48,2% en France.
La demande pour les véhicules légers a toujours été largement supérieure à l’offre en dépit de la hausse des prix des véhicules importés (suite à la dépréciation du dinar tunisien face à l’euro et au dollar) ainsi que la progression continue du prix du carburant, a fait savoir l’analyse, indiquant que le secteur fournit aux caisses de l’Etat au moins 100 millions de dinars par an avec sa taille actuelle.
Les véhicules légers (VL) circulant en Tunisie proviennent des marchés officiel et parallèle, ce dernier étant composé des entités réalisant des revenus en dehors des circuits officiels des concessionnaires automobiles par la ré-immatriculation des véhicules.
En totalité, les ventes de VL issues des marchés précités ont augmenté de 6,4%, entre la période 2011-2015, passant de 63 925 unités à 82 011 VL vendus.
L’étude a rappelé que le marché automobile en Tunisie est soumis à un ensemble d’autorisations (cahier de charges, agrément concessionnaire délivré par le ministère du Commerce) ainsi qu’au système des quotas, « alors qu’il devrait être un marché ouvert comme n’importe quel secteur économique en Tunisie », recommande l’étude.
Le marché officiel des véhicules légers :
Le segment tant officiel que parallèle des véhicules légers représente la plus grosse part du marché automobile en Tunisie avec environ 96% des ventes totales, sachant qu’à lui seul, le marché officiel des VL constitue environ les deux tiers des ventes annuelles.
Les principaux acteurs du marché officiel sont les concessionnaires automobiles (marché des premières immatriculations), lesquels comptent une vingtaine d’intervenants officiels qui commercialisent plus de trente marques en Tunisie et offrent au moins 10 mille emplois directs.
Les ventes des véhicules neufs sont en progression continue sur les trois dernières années, malgré la morosité économique.
Entre la période 2011- 2015, la progression des ventes des concessionnaires automobiles tunisiens s’est établie à 4,7%, passant de 45 075 VL en 2011 à 49 54 203 VL en 2015. Par rapport à 2014, la progression des ventes était légère, soit seulement 1,6%.
La baisse des quotas d’importation des véhicules neufs a profité au marché parallèle:
La baisse des quotas d’importation des véhicules neufs (1ères immatriculations) en 2011 a profité au marché parallèle, d’après l’étude.
Selon les chiffres de l’ATTT, les ré-immatriculations ont augmenté de 10,2% sur la même période 2011-2015 pour atteindre les 27 808 véhicules, en 2015 contre 18 850 véhicules en 2011.
Ce marché parallèle a atteint son pic historique durant la période 2012-2013, accaparant ainsi près de 36% des véhicules mis en circulation sur le marché tunisien.
L’accroissement de la part de marché du circuit parallèle s’explique, a indiqué l’étude, par les restrictions à l’importation des véhicules neufs, la limitation de l’offre des concessionnaires agréés qui ne satisfait pas l’ensemble de la demande, la hausse du nombre des Tunisiens qui sont à la recherche de la parfaite combinaison entre véhicule  » bonne occasion  » et  » prix intéressant « , surtout après la révolution, période marquée par la baisse du pouvoir d’achat du ménage tunisien, le relèvement en juillet 2012 de l’âge maximal des véhicules d’occasion importés de 3 ans à 5 ans, l’avantage en matière de paiement de droits et taxes accordés aux Tunisiens résidents à l’étranger pour l’importation de véhicules (un premier véhicule en franchise totale et un second véhicule avec un droit de douane de 25%), le changement des habitudes de consommation chez les européens qui se tournent vers des automobiles plus  » écolos  » et se débarrassent en conséquence, des anciens véhicules dits  » plus polluants  » à des prix raisonnables.
Les marques européennes sont les plus vendues en Tunisie
Les marques européennes restent les plus vendues en Tunisie et accaparent près de 60% du marché. Ceci étant, ces dernières années, les marques asiatiques commencent à s’assurer des parts de plus en plus importantes vu le rapport qualité/prix offert qui répond de mieux en mieux aux attentes du Tunisien, toujours selon l’étude.
Le classement par marque fait apparaître Citroen comme la marque des véhicules légers la plus vendue en 2015, pour la deuxième année consécutive.
En effet, la société AURES Auto (filiale de la holding UADH) concessionnaire officiel de la marque Citroen a réussi à consolider sa place de leader en 2015 avec 6 731 VL vendus, soit une part de marché (PDM) de 12,4%.
La marque allemande Volswagen vient au deuxième rang suite à la commercialisation de 5 433 VL en 2015 avec une PDM de 10%), suivie par la marque française Peugeot (9,7% de PDM) alors que la marque Renault se trouve à la 4ème place.
Concernant les marques sud-coréennes, KIA vient de se hisser à la 5ème place alors que la marque HYUNDAI se trouve toujours à la 8ème place.
Repenser le secteur pour une meilleure dynamique:
D’après l’analyse financière de MAC SA, l’essor du secteur viendra de sa libéralisation, du fait que les opérateurs du marché réclament la libéralisation du secteur des véhicules légers comme c’est le cas pour les véhicules industriels en 2012, pour encourager les concessionnaires à fournir de meilleurs services, à étendre leurs réseaux, à créer de l’emploi et à développer l’économie.
Selon les professionnels, l’ouverture du marché ne peut qu’améliorer la concurrence, l’investissement et les impôts collectés.
Le secteur automobile reste accablé doublement par le système de quota et la prolifération du marché parallèle qui fournit, à lui seul, le tiers des besoins annuels du marché.
La réorganisation du marché parallèle, en l’intégrant dans l’officiel permettra, selon les spécialistes, de doubler facilement les recettes de l’Etat en provenance de ce secteur, d’encourager l’investissement et de créer de l’emploi.

