Tags Posts tagged with "avion, Ben Ali,"

avion, Ben Ali,

par -
0
La flotte de transport aérien de la société « Tunisair SA»

La flotte de transport aérien de la société « Tunisair SA», comprend deux avions présidentiels hors plan de vol et hors stratégie commerciale à la date du dernier Audit du commissaire aux comptes, le même que les années précédentes où l’on trouve peu ou prou de ces remarques, un Boeing B 737-700 acquis en 1999, et un Airbus A340-500 acquis en 2009, dont le coût global d’acquisition est estimé respectivement à 54, 089 MDT et à 251, 462 MDT.

Le prix de l’Airbus A340 – 500, comprend des avances versées à la société « Sabena Technics » au titre des aménagements « VIP » pour la somme de 76,003 MDT, au 31 Décembre 2011.

L’aménagement « VIP » de l’avion A340-500 s’est achevé, au début du mois de février 2012, et la direction de « Tunisair. SA» a arrêté, courant l’année 2012, un plan de vente actif afin de trouver un acquéreur aux deux appareils A340-500 et B737-700.

Selon les documents mis à disposition du commissaire aux comptes par la Direction Générale de Tunisair, ledit plan de vente s’est concrétisé, au cours du mois de septembre 2012, par la réception d’une offre d’achat de l’avion A340-500. La société « Tunisair SA » a obtenu les autorisations nécessaires pour la concrétisation de cette vente auprès du Gouvernement Tunisien et de son Conseil d’Administration. La réalisation effective de la vente de l’A340-500 et le choix d’un intermédiaire pour la vente de l’avion B737-700 sont en cours. On croit pourtant savoir, de notre côté, qu’un premier accord aurait été trouvé entre Tunisair et un homme d’affaires du Kazakhstan. Ce dernier aurait même accepté de faire une avance d’argent, avant de visiter l’avion en question. Depuis, plus rien. L’acheteur ne se serait plus manifesté, depuis plusieurs semaines.

par -
0
Contrairement à ce qu’avait annocé le président de la République provisoire

Contrairement à ce qu’avait annocé le président de la République provisoire, Moncef Marzouki, des sources informée à Tunisiair , citées par notre confrère Al Jarida, ont affirmé que la compagnie nationale n’a pas vendu l’avion du président déchu et que l’appareil est toujours immobilisé sur l’aire  de maintenance de la société Airbus à Toulouse.

Le chef de l’Etat actuel avait indiqué, dans un entretien télévisé, que l’avion a été vendu à 261 millions  de dollars, et qu’il représentait un fardeau pour le gouvernement et la communauté nationale.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

SPORT