Tags Posts tagged with "Bac, Tunisie"

Bac, Tunisie

par -
0
Les préparatifs engagés en prévision des examens nationaux

Les préparatifs engagés en prévision des examens nationaux, notamment celui du baccalauréat 2013, en sont à leur ultime stade pour garantir le maximum de chances de réussite et de sérénité à la session principale des examens du Baccalauréat qui se déroulera les 5, 6,7, 10,11 et 12 juin courant, dont les résultats seront annoncés le 22 juin. Les épreuves de la session de contrôle auront lieu du 25 au 28 juin et les résultats seront annoncés le 6 juillet.

A cet effet, le ministère de l’Intérieur a pris les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité pendant la période des examens de la session principale du baccalauréat. Les agents de la sûreté et de la garde nationale, ainsi que les unités de l’armée nationale seront mobilisés pour la circonstance.

143 mille 099 candidats passeront les épreuves

Selon les données communiquées par le ministère de l’Education, 143 mille 099 candidats passeront les épreuves écrites de la session principale de l’examen du Baccalauréat 2013, à partir de mercredi 5 juin. Cette nouvelle session est marquée par l’augmentation du nombre des candidats par rapport à celui de l’année précédente et par les nouvelles mesures  »sévères » adoptées par le ministère de l’Education pour faire réussir cette session. L’augmentation du nombre des candidats pour la session de juin 2013 est due aux résultats  »décevants » de l’année précédente, étant donné que le taux de réussite n’a pas dépassé les 49,74%, rappelle la même source.

Le département espère que la nouvelle session se passe dans les meilleures conditions possibles, comparée à la session de l’année 2012 qui a connu plusieurs accrocs dont le problème de la fuite de l’examen de la langue arabe pour la filière  »Lettres » et le report des épreuves pour toutes les autres filières.

Pour ce qui est des deux élèves autorisés à passer la session de contrôle pour des raisons  »de santé et humaines », qui a suscité une grande polémique, ce cas a été qualifié par certaines parties  »de dépassement dangereux et de favoritisme étant donné que l’un des deux élèves est parent de l’ancien ministre de l’Education ».

Ledit ministère affirme qu’il est déterminé à prendre des mesures permettant au cadre éducatif, en général, et aux candidats, en particulier, de passer cet examen et d’assurer le déroulement des épreuves dans les meilleures conditions possibles.

547 centres d’épreuves écrites en 2013

Le nombre des centres de dépôt a été réduit par le ministère de l’Education à 28 centres après la Révolution, répartis dans les différents commissariats régionaux. Ces centres sont équipés de caméras de surveillance, ce qui permet au directeur général des examens de les contrôler.

Sur un autre volet, le nombre des centres d’épreuves écrites a été augmenté pour être au diapason avec le nombre des candidats, et atteindre 547 centres, en 2013, contre 520 centres, en 2012.

En ce qui concerne le phénomène de la fraude dans les examens, le ministère a pris les précautions nécessaires et les mesures préventives. Rappelons dans ce contexte que le ministère avait fait acquisition, durant les années précédentes, d’équipements de brouillage auprès des opérateurs de téléphonie mobile afin de lutter contre les opérations de fraude dans les salles des examens. Cette expérience n’a pas abouti au succès escompté puisque les cas de fraude ont atteint, l’année dernière, le nombre record de 539 cas.

Il convient de rappeler que chaque cas de fraude détecté en salle d’examen ou lors de la correction des épreuves, est sanctionné par l’annulation de l’examen et la possibilité d’interdiction de passer les examens (d’une année à cinq ans) avec renvoi de tous les établissements de l’enseignement public.

N.B.T

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE

0
Le centre médiatique libyen « Al Bouniane Marsous » a annoncé ce lundi 5 décembre 2016, sur sa page officielle facebook, que les forces du gouvernement...