par -
0

Toyota Motor envisage de produire à grande échelle des voitures électriques disposant d’une grande autonomie et qui arriveraient sur le marché autour de 2020, rapporte ce mardi 8 novembre 2016 l’agence Reuters.

En ajoutant des véhicules électriques longue distance à sa gamme de produits, Toyota romprait avec son parti pris en faveur de voitures hybrides et de véhicules à piles à combustible à hydrogène, qu’il considérait jusqu’ici comme les meilleures alternatives aux voitures traditionnelles.

Toyota mettra en place une équipe début 2017 destinée à développer une voiture électrique disposant d’une autonomie de plus de 300 kilomètres, ajoutant qu’il vise une mise sur le marché en 2020 au Japon, ainsi qu’en Californie et en Chine.

Toyota n’a ni confirmé ni démenti cette information. Dans une réponse envoyée par courriel, le constructeur affirme qu’il continue à concevoir diverses technologies tournées vers les économies d’énergie, y compris les véhicules électriques. Elle s’est engagée à ce que toutes ses voitures soient pratiquement à pollution nulle d’ici 2050, rapporte l’agence d’information internationale Reuters.

par -
0

Le Centre de promotion des exportations (Cepex) a organisé en octobre dernier, une journée tuniso-ivoirienne de partenariat et des rencontres B to B, en collaboration avec la CCI-Côte d’Ivoire.

C’est Un événement qui avait pour objectif de booster les échanges commerciaux entre la Tunisie et la Côte d’Ivoire.

Selon les informations rapportées par le site « Al Wihda.info », la représentante du Cepex, Najoua Riffi, a déclaré lors de cet événement que « le marché ivoirien est porteur, elle a indiqué qu’Abidjan devrait constituer une porte d’entrée des opérateurs Tunisiens vers la sous-région ouest-africaine. Outre les rencontres B to B, les hommes d’affaires tunisiens procéderont à des visites d’entreprises automobiles et de celles opérant dans le domaine du transport, en plus des visites institutionnelles « ,  a-t-elle affirmé.

Les composants automobiles sont les accumulateurs (batteries, plaques et couvercles pour batterie), les circuits imprimés, cartes électroniques, les fils, les faisceaux de câbles, les équipements de carrosserie, les équipements moteurs, les organes d’échappement, etc.

Selon les statistiques, le parc automobile en Côte d’Ivoire compte environ 600 000 véhicules, dont 75% d’occasions. Le projet de renouvellement du parc automobile porte sur l’acquisition de 50 000 véhicules sur 5 ans. Le secteur de l’automobile crée plus de 1500 emplois directs et indirects. Il faut noter que les échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et la Tunisie connaissent une hausse de 8% sur la période 2010-2015. Les échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et la Tunisie connaissent une hausse de 8% sur la période 2010-2015, a rapporté la même source.

par -
0

La représentante du Centre de promotion des exportations (Cepex), Najoua Riffi, a déclaré lors d’une journée tuniso-ivoirienne de partenariat organisée le mois dernier, en Côte d’Ivoire, que la Tunisie est le premier pays méditerranéen du sud en termes d’exportation des composants automobiles vers l’Union européenne et le deuxième producteur en Afrique, rapporte le site d’information « Al Wihda.info ».

par -
0

La forte progression de la production indienne, couplée aux problèmes locaux de la Corée du Sud, ont permis au pays de rentrer dans le top 5 mondial avec 2,57 millions de voitures sorties des usines depuis le début de l’année, rapporte ce mardi 27 septembre 2016, « la Tribune.fr ».

La Corée du Sud a finalement laissé sa place à l’Inde. Depuis le début de l’année, le match de la production était jusqu’ici dominé par Séoul, avec respectivement 2.195.843 voitures produites contre 2.186.655 pour New Delhi.

Mais l’Inde a rattrapé son retard en juillet, produisant 32.562 véhicules de plus (388.356 sur le mois) que la Corée du Sud, portant ainsi son total produit depuis le début de l’année à 2,57 millions d’unités contre 2,55 millions pour Séoul, selon le dernier rapport de la Korea Automobile Manufacturers Association (Kama), publié le 25 septembre et repris par le site Business Korea.

D’après la même source , l’an passé, le pays avait produit 4,55 millions de voitures (+0,7% sur un an), contre 4,12 millions pour l’Inde (+7,3%). À titre de comparaison, la production mondiale a gagné 1,1%, à 90,78 millions de véhicules.

par -
0

Selon un article publié par le site « Le Progrès »,  Argus a dévoilé la carte de France des achats automobiles. Quels départements achètent le plus des modèles Français? Lesquels préfèrent des modèles étrangers ou low cost?

La marque au lion a en effet fourni plus du tiers (35,8%) des véhicules neufs vendus aux particuliers dans le département entre janvier 2015 et juin 2016. Le professionnel de l’automobile a dressé la « carte de France des achats automobiles ». Résultat ? L’Hexagone est une véritable « mosaïque »: d’un département à l’autre, les goûts en matière d’automobile varient du tout au tout.

Et ce pour des raisons historiques – présence ou non d’un constructeur -, géographiques – proximité d’une frontière -, ou encore financières – le pouvoir d’achat différent d’un territoire à l’autre.

Pour réaliser son étude, l’Argus s’est limité aux ventes de voitures neuves à destination des particuliers, qui représentent 50% du marché auto hexagonal et a volontairement exclu les voitures de société (50% des immatriculations à Paris) ou les voitures de location courte durée, qui « faussent la vision globale ».

Peugeot et Renault règnent dans leurs bastions

Les conclusions de l’étude sont saisissantes. Tout d’abord, la présence d’un site de production possède un réel impact sur les ventes du secteur géographique.

Ainsi, Renault réalise ses meilleurs scores dans la Sarthe (24,1 % des ventes du département), l’Eure (23,7%), la Somme (23,1%) ou les Yvelines (23%). Le point commun entre ces départements: la présence d’une usine sur leur territoire ou à proximité.

Même constat pour Peugeot qui performe dans le Doubs (35,3 %), où se trouve son site historique de Sochaux, sur le Territoire de Belfort (32%) et en Haute-Saône (29%). Ces trois derniers départements sont même les plus « patriotes » ! Ainsi, 68,9% – record national – des modèles vendus en Haute-Saône sur la durée de l’enquête sont de fabrication française. Suivent le Doubs (68,6%) et le Territoire de Belfort (67,6%).

par -
0

Monaco va organiser son premier salon international de l’automobile (SIAM), du 16 au 19 février 2017, a annoncé, ce mercredi 14 septembre 2016, le site d’information « turbo.fr ».
Ce salon se déroulera sur onze lieux exceptionnels de la principauté, qui seront reliés entre eux par des navettes électriques, afin de faciliter le déplacement des visiteurs.

Des conférences sur la mobilité électrique et son développement y seront également organisées. Ce sont plus de 100 000 visiteurs qui sont attendus, a ajouté la même source.

 

par -
0

Les candidats et les fans de la Ford GT peuvent se réjouir : Ford Performance ajoute deux années de production supplémentaires pour la toute nouvelle supercar en fibre de carbone. Cette ’annonce fait suite à l’envoi aux premiers clients potentiels des informations relatives au statut de leur candidature pour l’achat de la voiture.

Ces deux années de production supplémentaires font suite à la récente décision de Ford Performance d’engager la Ford GT de course dans le Championnat IMSA et le Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) pour quatre ans.

“Bien que nous ne puissions pas produire assez de Ford GT pour satisfaire toutes les demandes d’achat reçues, nous allons ajouter deux années de production supplémentaires afin de satisfaire davantage de clients”, explique Dave Pericak, directeur de Ford Performance. “Nous voulons que la Ford GT demeure exclusive, mais en même temps cette voiture et ses clients sont essentiels pour notre marque”.

La troisième année de production permettra de répondre aux candidats placés en liste d’attente. Les candidats qui n’ont pas été retenus lors de cette première phase, ou ceux qui ont manqué la fenêtre d’application initiale, seront quant à eux servis lors de la quatrième année de production. Le processus de demande pour cette quatrième année de production démarrera début 2018. Ceux qui ont déjà candidaté lors de la première phase auront besoin de mettre à jour leur demande.

“La course est au coeur de l’ADN de la Ford GT”, estime Raj Nair, vice-président exécutif de Ford en charge du développement des produits. “La voiture de route et sa version de course évolueront côte à côte les quatre prochaines années et nous donneront l’occasion de tester de nouvelles technologies innovantes sur la piste comme en dehors”.

par -
0

Hyundai présentera sa nouvelle i30 au Mondial de l’automobile. Il s’agit de la deuxième meilleure vente du constructeur, derrière le SUV compact Tucson en Europe.

Selon des informations rapportées par plusieurs supports médiatiques français, le design de la nouvelle Hyundai i30 est moderne mais manque cruellement de personnalité.

Plusieurs éléments de carrosserie semblent même faire référence à d’autres constructeurs : Audi pour la calandre, Mazda pour le capot moteur, la Fiat Tipo pour le dessin de la poupe et la Volkswagen Golf pour celui des feux arrière….

par -
0

ARTES, concessionnaire en Tunisie de la marque automobile française Renault, vient d’être récompensée au Renault P.A.R.I.S Challenge Mondial pour avoir réalisé « la Meilleure performance sur la région Afrique-Moyen-Orient-Inde (AMI) pour la période 2015-2016 ».

Le trophée a été remis par Thierry Koskas, Directeur Commercial du Groupe Renault, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée en présence de Moncef Mzabi, Président d’ARTES.

Ce prix récompense les excellents résultats de Renault en termes de vente et de croissance sur le marché tunisien et l’engagement des équipes d’ARTES dans la satisfaction de la clientèle.

Moncef Mzabi a déclaré à cette occasion : « ce prix reflète le haut niveau de confiance qui lie ARTES à ses clients mais il est également le résultat de l’implication de toute une équipe que je tiens à féliciter pour son engagement et pour les efforts qu’elle déploie au quotidien ».

Depuis 2014, le Groupe Renault challenge son réseau d’importateurs au travers de ce P.A.R.I.S Challenge Mondial. Celui-ci récompense ses meilleurs partenaires contribuant le plus aux résultats du Groupe, en parts de marché et en croissance des volumes de ventes et qui, par le strict respect des standards de la marque, satisfont au mieux leurs clients.

La société ARTES (Automobile Réseau Tunisien Et Services), concessionnaire Renault en Tunisie, a été créée en 1997 suite à l’acquisition de l’ex-Renault Tunisie (fondée en 1947) par le Groupe Mzabi. Elle est aujourd’hui leader des ventes de véhicules particuliers sur le marché tunisien.

par -
1

46.905 véhicules automobiles (VP+VU) ont été importés durant les sept premiers mois de cette année 2016. Notons vite, pour ne pas que la BCT s’emballe, que sur ce chiffre, 12.902 VL étaient issus du marché parallèle lequel, bien qu’ayant régressé de 15 %, représente toujours 33,7 % du total du marché de l’automobile. En juillet, les importations des concessionnaires ont même baissé de 18,7 %.

La lecture des chiffres des concessionnaires légaux se fait à plusieurs niveaux.

D’abord sur la niche des voitures particulières (VP). City cars y est leader du marché sur les 7 premiers mois, avec sa coréenne Kia qui enregistre une croissance de 27,6 %. Derrière, c’est Renault, Volkswagen et Hyundai qui complètent le trio de tête. Sur la niche des VU (Véhicules Utilitaires), c’est Isuzu qui est leader du marché, suivie par Citroën et Peugeot, Mahindra qui vend plus que Tata et Kia fait son entrée sur cette niche des VU avec déjà 28 immatriculations. Sur tout le marché enfin, c’est l’allemande Volkswagen qui fait toujours les meilleures ventes et s’octroie 10,4 % de PDM (part de marché), talonnée par la marque aux chevrons (Citroën) avec une PDM de 9,6 % ex aequo avec Isuzu, l’italien Fiat qui reste dans le Top 10 des ventes (6,1 % de PDM) et Ford à la 9ème place avec 1541 immatriculation en 7 mois et une PDM de 4,5 %.

tsd4

Une lecture des chiffres du secteur de la concession automobile par concessionnaires, un secteur où trois entreprises sont cotées sur la Bourse de Tunis, donne d’autres résultats. Comme toujours, c’est la société Ennakl qui tire le marché, grâce à ses cinq marques de voitures et ses 5.688 immatriculations qui lui donnent une PDM de 16,7%, ce qui devrait ravir ses actionnaires en bourse. C’est ensuite Artes, autre cotée sur la BVMT et ses deux marques, avec 4.310 ventes et sa PDM de 12,7 %. Bien que n’ayant qu’une seule marque automobile, Aures, qui fait partie du groupe UHD (coté en bourse), accapare 9,6 % de PDM avec ses 3.272 écoulés à la fin des sept premiers mois de l’année. Mono-marque aussi la 3ème cotée dans le temps, City Cars, se taillait une PDM de 8,8 % avec ses 3.003 immatriculations des 7 mois 2016.

par -
0
Avec deux titres

La société Universal Auto Distributors Holding UADH, du groupe Loukil, indique dans un communiqué que le montant des charges financières nettes arrêtées à fin juin 2016, soit 15 691 789 DT, comparé à un montant de 2 694 591 DT à fin juin 2015, correspond à hauteur de 14,3 MDT à des pertes de change, dont un montant d’environ 9,4 MDT consistant en des pertes de changes latentes (non encore réalisées) provenant de l’évaluation des dettes fournisseurs et des passifs financiers (financement en devises) libellés en monnaies étrangères selon le cours du Dinar Tunisien au 30 juin et ce en application des principes comptables préconisés par le système comptable tunisien. En effet, lesdites pertes de change constatées par le groupe UADH sont la conséquence directe de la dépréciation du Dinar Tunisien par rapport aux monnaies de paiement des importations des sociétés du groupe, soit principalement l’Euro et le Yen.
Il est important de signaler à ce titre que les taux de change (EUR/TND) et (JPY/TND) ont connu une augmentation spectaculaire à fin juin 2016 comparé à ce qu’ils avaient été à fin décembre 2015, enregistrant ainsi des taux respectivement de 10% et 26%. Les prix des véhicules ont été augmentés en conséquence pour sauvegarder les marges tout en restant compétitifs sur le marché. La majeure partie de nos importations et ventes se font habituellement sur le 2ème semestre de chaque année y compris l’introduction des nouveaux modèles.

Concernant l’endettement du groupe UADH (les emprunts bancaires et les crédits leasing, y compris les intérêts courus), le communiqué précise qu’il s’élevait au 30 juin 2016 à 54 450 159 DT contre 56 858 313 DT au 31/12/2015 et 55 758 759 DT au 30 juin 2015, soit une baisse de 4.3%. Environ la moitié de cet endettement était contracté par la société UADH dans le cadre d’un financement partiel de l’acquisition de la société Ennakl Véhicules Industriels. La baisse de l’endettement à fin juin 2016 correspond aux remboursements effectués.

Il est à noter que le groupe UADH a contracté courant le premier semestre 2016 un nouveau emprunt bancaire de 2,4 MDT destiné au financement de l’extension du showroom et atelier principal de la société Economic Auto, filiale de la société UADH tel que planifié dans le Business Plan. L’augmentation des volumes d’importation des véhicules MAZDA sur les 4 dernières années a rendu ces extensions une nécessité pour offrir un service après-vente à l’image de la marque Japonaise.
La trésorerie nette du groupe UADH s’est réduite à fin juin 2016 par rapport à fin décembre 2016 et ce en raison principalement du financement des importations des véhicules neufs (VN) réalisée à la fin du premier semestre 2016 dont la valeur des stocks y correspondant s’est considérablement augmenté par rapport à la même période de l’année 2015 en passant de 52,1 MDT à 64,2 MDT.

Terminant sur une note positive, le communiqué d’UADH ajoute que «malgré un contexte économique difficile caractérisé principalement par un important glissement du Dinar Tunisien, la Direction Générale de la société UADH est d

par -
0

Selon le site « capital.fr »,  les ventes automobiles en Chine ont progressé en juillet à leur rythme le plus rapide depuis trois ans et demi en raison d’un dispositif fiscal en faveur des véhicules à petite motorisation et d’une base de comparaison favorable avec l’année dernière.

Les ventes automobiles ont augmenté de 23% sur un an le mois dernier, à 1,9 million de véhicules, a annoncé vendredi la Fédération chinoise des constructeurs automobiles. Il s’agit de la croissance la plus forte depuis janvier 2013 et d’une accélération par rapport aux rythmes de 14,6% atteint en juin et de 9,8% en mai, a relevé la même source.

par -
0

Mercedes-Benz a dévoilé un teaser de son futur coupé Maybach. Il sera  lancé au cours de la prochaine édition du concours d’élégance de Pebble Beach, rapporte TF1.

Selon le constructeur allemand, le futur coupé Maybach mesure environ 6 mètres de long, légèrement plus court que la Cadillac Fleetwood 75, la plus longue berline de série jamais produite.

Ce nouveau véhicule mystérieux pourrait être fabriqué sur une base de Mercedes Classe S et devrait dépasser en termes de taille la Rolls-Royce Phantom Coupé et ses 5,6 mètres, a relevé la même source.

par -
0

Le programme de subventions Ford “Conservation & Environmental Grants” annonce la prolongation jusqu’au 11 septembre prochain du délai pour recevoir les demandes de financement de projets environnementaux. La 16ème édition de cette initiative financera des projets environnementaux dans le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord attribuant à ce titre un budget total de 120.000 dollars, le montant le plus élevé octroyé dans son histoire.

Les individus ou organisations ayant des projets en cours consacrés à la conservation de l’environnement sont invités à présenter leurs demandes via le site www.me.ford.com et ce jusqu’au 11 septembre 2016.

Le programme a financé 194 projets communautaires dédiés à des causes environnementales dans les pays du CCG et du Levant avec un montant total de subventions versées de 1,5 million de dollars. Les projets en cours devraient se dérouler dans les pays suivants : Algérie, Bahreïn, Egypte, Irak, Jordanie, Koweït, Liban, Maroc, Oman, Qatar, Arabie saoudite, Tunisie, Emirats arabes unis et Yémen.

Durant ses quinze années d’existence, le programme de subventions de Ford a soutenu les projets qui encouragent le développement des compétences, la conservation de la biodiversité et des ressources naturelles ainsi que la sensibilisation des jeunes à la protection de l’environnement. Conçu pour le renforcement des individus et des organismes à but non lucratif qui consacrent leur temps et effort pour préserver le bien-être environnemental de leurs communautés, le programme Ford Grant demeure l’une des plus grandes initiatives d’entreprise du genre dans la région.

par -
0

Un article publié, ce mardi 9 août 2016 sur le site « latribune.fr »,  relève que les constructeurs automobiles japonais ont annoncé des pertes records dues aux effets de changes. Le Premier ministre Shinzo Abe a, dans ce contexte, affirmé la mise en place d’un programme pour faire baisser le yen qui s’envole depuis le début de l’année.

Ce programme économique a pour objectif de relancer l’inflation, mais également les exportations grâce à une baisse du yen. D’après la même source, cette politique aura fait long feu puisque le yen est entré dans un cycle haussier depuis décembre 2015. Il a augmenté de 18% face au dollar et de 16% face à l’euro depuis le 1er janvier. Cette hausse s’est accentuée avec le référendum du Brexit en vertu du statut de valeur refuge de la devise japonaise, mais également par le ralentissement de l’économie des pays émergents.

par -
0

D’après le site « Les Echos »,  le marché automobile britannique est resté stable en juillet, se reprenant quelque peu après son recul de juin, la bonne tenue de la demande de la part des entreprises ayant compensé le quatrième recul de suite des ventes aux particuliers, selon des données publiées jeudi.

Selon la fédération du secteur, la SMMT, les ventes de voitures neuves se sont établies en juillet à 178.523 (+0,06%) après -0,8% en juin, qui avait constitué seulement le deuxième mois de recul des ventes en plus de quatre ans. Les données publiées par la SMMT sont les premières à prendre en compte un mois entier après la décision des électeurs britanniques, lors du référendum du 23 juin, de quitter l’Union européenne. Redoutant les effets du « Brexit » sur la demande, la SMMT a exhorté le gouvernement à soutenir le deuxième marché automobile européen.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE